juil. 28 2004

Dassault Systèmes annonce une très bonne croissance de son résultat net par action pour un chiffre d'affaires de 192,5 millions d'euros grâce à une performance au deuxième trimestre 2004 supérieure aux prévisions

Chiffres clés du deuxième trimestre

  • Le chiffre d’affaires total s’élève à 192,5 millions d’euros, en hausse de 6% et de 8% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaires logiciel s’élève à 158,9 millions d’euros, en hausse de 5% et de 6% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaires PDM est en hausse de 11% et de 13% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaires de SolidWorks est en hausse de 19% (en hausse de 26% en dollars)
  • En normes U.S. GAAP, le résultat net par action dilué s’élève à 0,31 euro
  • Le résultat net par action hors coûts d’acquisition est en hausse de 19% à 0,31 euro par action dilué



Paris, France, le 29 juillet 2004 - Dassault Systèmes (DS) (Nasdaq: DASTY; Euronext Paris: #13065, DSY.PA), l'un des leaders mondiaux du développement de solutions gérant le cycle de vie du produit (Product Lifecycle Management - PLM), annonce aujourd'hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre et le premier semestre 2004 clos le 30 juin 2004.

"Dassault Systèmes a de nouveau réalisé un bon trimestre grâce à la qualité et à la pérennité de ses fondamentaux. SolidWorks continue à offrir des solutions très attractives pour les utilisateurs de 2D qui souhaitent migrer vers la  3D, comme en atteste la croissance de 26% en dollars ce trimestre. Notre offre PDM, dont le chiffre d'affaires a cru de 13% à taux de change constants, constitue un des éléments essentiels de notre suite logicielle intégrée PLM V5. Elle permet à nos clients de devenir plus innovants en créant un environnement réellement collaboratif pour gérer le cycle de vie de leurs produits", a commenté Bernard Charlès, Directeur Général.

M. Charlès a poursuivi : "Nous voyons aujourd'hui les signes d'une reprise de la demande et d'un retour à la croissance liés à la reprise des investissements des entreprises dans un marché PLM en expansion. Les discussions avec nos clients et nos réseaux de distribution nous permettent de penser que nous bénéficions d’une bonne visibilité et d'être confiant pour la deuxième partie de l'année. Nous revoyons à la hausse nos prévisions de chiffre d'affaires, de résultat d'exploitation et de résultat net pour l'année 2004 afin de prendre en compte les résultats supérieurs à nos prévisions sur le deuxième trimestre."

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires total du deuxième trimestre 2004 a augmenté de 6% à 192,5 millions d’euros et de 8% à taux de change constants par rapport au deuxième trimestre 2003. Le chiffre d’affaires logiciel a augmenté de 5% par rapport au deuxième trimestre 2003 et de 6% à taux de change constants. Le chiffre d’affaires service a augmenté de 14% comparé à la même période l’année dernière et de 16% à taux de change constants. La hausse du chiffre d’affaires logiciel reflète à la fois la croissance des ventes des solutions PLM et de SolidWorks. La nette augmentation du chiffre d’affaires service est liée au projet 7E7 avec Boeing ainsi qu’à une augmentation des projets PLM en général, plusieurs projets étant liés à la mise en place de nos méthodologies de travail ("best practices").

Le chiffre d’affaires logiciel s’élève à 158,9 millions d’euros et a représenté 83% du chiffre d’affaires total au deuxième trimestre 2004, comparé aux 151,8 millions d’euros réalisés au deuxième trimestre 2003. Le chiffre d’affaires logiciel récurrent a représenté 54% du chiffre d’affaires logiciel total au deuxième trimestre 2004. Les nouvelles ventes de licences CATIA et SolidWorks sur le trimestre ont augmenté de 9% à 14 767 licences, contre 13 568 licences au deuxième trimestre 2003. Les ventes de licences CATIA et SolidWorks ont augmenté respectivement de 4% et 15%. Le chiffre d’affaires service, représentant 17% du chiffre d’affaires total, s’est élevé à 33,6 millions d’euros au deuxième trimestre 2004 en hausse comparé aux 29,5 millions d’euros réalisés au deuxième trimestre 2003.

Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint, Affaires Financières, a commenté : "L'Asie continue de croître avec une hausse des ventes de 12% à taux de change constants par rapport à l'année dernière, reflétant l'intérêt croissant de cette région pour notre offre PLM et pour SolidWorks. Les ventes en Europe, en hausse de 6%, ont dépassé nos attentes pour le deuxième trimestre consécutif. Les signaux économiques continuent d'être relativement mitigés en Amérique, avec une croissance pour le trimestre d'environ 7% à taux de change constants."

Au deuxième trimestre 2004, le chiffre d’affaires de l’activité orientée processus, comprenant le chiffre d’affaires PDM, s’est élevé à 155,5 millions d’euros, en hausse de 4% et de 5% à taux de change constants comparé à la même période l’année dernière. Le chiffre d’affaires PDM s’est élevé à 22,5 millions d’euros soit 12% du chiffre d’affaires total, en hausse de 11% comparé au deuxième trimestre 2003 et de 13% à taux de change constants. Le chiffre d’affaires PDM provenant de l’utilisateur final s’est élevé à 35,2 millions de dollars au deuxième trimestre 2004. Les ventes PLM au deuxième trimestre proviennent de nouvelles commandes de clients actuels ainsi que d'une augmentation de la pénétration du marché des PME. Les nouveaux clients PLM du trimestre incluent notamment Sukhoi Civil Aircraft en Russie, Beiqi Foton Motor en Chine, Kikuchi dans le secteur de la mécanique générale au Japon et EDAG, sous-traitant automobile allemand de premier rang, qui a choisi CATIA V5 pour son nouveau centre de R&D en Chine.

Au deuxième trimestre 2004, le chiffre d’affaires de SolidWorks a augmenté de 19% à 37,0 millions d’euros et de 26% en dollars, en hausse par rapport aux 31,2 millions d’euros du deuxième trimestre 2003. Les nouveaux clients de SolidWorks sur le trimestre incluent des sociétés telles que Sulzer Chemtech AG en Suisse, Sargent Manufacturing aux Etats-Unis et Shenyang Heavy Machinery en Chine.

Résultat d’exploitation, marge d’exploitation, résultat net par action et situation financière

La croissance du chiffre d’affaires au deuxième trimestre a eu à nouveau un effet de levier important entraînant une forte progression du résultat d’exploitation, de la marge d’exploitation, du résultat net et du résultat net par action. Le résultat d’exploitation a augmenté de 15% à 52,5 millions d’euros au deuxième trimestre 2004 (marge d’exploitation : 27,3%), comparé aux 45,6 millions d’euros réalisés au deuxième trimestre 2003 (marge d’exploitation : 25,2%). Le résultat d’exploitation avant coûts d’acquisition a augmenté de 13% à 53,0 millions d’euros au deuxième trimestre, par rapport aux 47,0 millions d’euros réalisés au deuxième trimestre 2003. La marge d’exploitation avant coûts d’acquisition a augmenté de 1,6 point à 27,5% au deuxième trimestre 2004, comparée aux 25,9% hors coûts d’acquisition du deuxième trimestre 2003.

Le résultat net par action a augmenté de 24% à 0,31 euro par action dilué au deuxième trimestre 2004 par rapport au 0,25 euro par action dilué du deuxième trimestre 2003. Le résultat net par action dilué avant coûts d’acquisition a augmenté de 19% à 0,31 euro au second trimestre 2004 par rapport au 0,26 euro par action dilué réalisé au second trimestre 2003.  La forte hausse du résultat net par action, en normes U.S. GAAP et hors coûts d’acquisition, reflète l’augmentation du chiffre d’affaires, la forte croissance du résultat d’exploitation ainsi que l'amélioration des produits financiers. Le résultat net a augmenté de 27% à 35,8 millions d’euros sur le trimestre, comparé aux 28,2 millions d’euros réalisés au deuxième trimestre 2003. Le résultat net avant coûts d’acquisition a augmenté de 25% à 36,5 millions d’euros au deuxième trimestre 2004, comparé aux 29,3 millions d’euros réalisés l’année dernière à la même époque.

Dassault Systèmes continue de maintenir une situation financière solide, avec des disponibilités et placements à court terme atteignant 544,6 millions d’euros au 30 juin 2004, après paiement du dividende pour un montant de 38 millions d’euros. Les flux nets de trésorerie générés par les opérations d’exploitation se sont élevés à 34,6 millions d’euros au deuxième trimestre 2004.

Chiffres clés du premier semestre

  • Le chiffre d’affaires s’élève à 368,7 millions d’euros, en hausse de 5% et de 9% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaires logiciel s’élève à 307,8 millions d’euros en hausse de 4% et de 8% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaires de l’activité orientée processus s’élève à 299,1 millions d’euros, en hausse de 3% et de 7% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaire PDM s’élève à 42,4 millions d’euros, en hausse de 13% et de 17% à taux de change constants
  • Le chiffre d’affaires de SolidWorks s’élève à 69,6 millions d’euros, en hausse de 13% (en hausse de 25% en dollars)
  • En normes U.S. GAAP, le résultat net par action dilué s’élève à 0,55 euro
  • Le résultat net par action dilué hors coûts d’acquisition s’élève à 0,56 euro en hausse de 19%

<p/>

Stratégie, Technologie et Partenariats

DS et IBM ont annoncé une nouvelle solution spécialisée de gestion du cycle de vie des produits  comprenant des logiciels et des méthodologies de travail dédiés aux fabricants de produits électroniques, afin de les aider à mieux gérer la complexité croissante du développement de leurs produits. La solution stratégique « Collaborative Systems Engineering for Electronics » (ou CSE-E) optimise les premiers stades de développement du produit durant lesquels les entreprises identifient les besoins, les fonctions et l’architecture d’un nouveau produit. Ce sont généralement les phases les plus coûteuses, représentant jusqu’à plus de 80% du coût total. En offrant la possibilité de réutiliser les études de conception dès les tous premiers stades du développement, CSE-E accélère la mise sur le marché et réduit les coûts et risques inhérents au lancement de nouveaux produits.  

DS et Lattice Technology ont annoncé la signature d’un partenariat stratégique à long terme pour créer un format 3D en langage XML (eXtensible Markup Language) plus ouvert et universel, conçu pour faciliter l’échange de données 3D entre les fabricants et leurs fournisseurs, partenaires et clients. Les applications développées par Lattice Technology permettront aux utilisateurs de générer, en 3D, des manuels, des nomenclatures, des brochures marketing, des instructions d’assemblage et des bases de données. Elles proposeront aux utilisateurs des outils interactifs 3D autorisant la création de pages Web interactives ou des documents de bureautique grâce auxquels ils pourront associer des données 3D, des images 2D, des graphiques, des textes et des données structurées au sein d’un document unique et léger. Créée en 1997 et basée à Tokyo, au Japon, Lattice Technology fournit aux sociétés internationales des solutions reconnues pour la diffusion de données de conception en 2D/3D à travers l'entreprise.

SolidWorks Corporation a annoncé SolidWorks® 2005 qui comprend de nouvelles fonctionnalités augmentant la rapidité d’exécution, la précision et la productivité des ingénieurs de conception pour accélérer la mise sur le marché de nouveaux produits. SolidWorks® 2005 propose de puissantes fonctionnalités de mise en plan, une grande facilité d'utilisation et plus de 250 fonctions et améliorations suggérées par ses utilisateurs. SolidWorks offre également de nouvelles fonctionnalités importantes aux concepteurs de machines, de moules et de produits de grande consommation. SolidWorks® 2005 est le seul logiciel de sa catégorie à réunir en une seule et même application la conception 3D, l'analyse, la gestion de données techniques, la collaboration et la validation des pièces en plastique moulées par injection.

Dassault Systèmes et Rand A Technology Corporation, opérant sous le nom de RAND Worldwide (TSX: RND), ont annoncé la création de la société RAND North America, Inc. (Rand Americas), dont l’objectif principal est d’accroître les ventes de logiciels de gestion du cycle de vie des produits de Dassault Systèmes en Amérique du Nord.

Assemblée Générale des actionnaires

L’Assemblée Générale des actionnaires s’est déroulée le 2 juin 2004. Les actionnaires de Dassault Systèmes ont voté une augmentation de 3% du dividende à 0,34 Euro par action (hors avoir fiscal) pour l’exercice fiscal clos le 31 décembre 2003. Le dividende, d’un montant de 38 millions d’euros au total, soit environ 28% du résultat net, a été versé le 22 juin 2004.

Charles Edelstenne, Président du Conseil d'Administration, a conclu : "Notre ambition est de créer de la valeur pour nos actionnaires en réalisant nos objectifs financiers, en continuant d'investir pour préparer notre futur et en distribuant une part significative de notre résultat net à nos actionnaires."

Perspectives

"Nous relevons nos objectifs 2004 de croissance de chiffre d'affaires et de résultat net par action avant coûts d'acquisition, afin de refléter le niveau d'activité supérieur à nos attentes du deuxième trimestre. Notre objectif de croissance du chiffre d'affaires est d'environ 9% à taux de change constants, et notre objectif de croissance du résultat net par action avant coûts d'acquisition est compris entre +13% et +15% à taux de change constants", a commenté Thibault de Tersant.

"Nous maintenons nos hypothèses de taux de change de 1,25 dollar pour 1,00 euro pour le calcul des prévisions de chiffre d'affaires, de marge d'exploitation et de résultat net par action. Ainsi, nous prévoyons pour 2004 un chiffre d'affaires de 795 millions d'euros, en hausse par rapport aux 785 millions d'euros attendus précédemment et un résultat net par action avant coûts d'acquisition compris entre 1,33 euro et 1,35 euro, en hausse par rapport à un objectif compris  entre 1,30 euro et 1,32 euro précédemment."

"Aux vues des résultats du premier semestre et de nos prévisions pour le deuxième semestre, notre marge d'exploitation avant coûts d'acquisition devrait être légèrement supérieure aux 29,0% réalisés en 2003. Notre objectif de chiffre d'affaires pour le troisième trimestre est compris entre 183 millions d'euros et 188 millions d'euros, sur une base de taux de change de 1,25 dollar pour 1,00 euro", a conclu Thibault de Tersant.

Principaux communiqués de presse du trimestre

9 Juillet 2004 Le magazine Start classe SolidWorks parmi les entreprises les plus « hot » pour la troisième fois en quatre ans.

9 Juillet 2004 SolidWorks Corporation présente COSMOS 2005, une nouvelle mise à jour proposant 100 améliorations et de nouvelles solutions avancées d'analyse dans des applications faciles à utiliser.

23 Juin 2004 CENIT AG Systemhaus devient partenaire de formation certifié par Dassault Systèmes.

25 Mai 2004 Tata Technologies, IBM et Dassault Systèmes s’associent pour répondre à la demande croissante en logiciels PLM du marché indien.

24 Mai 2004 Dassault Aviation et Dassault Systèmes écrivent une nouvelle page de l’histoire de l’aéronautique : le jet Falcon 7X devient le premier avion entièrement développé sur une plate-forme virtuelle.

19 Mai 2004 Le cabinet français d’architecture navale Berret-Racoupeau choisit les solutions PLM d’IBM et de Dassault Systèmes.

17 Mai 2004 Dassault Systèmes, l’Université Polytechnique de Hong Kong et MTECH étendent leur partenariat.

6 Mai 2004 La société russe Sukhoi Civil Aircraft utilisera les solutions PLM de Dassault Systèmes et IBM pour développer une flotte régionale d’avions à réaction.

5 Mai 2004 Whirlpool adopte les solutions de fabrication numérique de Delmia Corp.

4 Mai 2004 Enovia Corp. et Galaxia Inc. forment un partenariat CAA V5 dans le domaine des applications de gestion des processus métier collaboratifs en entreprise.

26 Avril 2004 MSC. Software devient le premier partenaire de formation certifié par Dassault Systèmes sur le continent américain.

21 Avril 2004 AVIC Information Technology inaugure un centre de compétences en Chine destiné aux solutions PLM de Dassault Systèmes.

Notes

1- Toutes les données comparatives sont mentionnées d'une année sur l'autre sauf indication contraire.

2- Toutes les données financières sont non-auditées et établies en conformité avec les principes comptables généralement admis aux Etats-Unis (U.S. GAAP). Des informations financières complémentaires, spécifiquement identifiées, sont également présentées avant coûts d'acquisition (principalement l'amortissement technologique et d'autres coûts associés) et ne sont donc pas en conformité avec les normes U.S. GAAP. Il s’agit notamment de la présentation du résultat d'exploitation, de la marge d'exploitation et du résultat par action ainsi que des analyses à taux de change constants. Nous publions  sur notre site web www.3ds.com/en/investors/presentation.asp et dans les tableaux de ce communiqué, une réconciliation entre les données U.S. GAAP et Non U.S. GAAP.

3- La Société utilise la croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants pour évaluer sa performance financière par rapport aux périodes précédentes et pour mesurer sa croissance estimée afin de planifier et fixer des objectifs pour l'avenir. La Société considère que cette mesure est un indicateur important des progrès de la Société et de ses perspectives car elle offre une meilleure évaluation des évolutions de l'activité en éliminant les variations dues aux fluctuations de change. La Société considère que la présentation de cet indicateur est pertinente et utile pour les investisseurs car il leur permet d'évaluer la croissance du chiffre d'affaires de la même façon que le management de DS le fait, de mieux comprendre la croissance du chiffre d'affaires de la Société et rend plus simple la comparaison de la performance de DS avec d'autres sociétés, en particulier des concurrents, donc la monnaie de publication peut être différente de celle de DS. La croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants, telle que la Société la calcule, peut ne pas être comparable à des indicateurs du même nom utilisés par d'autres sociétés.

Conférence Téléphonique

Dassault Systèmes organise une conférence téléphonique aujourd'hui, jeudi 29 juillet 2004 à 16h00 (heure de Paris). Cette conférence téléphonique est accessible par Internet sur le site www.3ds.com/en/investors/index.asp. Vous devez vous rendre sur le site au moins une quinzaine de minutes avant le début de la conférence pour vous enregistrer, télécharger et installer tous les logiciels nécessaires. La conférence sera disponible pendant 30 jours. Les données financières abordées lors de la conférence téléphonique seront disponibles sur le site Internet de la Société avant le début de la conférence www.3ds.com/en/investors/earnings.asp. Les informations complémentaires destinées aux investisseurs sont accessibles sur le site  http://www.3ds.com/en/investors/index.asp ou en téléphonant au service Relations Investisseurs de Dassault Systèmes au (33) 1.40.99.69.24.

Les déclarations indiquées ci-dessus qui ne sont pas de nature historique mais qui expriment des attentes ou des objectifs pour le futur, notamment, de façon non limitative, les déclarations concernant les objectifs de croissance, sur une base publiée et à taux de change constants, du chiffre d'affaires, du résultat net par action avant coûts d’acquisition et de marge d'exploitation pour l'année 2004 et du chiffre d'affaires pour le troisième trimestre 2004 sont des déclarations relatives aux perspectives d’avenir de la Société (« forward looking statements » telles que définies par la Section amendée 21E du Securities Act of 1934 des Etats Unis) ; ces déclarations sont fondées sur les avis et hypothèses actuelles de la direction ; elles prennent en compte un certain nombre de risques anticipés et d’incertitudes mais elles peuvent ne pas avoir intégré d’autres risques ou hypothèses non connus ; en conséquence, les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d’être différents de façon substantielle des résultats et des performances prévus, du fait notamment des facteurs suivants: (i) les fluctuations des devises, (ii) les conditions économiques en général, (iii) la demande du marché pour nos produits et services, (iv) le développement de nouveaux produits et les évolutions technologiques, (v) notre capacité à recruter et à conserver un personnel compétent. Des évolutions défavorables de ces facteurs ainsi que d’autres événements tels que décrits dans les rapports de la Société enregistrés auprès de la Securities and Exchange Commission, dont le document 20F de l'exercice clos le 31 décembre 2003, enregistré auprès de la SEC le 30 juin 2004, pourraient sensiblement affecter la situation financière de la Société ou ses résultats.