Corporate Report > 2019 > We are where sustainability takes root > Sustainable manufacturing Hackathon > Banner > Dassault Systèmes®

Le hackathon de la fabrication durable

Issus de différentes formations, 20 étudiants internationaux se sont retrouvés pour notre premier hackathon dédié aux solutions de fabrication durable.

Inventer d’autres façons de produire et de consommer est impératif. Actuellement, la fabrication est axée sur l‘efficacité, mais l’attention se déplace vers la durabilité. Les acteurs industriels qui ne s‘alignent pas sur les objectifs de développement durable peineront à trouver un réel avenir à des produits et services qui ne répondent pas aux attentes de leurs clients.

Tester les idées, les produits et les expériences dans le monde virtuel avant de les proposer dans le monde réel conduit à inventer de nouveaux usages respectueux. Les univers virtuels sont ainsi des catalyseurs de changement. Mais quel référentiel utiliser pour connecter et contextualiser des quantités exponentielles de données? Seul le monde digitalfournit la plateforme d‘observation et de décision appropriée pour penser les nouveaux modes de production. La technologie du virtuel rend ainsi le monde réel plus efficace.

Issus de différentes formations, 20 étudiants venus du monde entier se  sont retrouvés pour le premier hackathon de Dassault Systèmes dédié aux solutions de fabrication durable.

Répartis en 4 équipes, en utilisant la plateforme 3DEXPERIENCE, ils ont travaillé, innové et collaboré intensément pendant 48 heures, avant de présenter le résultat de leur travail et d’en discuter. L’équipe jaune s’est penchée sur le recyclage des déchets plastiques des gyres océaniques. Des bateaux autonomes les collecteraient pour les réutiliser dans la fabrication additive de maisons, et de dispositifs de collecte de l’eau : des filets en mailles plastiques, semblables à des toiles d‘araignées, permettraient la condensation de la brume matinale en gouttes d’eau.L’équipe verte a conçu une “usine-tournesol” reposant sur la synergie entre la nature et la technologie.

Cette usine du futur utiliserait le biomimétisme pour s‘adapter à son environnement : comme le tournesol, elle absorberait la lumière du soleil et se fondrait dans la nature, constituant un écosystème autosuffisant alimenté par son environnement. Le premier objectif de l’équipe bleue était la création d‘un environnement sain à l‘intérieur de la même usine : larges fenêtres, panneaux solaires sur le toit comportant des espaces verts, devenant lieu de détente pour les salariés. Le second objectif était la synchronisation de ressources intelligentes : enchaînement des processus, véhicules à guidage automatique, systèmes de stockage et de récupération automatiques, robots collaborant avec des humains.

L’équipe rouge, vainqueur du hackathon, a proposé la collaboration et le partage des moyens et des ressources entre différentes entreprises situées dans un même district. Crèche et centre de fitness améliorent le bien-être des collaborateurs, dans une sorte de combinat postmoderne. La fabrication elle-même bénéficie de cette approche, à travers le partage des compétences et la mise en commun de certains services techniques. L‘intégration de la chaîne d‘approvisionnement, les opérations conjointes, la mutualisation des installations logistiques permettent de réduire les coûts d‘entreposage et d‘améliorer les capacités de production.

Articles similaires

Corporate Report > 2019 > We are where sustainability takes root > Less waste for the planet and its inhabitants > Banner > Dassault Systèmes®
Corporate Report > 2019 > We are where sustainability takes root > Protecting fauna and flora > Banner > Dassault Systèmes®
Corporate Report > 2019 > We are where sustainability takes root > Participants in the blue economy take action > Banner > Dassault Systèmes®
Corporate Report > 2019 > We are where sustainability takes root > Industrial groups innovating with the first 3D classification process > Banner > Dassault Systèmes®