Corporate Report > 2018 > We are where materials take new form > Sustainable design: traditional is the new modern > Banner > Dassault Systèmes®

Design durable: et si la tradition était la nouvelle modernité ?

La technologie virtuelle offre de nouvelles possibilités. Les données sont-elles un matériau aussi authentique que le bois, le lin ou le cuir ?

En recherchant une pratique plus durable, le design renoue parfois avec des traditions séculaires, tout en utilisant la richesse de la simulation et des univers virtuels.

Le design est une discipline qui s’oriente désormais dans une perspective de développement durable. Comme l’intégrez-vous dans votre pratique ?

Le travail de design que nous avons réalisé sur l’architecture intérieure de l’Abbaye de Fontevraud en donne je crois une bonne illustration. Cette abbaye est un des plus grands ensembles monastiques d’Europe, construit au XIIe siècle dans la vallée de la Loire, et regroupait quatre monastères distincts. Transformée en hôpital, puis en prison, elle accueille désormais un centre culturel et un hôtel. On sent la durée, le poids de l’histoire dans chaque pierre, et notre intervention doit évidemment en tenir compte. Nous avons assigné de nouvelles fonctions aux lieux – par exemple, la chapelle est devenue un bar – et apporté une réponse créative aux contraintes en utilisant l’énergie du lieu et son ambiance particulière.

Les murs sont en pierre, et lorsque vous parlez, il y a de l’écho. En hiver, la pierre est très froide. Nous avons donc installé de grands morceaux d’étoffe destinés à capter le son, casser l’écho, et nous avons créé un plancher chauffant. Du reste, dans ce pur joyau architectural, le sol est quasiment la seule chose à laquelle nous pouvons toucher. Il existe aussi un système de chauffage très proche des personnes, installé sur la table, comme il y en a eu pendant des siècles, avec des systèmes de braseros placés là où les gens se tenaient.

Les circuits courts sont de plus en plus intégrés à la réflexion des architectes, comment gérez-vous cette question ?

Par principe, nous avons décidé de travailler avec des artisans vivant dans un rayon de 50 kilomètres autour de l’abbaye. Pour la vaisselle de l’hôtel, nous pensions à l’origine l’acheter, mais un jour, en me rendant à l’abbaye, je suis passé devant l’enseigne d’un potier, que je suis allé voir avec le chef du restaurant.

Nous avons discuté, appris à nous connaître, et nous lui avons expliqué quel type de cuisine serait proposé au restaurant, et comment les repas y seraient élaborés. Comme du temps des moines, c’est donc quasiment sur place que la vaisselle sera façonnée et tournée, qu’elle sera cuite et mise en couleur, ce dont je me réjouis car ce potier est un coloriste exceptionnel. Outre l’avantage du circuit court en termes de bilan carbone, l’intégration dans l’économie locale est véritablement porteuse de sens d’un point de vue sociétal.

Intégrer une approche environnementale et sociale à ma pratique nourrit ma créativité.

Corporate Report > 2018 > We are where materials take new form > Sustainable design: traditional is the new modern > Image > Dassault Systèmes®
Patrick Jouin
Architecte d’intérieur et designer

Au regard du développement durable, votre façon de travailler a-t-elle évolué ?

On qualifie souvent de dépouillé le style de mes réalisations, qui allient tradition et modernité, et qui utilisent des matériaux authentiques comme le cuir, le bois, le lin. J’ai sans doute un goût pour le naturel et la sobriété. Mais il y a une dizaine d’années, en tant qu’architecte d’intérieur, c’est la création qui primait, la démarche écologique n’était pas centrale et mon activité était très différente. Désormais, j’adopte de nouvelles attitudes en réfléchissant à ma pratique, et je pense que cela donne à mon travail une dimension qui nourrit ma créativité et mon approche des projets, dans ses différentes composantes.

Autrefois, je ne serais peut-être pas allé voir ce potier, j’aurais fait mon travail de conception et envoyé à différentes personnes mes projets, et ils lesauraient réalisés. Il faut comprendreque cette abbaye fut pendantdes siècles au cœur des échangeséconomiques de la région, sa présencefaisait vivre tout un écosystèmed’activités agricoles et artisanales. Je renoue d’une certaine façon un lien historique qui avait disparu.

Comment recréez-vous ce lien avec l’espace environnant ?

Le savon utilisé dans l’hôtel est fabriqué localement, les lits, l’ensemble du linge de maison, les tissus que nous utilisons proviennent d’usines situées dans la région. Tout cela n’a pas été facile, mais c’est sans doute une dimension qui donne du sens et de l’épaisseur au projet. Car Fontevraud est aussi un lieu de rencontre, de rêve et de réflexion, non pas comme il l’a été pendant des siècles dans une perspective chrétienne, mais dans un sens plus universellement humaniste.

En France, nous avons la chance, comme en Italie, de disposer d’un patrimoine architectural exceptionnel. Et il est indispensable de trouver de nouvelles destinations à des bâtiments qui, si rien n’est fait, risquent de devenir des ruines dans un siècle ou deux. Toute la question est alors de définir la façon de gérer cette transformation, et d’assurer la conservation du patrimoine en l’intégrant à des usages nouveaux. C’est clairement ce que nous tentons de faire.

Patrick Jouin

Patrick Jouin est un designer français. Souvent dépouillé, le style de ses réalisations allie tradition et modernité. Elles portent sur le design d’objets, d’architecture intérieure et de scénographies. Ses créations sont présentes dans les collections du MoMA et du Centre Pompidou, et il aménage des lieux prestigieux partout dans le monde.

Articles similaires

Corporate Report > 2018 > We are where materials take new form > When art purifies the air > Banner > Dassault Systèmes®
Corporate Report > 2018 > We are where materials take new form > When creators propose a better and more sustainable future > Banner > Dassault Systèmes®
Corporate Report > 2018 > We are where materials take new form > Generative design, inspired by the living world > Banner > Dassault Systèmes®
Corporate Report > 2018 > We are where materials take new form > Deepening our understanding of the world > Banner > Dassault Systèmes®