avril 26 2005

UNE FORTE DEMANDE DE SES CLIENTS PERMET A DASSAULT SYSTEMES D’AFFICHER UNE CROISSANCE DE SON CHIFFRE D’AFFAIRES DE 13% ET DE 15% A TAUX DE CHANGE CONSTANTS AU PREMIER TRIMESTRE

Chiffres clés du premier trimestre
  • Le chiffre d’affaires et le résultat net sont supérieurs aux objectifs de la Société
  • Le chiffre d’affaires total s’élève à 199,2 millions d’euros, en hausse de 13% et de 15% à taux de change constants (soit +19% en dollars US)
  • Le chiffre d’affaires logiciel atteint 167,2 millions d’euros, en hausse de 12% et de 15% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaires de Solidworks est en hausse de 22% et de 28% en dollars US
  • Le chiffre d’affaires orienté processus augmente de 11% et de 13% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaires PDM est en hausse de 15% et de 17% à taux de change constants
  • La marge d’exploitation atteint le haut de la fourchette des objectifs de la Société
  • Le résultat net par action s’élève à 0,27 euro sur une base publiée et hors coûts d’acquisition
  • La Société revoit à la hausse son objectif de croissance du chiffre d’affaire annuel de 11–12% à 12–14%, à taux de change constants

PARIS, FRANCE, le 26 avril 2005 – Dassault Systèmes (DS) (Nasdaq: DASTY; Euronext Paris: #13065, DSY.PA), l’un des leaders mondiaux des logiciels 3D et de solutions gérant le cycle de vie du produit (Product Lifecycle Management – PLM), annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour le premier trimestre 2005, clos le 31 mars 2005.

 

 

Chiffres clés du premier trimestre

 

  • Le chiffre d’affaires et le résultat net sont supérieurs aux objectifs de la Société
  • Le chiffre d’affaires total s’élève à 199,2 millions d’euros, en hausse de 13% et de 15% à taux de change constants (soit +19% en dollars US)
  • Le chiffre d’affaires logiciel atteint 167,2 millions d’euros, en hausse de 12% et de 15% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaires de Solidworks est en hausse de 22% et de 28% en dollars US
  • Le chiffre d’affaires orienté processus augmente de 11% et de 13% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaires PDM est en hausse de 15% et de 17% à taux de change constants
  • La marge d’exploitation atteint le haut de la fourchette des objectifs de la Société
  • Le résultat net par action s’élève à 0,27 euro sur une base publiée et hors coûts d’acquisition
  • La Société revoit à la hausse son objectif de croissance du chiffre d’affaire annuel de 11–12% à 12–14%, à taux de change constants

 

 

 

« La forte demande de nos clients pour nos solutions PLM V5, nos solutions 3D et nos services, nous a permis de réaliser une excellente performance, avec une croissance de 19% en dollar US par rapport au premier trimestre 2004. Toutes les zones géographiques ont contribué à cette progression, tirée par l'Amérique et soutenue par la bonne croissance de l'Europe et de l’Asie. Le succès de la mise en production de nos solutions PLM V5 chez les clients donne à l’ensemble de nos marques une visibilité accrue qui se traduit par une accélération de la croissance. Sur le marché de la 3D, SolidWorks a réalisé un excellent début d'année, avec une croissance de 28% en dollar U.S. » a commenté Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Systèmes.

 

« Nous revoyons à la hausse nos objectifs de croissance du chiffre d'affaires pour l'année 2005, afin d'intégrer à la fois la performance du premier trimestre mais aussi des perspectives plus favorables pour le reste de l'année. Ainsi, malgré un environnement économique mitigé, nous pensons que Dassault Systèmes est bien positionnée pour réaliser une performance significativement supérieure à celle de son marché en 2005. »

 

 

 

Résultats financiers du premier trimestre

 

 

 

Chiffre d’affaires

 

Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2005 a augmenté de 13% à 199,2 millions d’euros et de 15% à taux de change constants par rapport aux 176,2 millions d’euros réalisés au premier trimestre 2004. Toutes les régions ont contribué à cette croissance, avec une hausse du chiffre d’affaires réalisé en Amérique de 18% à taux de change constants, et des progressions en Europe et en Asie de respectivement 15% et 14% à taux de change constants.

 

Les chiffres d’affaires logiciel et service bénéficient d’une croissance à deux chiffres par rapport à l’année dernière, reflétant l’augmentation de la demande pour les offres PLM V5 et 3D de la Société. Au premier trimestre 2005, le chiffre d’affaires logiciel a augmenté de 12% et de 15% à taux de change constants pour atteindre 167,2 millions d’euros, contre 148,9 millions au premier trimestre 2004. Le chiffre d’affaires logiciel récurrent a représenté 53% du chiffre d’affaires logiciel total au premier trimestre. Le chiffre d’affaires service s’est élevé à 32,0 millions d’euros au premier trimestre 2005, contre 27,3 millions d’euros au premier trimestre 2004, en hausse de 17% et de 20% à taux de change constants. Les nouvelles ventes de licences CATIA et SolidWorks ont augmenté de 14% au premier trimestre 2005 pour atteindre 16 122 licences vendues, contre 14 082 licences au premier trimestre 2004.

 

Le chiffre d’affaires de l’activité orientée processus a augmenté de 11% et de 13% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2004, grâce à la bonne performance de toutes les lignes de produits qui le composent : la conception, le PDM et la gestion numérique de la fabrication. Le chiffre d’affaires de l’activité orientée processus, comprenant le chiffre d’affaires PDM, s’est élevé à 159,3 millions d’euros au premier trimestre 2005, contre 143,6 millions d’euros au premier trimestre 2004. Le chiffre d’affaires PDM atteint 22,8 millions d’euros au premier trimestre 2005, en hausse de 15% et de 17% à taux de change constants, par rapport aux 19,9 millions d’euros réalisés à la même période l’année dernière. Les ventes de licences CATIA sont en hausse de 5% pour atteindre 7 513 licences vendues au premier trimestre 2005.

 

Le chiffre d’affaires Solidworks est en hausse de 22% (28% en dollars US) et atteint 39,9 millions d’euros au premier trimestre 2005, contre 32,6 millions d’euros réalisés au premier trimestre 2004. Les ventes de licences Solidworks sont en hausse de 25% par rapport à la même période de l’année dernière pour atteindre 8 609 licences vendues, les prix de vente restant stables.

 

 

 

Résultat d’exploitation, marge d’exploitation et résultat net par action

 

Le résultat d’exploitation du premier trimestre 2005 est en hausse par rapport à l’année dernière, et, comme prévu, la marge d’exploitation est en baisse. Cette baisse est liée aux investissements effectués dans les activités de marketing et vente destinées au marché des petites et moyennes entreprises (PME). De plus, en raison du niveau d’activité plus important qu’anticipé au premier trimestre, la Société a accéléré certains de ses projets marketing et commerciaux. Pour l’année 2005, la Société s’attend à maintenir une marge d’exploitation hors coûts d’acquisition stable par rapport à 2004.

 

Le résultat d’exploitation s’élève à 45,1 millions d’euros au premier trimestre 2005 (marge d’exploitation de 22,6%) en hausse de 5%, comparé aux 42,9 millions d’euros réalisés au premier trimestre 2004 (marge d’exploitation de 24,3%). Le résultat d’exploitation hors coûts d’acquisition est en hausse de 4% au premier trimestre 2005 pour atteindre 45,4 millions d’euros, contre 43,5 millions d’euros réalisés à la même période l’année dernière. Au premier trimestre 2005, la marge d’exploitation hors coûts d’acquisition s’élève à 22,8% contre 24,7% au premier trimestre 2004. Elle est en ligne avec les objectifs de la Société d’une marge d’exploitation de 22–23%.

 

Au premier trimestre 2005, le résultat net par action a augmenté de 13% pour atteindre 0,27 euro, contre 0,24 euro réalisé au premier trimestre 2004. Le résultat net par action hors coûts d’acquisition a progressé de 8% et s’élève à 0,27 euro par action, contre 0,25 euro par action et hors coûts d’acquisition réalisé au premier trimestre 2004.

 

 

Assemblée Générale des actionnaires et recommandation sur le dividende

 

L’Assemblée Générale des actionnaires se déroulera le 8 juin 2005. Le Conseil d’Administration a recommandé une augmentation de 12% du dividende annuel en numéraire à 0,38 euro par action (hors avoir fiscal) pour l’année fiscale se terminant le 31 décembre 2004, soit un total d’environ 43 millions d’euros. La déclaration et le versement de tout dividende doivent être approuvés par les actionnaires lors de l’Assemblée Générale.

 

 

 

Stratégie, technologie et partenariats

 

 

HONDA Motor, constructeur automobile japonais leader et client de CATIA V4, a commencé à développer des programmes automobiles, avec ses sous-traitants, en utilisant CATIA V5.

 

À la mi-avril, Dassault Systèmes et Microsoft ont annoncé que les deux sociétés allaient travailler ensemble, dans le cadre de leur alliance stratégique et de leur volonté d’apporter conjointement plus de valeur ajoutée à leurs clients, pour que le format XAML (eXtensible Application Markup Language) de Microsoft soit supporté dans le format 3D XML (eXtensible Markup Language) de Dassault Systèmes. Grâce à la compatibilité des langages 3D XML et XAML, les utilisateurs de solutions 3D pourront visualiser, modifier et personnaliser des objets 3D dans un environnement offrant un niveau d’ouverture unique, et bénéficier de l’expérience 3D dans toute application s’appuyant sur le format XAML.

 

Au début du mois d’avril, Dassault Systèmes a annoncé la mise sur le marché de sa nouvelle gamme de logiciels DELMIA Automation grâce à laquelle les automaticiens de tous les secteurs de l’automatisation pourront définir, contrôler et surveiller numériquement des systèmes automatisés au sein d’un environnement virtuel en 3D. Grâce à son modeleur de logique de contrôle (LCM ou Logic Control Modeler) unique, DELMIA Automation fournit une « maquette numérique » de la logique de contrôle d’un système entièrement automatisé, quelle que soit la marque de l’automate programmable utilisé.

 

Le 5 avril, Dassault Systèmes et CAXA, premier éditeur de solutions de gestion du cycle de vie des produits en Chine, ont annoncé la mise sur le marché de CAXA V5, une nouvelle génération de solutions PLM 2D et 3D intégrées, évolutives et destinées au marché chinois, qui inclut certains composants technologiques V5 développés par Dassault Systèmes. Ces solutions CAXA V5 sont le fruit du partenariat conclu entre Dassault Systèmes et CAXA en novembre 2004 et du développement de logiciels effectué dans un centre de recherche et développement commun exploité par CAXA à Pékin. La briéveté des délais nécessaires pour développer ces solutions illustre la facilité avec laquelle les développeurs peuvent réaliser des solutions sur la plate-forme CAA V5 (Component Application Architecture Version 5) de Dassault Systèmes.

 

En mars, Dassault Systèmes et la société ICEM Ltd. ont annoncé la signature d’un accord stratégique de développement logiciel aux termes duquel ICEM développera et commercialisera la prochaine génération de sa suite logicielle de conception, d’analyse et de visualisation de surfaces dédiée au développement de surfaces de type « Classe A » en s’appuyant sur les composants et l’architecture V5 de Dassault Systèmes. ICEM rejoint ainsi le programme de partenariat logiciel (Software Partner Program) de Dassault Systèmes en tant que partenaire Gold Software Partner CAA V5 (Component Application Architecture Version 5). ICEM fournira une solution de gestion du cycle de vie des produits (PLM) qui reliera étroitement les départements de stylisme et d’ingénierie, avalisant ainsi le nouveau standard d’échange ouvert 3D XML de Dassault Systèmes.

 

En mars 2005, Dassault Systèmes et la société ZUKEN, l’un des premiers fournisseurs de solutions de conception et de fabrication pour les entreprises du secteur des produits électriques et électroniques (E&E), ont signé un accord dont l’objet sera de fournir des solutions complètes de gestion du cycle de vie des produits (PLM) pour l’industrie E&E.

 

 

 

Perspectives

 

« Compte tenu des résultats du premier trimestre et de l’amélioration des perspectives pour le reste de l’année, nous relevons nos objectifs de chiffre d’affaires et de résultat net par action 2005, et maintenons notre objectif de marge d’exploitation hors coûts d'acquisition stable sur l’année 2005 par rapport à l’année 2004. » a commenté Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint, Affaires Financières. « Nous augmentons en particulier notre objectif de croissance du chiffre d’affaires d’environ 2 points pour atteindre environ 12-14% de croissance à taux de change constants, et relevons donc notre objectif de chiffre d’affaires à environ 880–890 millions d’euros pour 2005, contre 865-875 millions d’euros précédemment. Nous augmentons également notre objectif de résultat net par action hors coût d’acquisition à environ 1,47–1,49 euro par action, soit une hausse de 8-10%. Pour le second trimestre 2005, notre objectif de chiffre d’affaires est d’environ 208–212 millions d’euros, et notre objectif de résultat net par action est de 0,30-0,31 euro par action hors coûts d’acquisition. » La Société souligne qu’elle a fondé ses objectifs de chiffre d’affaires et de résultat net par action sur l’hypothèse d’un taux de change Euro – Dollar US de 1,30 dollar US pour 1,00 euro.

 

En raison du report de l’obligation d’adoption de la réglementation SFAS 123(R), « Share-Based Payments », la Société a décidé d’adopter cette réglementation à compter du 1er janvier 2006.

 

 

Notes

1- Toutes les données comparatives sont mentionnées d'une année sur l'autre sauf indication contraire,

2- Toutes les données financières sont non-auditées et établies en conformité avec les principes comptables généralement admis aux Etats-Unis (U.S. GAAP). Des informations financières complémentaires, spécifiquement identifiées, sont également présentées hors coûts d'acquisition (principalement l'amortissement technologique et d'autres coûts associés) et ne sont donc pas en conformité avec les normes U.S. GAAP. Il s’agit notamment de la présentation du résultat d'exploitation, de la marge d'exploitation et du résultat par action ainsi que des analyses à taux de change constants. Nous publions sur notre site web www.3ds.com/fr/corporate/investors/ et dans les tableaux de ce communiqué, une réconciliation entre les données U.S. GAAP et Non U.S. GAAP.

3- La Société utilise la croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants pour évaluer sa performance financière par rapport aux périodes précédentes et pour mesurer sa croissance estimée afin de planifier et fixer des objectifs pour l'avenir. La Société considère que cette mesure est un indicateur important des progrès de la Société et de ses perspectives car elle offre une meilleure évaluation des évolutions de l'activité en éliminant les variations dues aux fluctuations de change. La Société considère que la présentation de cet indicateur est pertinente et utile pour les investisseurs car il leur permet d'évaluer la croissance du chiffre d'affaires de la même façon que le management de DS le fait, de mieux comprendre la croissance du chiffre d'affaires de la Société et rend plus simple la comparaison de la performance de Dassault Systèmes avec d'autres sociétés, en particulier des concurrents, dont la monnaie de publication peut être différente de celle de Dassault Systèmes. La croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants, telle que la Société la calcule, peut ne pas être comparable à des indicateurs du même nom utilisés par d'autres sociétés.

 

 

Conférence Téléphonique

 

Dassault Systèmes organise une conférence téléphonique aujourd'hui, mardi 26 avril 2005 à 16h00 (heure de Paris). Cette conférence téléphonique est accessible par Internet sur le site www.3ds.com/fr/corporate/investors/. Vous devez vous rendre sur le site au moins quinze minutes avant le début de la conférence pour vous enregistrer, télécharger et installer tous les logiciels nécessaires. La conférence sera disponible pendant 30 jours. Les données financières abordées lors de la conférence téléphonique seront disponibles sur le site Internet de la Société avant le début de la conférence www.3ds.com/fr/corporate/investors/. Les informations complémentaires destinées aux investisseurs sont accessibles sur le site www.3ds.com/fr/corporate/investors/ ou en téléphonant au service Relations Investisseurs de Dassault Systèmes au (33) 1.40.99.69.24.

 

Les informations indiquées ci-dessus qui ne sont pas de nature historique mais qui expriment des attentes ou des objectifs pour le futur, notamment, de façon non limitative, les déclarations concernant les objectifs de croissance du chiffre d’affaires sur 2005, sur une base à taux de change constants, de chiffre d'affaires sur 2005, de marge d'exploitation pour l'année 2005 hors coûts d’acquisition, de résultat net par action 2005 hors coûts d’acquisition, de chiffre d’affaires du second trimestre 2005, et d’objectif de résultat net par action hors coûts d’acquisition sont des déclarations relatives aux perspectives d’avenir de la Société (« forward statements » telles que définies par la Section amendée 21E du Securities Act of 1934 des Etats Unis) ; ces déclarations sont fondées sur les avis et hypothèses actuellement retenus par la direction ; elles prennent en compte un certain nombre de risques anticipés et d’incertitudes mais elles peuvent ne pas avoir intégré d’autres risques ou hypothèses non connus ; en conséquence, les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d’être différents de façon substantielle des résultats et des performances prévues, du fait notamment des facteurs suivants: (i) les fluctuations des devises, (ii) la réduction des dépenses d’investissement dans les infrastructures technologiques résultant  d’un changement de l’environnement économique ou des conditions de marché et pouvant impacter négativement la demande envers nos solutions, (iii) les difficultés ou changements défavorables affectant nos partenaires ou nos rapports avec nos partenaires, y compris notre partenaire stratégique, IBM, (iv) le développement de nouveaux produits et les évolutions technologiques, et (v) les erreurs ou défauts de nos produits. Des évolutions défavorables de ces facteurs ainsi que d’autres événements tels que décrits dans les rapports de la Société enregistrés auprès de la Securities and Exchange Commission, dont le document 20F de l'exercice clos le 31 décembre 2003, enregistré auprès de la SEC le 30 juin 2004, pourraient sensiblement affecter la situation financière de la Société ou ses résultats.