Immersion 3D dans la Monnaie de Paris

L’Institut Passion for Innovation de Dassault Systèmes et la Monnaie de Paris s'associent pour une expérience inédite d’immersion dans la future Monnaie de Paris.

Dassault Systèmes accompagne La Monnaie de Paris dans sa projection vers l’avenir et participe ainsi à la création et la sauvegarde d’un patrimoine en perpétuelle évolution.

En utilisant le pouvoir d’ubiquité des technologies 3D, ce nouveau projet créé par l'Institut Passion for Innovation de Dassault Systèmes dévoile en avant-première le nouvel espace de la Monnaie de Paris, plus vieille institution française encore en activité, à l’issue du chantier ambitieux MétaLmorphoses. Grâce à une expérience immersive, il est désormais possible de visiter des lieux existants rénovés et de découvrir de nouveaux espaces (restaurant gastronomique de Guy Savoy, parcours sous les verrières …). C’est aussi l’occasion de redécouvrir des éléments méconnus de la Monnaie de Paris : détails historiques inaccessibles aux piétons (statues en façade), parties historiquement fermées au public (palais et manufacture) ou restaurées (aile Mansart). 

 

 

Outre l’expérience immersive, les équipes de Dassault Systèmes ont créé la maquette numérique en 3D du futur espace. Elle accompagne ainsi les architectes, urbanistes et décorateurs dans la conception et l’aménagement, leur permettant de se projeter dans le nouveau lieu, d’expérimenter leurs idées in situ. Evolutive, la maquette numérique a vocation à s’enrichir des nouveaux éléments au fur et à mesure du travail avec le maître d’oeuvre de MétaLmorphoses.

 

 

Un nouveau projet des collections « patrimoine »

Le partenariat avec la Monnaie de Paris s’inscrit dans la grande entreprise de préservation du patrimoine menée par l’Institut à travers deux collections thématiques «patrimoine architectural» et «patrimoine industriel».

 

Née en 2005, la collection «patrimoine architectural» a donné naissance à de nombreux projets de reconstitution de patrimoine du passé, dont Paris 3D Saga. En reconstituant le patrimoine parisien à travers les âges, l’Institut a créé une machine à remonter le temps, des origines de Lutèce à l’époque gauloise à la tour Eiffel de l’Exposition universelle de 1889 en passant par la Bastille à la veille de la Révolution...

En 2012, une nouvelle collection sur la thématique «patrimoine industriel» a été initiée avec François Schuiten pour sa bande dessinée La Douce, complétée aujourd’hui du projet D-Day : ils ont inventé le débarquement.

Le projet avec la Monnaie de Paris projette cette fois ce patrimoine exceptionnel dans son avenir. Le bâtiment en rénovation de la Monnaie de Paris est hérité du XVIIIème siècle et constitue en effet la dernière usine en fonctionnement dans la capitale. A la fois patrimoine architectural et industriel, le projet avec la Monnaie de Paris s’inscrit dans les deux collections thématiques de l’Institut.