Corporate Report > 2019 > We are where emotions are created > Morphosis Material Metamorphosis > Banner > Dassault Systèmes®

Morphosis: les métamorphoses de la matière

L‘architecture devient beaucoup plus virtuelle. Morphosis consacre plusieurs mois à concevoir des maquettes virtuelles de ses designs.

Lors de l‘édition 2019 de la Design Week de Milan, le bureau d’architecture Morphosis Architects a créé une installation immersive. Elle utilisait la projection et la réalité augmentée pour éclairer la façon dont l’agence approche les problèmes de design grâce à des plateformes de design avancé.L‘une des meilleures opportunités d‘utilisation de cette technologie réside dans le développement de systèmes de façade complexes. Les panneaux de façade que Morphosis utilise dans bon nombre de ses conceptions sont parfaitement contrôlés pour conserver les coûts des matériaux, équilibrer l‘ombrage et les vues, et permettre une constructibilité aisée. Au sein de l‘installation, l‘entreprise a également soigneusement pensé les panneaux de projections afin de créer une expérience visuelle unique; les panneaux tournants produisent des alignements aléatoires, et les gens deviennent des acteurs clés de l‘installation, interagissant avec elle, lui donnant un sens et la rendant attractive.

Trois projets et trois systèmes géométriques ont été présentés : la façade modulaire en béton préfabriqué du musée Perot de la nature et des sciences (Dallas), les unités brise-soleil en polymère renforcé de fibres de la Kolon One & Only Tower (Séoul) et la façade anodisée, irisée et perforée par robot du Bloomberg Center (New York). L‘installation dans son ensemble visait à aider les gens à comprendre comment les données, le concept et la technologie travaillent ensemble à différents niveaux pour atteindre les objectifs d‘un projet.

L‘architecture est une discipline qui évolue désormais vers un environnement beaucoup plus virtuel : lorsque Morphosis crée un bâtiment, l’agence consacre plusieurs mois à concevoir un modèle, des systèmes et des maquettes virtuelles soumis à des tests et des simulations pour observer comment le bâtiment va se comporter une fois construit. Réalités virtuelle et augmentée sont utilisées pour explorer l‘expérience des utilisateurs lorsqu‘ils interagissent avec le futur espace, non seulement sur un écran mais dans une simulation de l‘espace lui-même. Le modèle de l’agence montre comment les outils numériques peuvent prendre en compte la manière dont les gens expérimentent la géométrie, passant du virtuel au physique. L‘installation examine également comment les matériaux interagissent, comment la recherche peut être utilisée pour répondre aux contraintes d‘un projet et comment la jeune génération d‘architectes peut faire la différence.

Permanent dialogue

Morphosis Architects se compose de 70 personnes, incluant architectes, designers et spécialistes des technologies avancées, et dispose de son propre atelier de fabrication, X-Tech, qui travaille avec l’équipe Morphosis pour développer des prototypes, des tests de matériaux et assume des fabrications à échelle réduite. Il s’agit d'une petite usine de fabrication avec des équipements de production numérique et analogique, et agissant en support de toutes les équipes de conception du bureau.

Le studio de recherche est également attentif aux prototypes et à l‘étude des matériaux. Il a récemment travaillé avec un fabricant de terre cuite pour produire une série de carreaux géométriques, conçus avec la solution CATIA, avant d’être prototypés par le fabricant aux États-Unis. Morphosis s’intéresse en effet à la façon dont les limites des matériaux peuvent être repoussées, et collabore étroitement avec ses fournisseurs. Le dialogue entre concepteurs et fabricants est permanent. Les itérations sont nombreuses entre la conception numérique, la modélisation, la simulation; le dialogue entre les équipes de conception, de recherche et avec les  fournisseurs est continu.

De la même façon, simulation virtuelle et réalisation d’essais grâce à une imprimante 3D acquise dès 1999, s’entremêlent.

La prochaine génération d’architectes

Les collaborateurs de Morphosis viennent du monde entier. L’agence accueille de nombreux stagiaires et dispose d’un établissement d‘enseignement en architecture et en fabrication, avec la conviction que le processus de fabrication est indissociable du processus de conception. De nombreux membres de l‘équipe, dont le fondateur du cabinet, Thom Mayne, occupent également des postes d‘enseignant dans des écoles d‘architecture voisines, et l’agence dans son ensemble est très investie dans la collaboration avec le milieu universitaire, afin de former la prochaine génération d’architectes. Lors d’un atelier d'une journée organisé par Kerenza Harris – directrice des technologies de design – le thème de travail pour des étudiants consistait à imaginer la première ville sur la planète Mars, en utilisant la solution Imagine & Shape de CATIA. Les étudiants avaient ainsi la possibilité de jouer sur les différentes échelles urbaines, et de penser la ville comme un système de composants plus fins. Pour expliquer leur vision, ils ont également réfléchi à la création d‘un récit, tout en s’appuyant sur les solutions logicielles leur permettant de partager leurs idées.

Morphosis se joue de la gravité

Morphosis Architects a été créée par Thom Mayne en 1972. Métamorphoser, faire évoluer les formes architecturales en exerçant des torsions, contraintes, mouvements, décalages et ruptures, afin de produire des instabilités et une architecture enlutte – ou en jeu – avec la gravité, au lieu de s’y soumettre : c’est un peu, depuis son origine, le programme de l’agence, incluant le caractère hautement durable. Les espaces fracturés, les murs obliques et les éléments architecturaux semblant en suspension sont caractéristiques de ses réalisations, présentes en Amérique, en Europe et en Asie. Thom Mayne a reçu en 2005 le prix Pritzker, la plus haute distinction au monde en architecture.

Articles similaires

Corporate Report > 2019 > We are where emotions are created > The Tamu chair, or the art of folding > Banner > Dassault Systèmes®
Corporate Report > 2019 > We are where emotions are created > Virtual diamonds are forever > Banner > Dassault Systèmes®
Corporate Report > 2019 > We are where emotions are created > A bridge between systems engineering and creative design > Banner > Dassault Systèmes®
Corporate Report > 2019 > We are where emotions are created > Luxury cruise: multihull edition > Banner > Dassault Systèmes®
Corporate Report > 2019 > We are where emotions are created > What do robots dream of? > Banner > Dassault Systèmes®