mars 08 2004

La norme ASME Y14.41-2003 renforce la volonté de Dassault Systèmes d’instaurer la 3D comme environnement de travail PLM au sein de l’entreprise étendue

Cette norme vient renforcer les fonctionnalités déjà existantes de CATIA, ENOVIA et DELMIA qui visent à faciliter la collaboration, améliorer la qualité et réduire les coûts



Paris, le 8 mars 2004 - Dassault Systèmes (Nasdaq : DASTY, Euronext Paris : #13065, DSY.PA) annonce que sa suite intégrée de solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM – Product Lifecycle Management) est désormais conforme nativement à la norme Y14.41-2003, publiée par l’American Society of Mechanical Engineers (ASME). Cette nouvelle norme établit le cahier des charges et les instructions pour documenter la définition de produits en 3D en réutilisant essentiellement les symboles d’annotation (tolérances, cotes et textes) qui étaient jusqu’alors uniquement disponibles dans les dessins en 2D. Elle facilite ainsi la collaboration entre les donneurs d’ordres (OEM – Original Equipment Manufacturers) et leurs fournisseurs.

Pionnier du développement des annotations en 3D, Dassault Systèmes a introduit des fonctions d’annotation dans son logiciel CATIA dès 1995 et participé activement au développement de la norme Y14.41 de l’ASME depuis 1997. Au-delà de la simple prise en compte de la nouvelle norme, CATIA, la solution PLM de Dassault Systèmes pour le développement collaboratif de produits, intègre des fonctions d’annotation de nouvelle génération qui garantissent l’associativité sémantique entre la géométrie et les annotations en 3D. En effet, CATIA guide les utilisateurs à l’aide d’annotations contextuelles qui apparaissent à bon escient, et leur permet de définir correctement des cotes et des tolérances normalisées à l’aide d’un « assistant ». CATIA identifie en outre les annotations qui ne sont plus valides à la suite d’une modification des tolérances ou de la géométrie.

Les solutions PLM de Dassault Systèmes gèrent nativement les annotations 3D tout au long du cycle de vie des produits. Outre les fonctions de création et de gestion des annotations, CATIA comprend également des fonctions d’analyse des tolérances pour les assemblages. ENOVIA, la solution développée par Dassault Systèmes pour la gestion des données produit et du cycle de vie, propose quant à elle des fonctions de revue d’annotations 3D. Enfin DELMIA, la solution d’ingénierie des processus de fabrication, comprend des fonctions d’analyse des tolérances, ainsi que des fonctions permettant de déterminer les processus de fabrication optimum et de programmer des machines d’inspection.

« Les fonctions d’annotation et de définition de tolérances 3D sont nécessaires pour que la conception de produits puisse migrer entièrement dans l’univers 3D, en éliminant les ambiguïtés et les incohérences propres aux dessins, ainsi que les coûts de création des dessins », a déclaré Leland Wehland, en charge du déploiement de CATIA à l’échelle du groupe  Boeing. « Dassault Systèmes développe des produits d’annotation et de gestion de tolérances en 3D depuis plusieurs années pour résoudre ce problème. La création des normes ASME renforce les bénéfices induis en fournissant une solution commune pour capturer l’ensemble des informations nécessaires dans un modèle en 3D.»

« Les fonctions d’annotation 3D de Dassault Systèmes améliorent la qualité de définition des produits en assurant un haut niveau de cohérence », a déclaré Jacques Leveillé Nizerolle, vice-président Recherche et Développement de CATIA à Dassault Systèmes. « La cohérence réduit les risques d’erreur qui se produisent lorsque les modèles 3D et les dessins 2D sont utilisés simultanément pour définir un produit. Les fonctions d’annotation garantissent par ailleurs la validité contractuelle de la définition d’un produit dans la mesure où elles sont basées sur des normes ASME. Enfin, ces fonctions sont intégrées dans l’ensemble de notre porte-feuille de solutions PLM, dont les solutions partenaires basées sur la plate-forme CAA (Component Application Architecture) V5, de sorte que les entreprises peuvent en bénéficier tout en développant leurs produits depuis la conception jusqu’à la fabrication et à la maintenance. »

L’ASME a annoncé la nouvelle norme en août 2003. Après avoir activement participé au développement de la norme Y14.41, Dassault Systèmes contribue aujourd’hui à la définition d’une norme internationale (ISO) d’annotation similaire pour la 3D.  

###