juil. 27 2006

Dassault Systèmes annonce un excellent deuxième trimestre, avec un chiffre d’affaires, une marge d’exploitation et un résultat net par action supérieurs aux objectifs

Faits marquants et chiffres clés du deuxième trimestre

  • En normes U.S. GAAP, le chiffre d’affaires est en croissance de 29% à 280,0 millions d’euros ; le chiffre d’affaires logiciel est en hausse de 32% à 238,0 millions d’euros ; le résultat net par action s’élève à 0,25 euro ;
  • Le chiffre d’affaires Non-GAAP est en hausse de 32% à 286,0 millions d’euros (en croissance de 33% à taux de change constants) ;
  • Le chiffre d’affaires logiciel Non-GAAP est en hausse de 35% à 244,0 millions d’euros (en croissance de 36% à taux de change constants). Hors ABAQUS et MatrixOne, le chiffre d’affaires logiciel Non-GAAP est en hausse de 16% (et de 17% à taux de change constants) ;
  • Le résultat net par action Non-GAAP progresse de 12% pour atteindre 0,37 euro, avec une marge d’exploitation de 24,5% ;
  • MatrixOne a atteint l’équilibre pour la première période suivant son acquisition ;
  • Le chiffre d’affaires PLM Non-GAAP est en hausse de 35% (36% à taux de change constants) ;
  • Dassault Systèmes révise à la hausse ses objectifs de résultat net par action et de croissance du chiffre d’affaires à taux de change constants pour l’année 2006  et confirme son objectif de marge d’exploitation pour 2006.

Paris, France, le 27 juillet 2006 – Dassault Systèmes (DS) (Nasdaq : DASTY ; Euronext Paris : #13065, DSY.PA), l’un des leaders mondiaux des logiciels 3D et des solutions gérant le cycle de vie du produit (Product Lifecycle Management – PLM), annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre 2006 et le premier semestre clos le 30 juin 2006.

Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Systèmes, a déclaré: «Dassault Systèmes a réalisé un excellent second trimestre avec un chiffre d’affaires, des résultats et une marge d’exploitation au-dessus de ses objectifs. Le chiffre d’affaires logiciel a progressé de 36% à taux de change constants et reflète la bonne performance de l’ensemble de nos marques et la contribution de CATIA aux résultats de ce trimestre. Nos organisations de vente et nos partenaires, en particulier IBM, les business partners et le réseau SolidWorks, ont largement contribué à cet excellent trimestre. »

« Nous continuons à observer une bonne dynamique de notre activité en Asie, où le chiffre d’affaires a augmenté de 49% à taux de change constants au deuxième trimestre. En particulier, l’intérêt pour les solutions PLM reste fort en Asie comme l’illustre l’affluence record observée en juillet lors de nos principales conférences utilisateurs au Japon et en Chine. »

« En résumé, Dassault Systèmes bénéficie d’une excellente dynamique de croissance pour 2006 et les années futures en tant que leader des solutions PLM, qui sont critiques pour améliorer la performance du développement de produits et l’innovation. Durant le premier semestre 2006, nous avons poursuivi nos gains de parts de marché, et les récentes acquisitions d’ABAQUS et de MatrixOne contribuent à élargir notre marché cible. En collaborant avec nos clients et partenaires, nous avons pour objectif de continuer à accroître la valeur que les solutions PLM apportent à de nombreux segments de marché.»

Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint, Affaires Financières de Dassault Systèmes, a déclaré : « MatrixOne a atteint tous les objectifs que nous nous étions fixés lors de l’acquisition. Le chiffre d’affaires de MatrixOne a été supérieur à nos objectifs et l’équilibre est déjà atteint lors de sa première consolidation au sein de Dassault Systèmes. Nos plans pour réaliser les économies de coûts visées sont en bonne voie de réalisation. »


Résultats financiers du deuxième trimestre

Dassault Systèmes a finalisé les acquisitions d’ABAQUS, Inc. en octobre 2005 et de MatrixOne Inc. en mai 2006, et a consolidé ces acquisitions en conformité avec les règles comptables U.S. GAAP. Ce communiqué peut contenir certaines informations complémentaires non conformes aux normes U.S. GAAP. Aussi, nous vous invitons à vous reporter aux tableaux en fin de communiqué pour la réconciliation entre représentations U.S. GAAP et Non-GAAP des données financières des deuxièmes trimestres et premiers semestres 2006 et 2005.


Chiffre d’affaires

Détails du chiffre d’affaires en normes U.S. GAAP

La croissance du chiffre d’affaires en normes U.S. GAAP reflète la performance de l’ensemble des solutions logicielles de Dassault Systèmes. Le chiffre d’affaires en normes U.S. GAAP a augmenté de 29% pour atteindre 280,0 millions d’euros au deuxième trimestre 2006, comparé aux 217,3 millions d’euros réalisés à la même période de l’année précédente. Au deuxième trimestre 2006, le chiffre d’affaires logiciel en normes U.S. GAAP s’élève à 238,0 millions d’euros, en hausse de 32%.

Le chiffre d’affaires services a augmenté de 15% pour atteindre 42,0 millions d’euros au deuxième trimestre 2006, comparé aux 36,4 millions d’euros réalisés au même trimestre de l’année précédente.

Détails du chiffre d’affaires Non-GAAP

Au deuxième trimestre 2006, le chiffre d’affaires a augmenté de 32% à 286,0 millions d’euros. Il a augmenté de 33% à taux de change constants par rapport au deuxième trimestre de l’année 2005, et a bénéficié d’une forte croissance du chiffre d’affaires logiciel. Le chiffre d’affaires logiciel a augmenté de 35% pour atteindre 244,0 millions d’euros et de 36% à taux de change constants au deuxième trimestre 2006. Le chiffre d’affaires logiciel hors ABAQUS et MatrixOne est en croissance de 17% à taux de change constants. Le chiffre d’affaires logiciel du deuxième trimestre 2005 s’élevait à 180,9 millions d’euros. Au deuxième trimestre 2006, le chiffre d’affaires logiciel représentait 85% du chiffre d’affaires total Non-GAAP, et le chiffre d’affaires services 15%. Le nombre de licences CATIA et SolidWorks vendues a augmenté de 15% au deuxième trimestre 2006 pour atteindre 20 485, contre 17 755 au deuxième trimestre 2005.

Le chiffre d’affaires PLM a augmenté de 35% et de 36% à taux de change constants au deuxième trimestre 2006 pour atteindre 229,9 millions d’euros, comparé aux 170,7 millions d’euros réalisés à la même période de l’année précédente. Le chiffre d’affaires ENOVIA a augmenté de 88% et de 90% à taux de change constants, et le chiffre d’affaires ENOVIA hors MatrixOne a augmenté de 19% à taux de change constants. Grâce à un bon niveau d’activité, CATIA a largement contribué à la forte croissance de l’activité PLM. Ainsi, les ventes de licences CATIA ont augmenté de 12% au deuxième trimestre 2006 pour s’élever à 9 100 licences vendues.

ABAQUS a réalisé un bon trimestre avec un chiffre d’affaires de 23,2 millions d’euros avant traitement comptable des produits constatés d’avance lié aux acquisitions, conformément à l’application des normes comptables U.S. GAAP. Le chiffre d’affaires de MatrixOne s’est élevé à 17,8 millions d’euros avant traitement comptable des produits constatés d’avance lié aux acquisitions. Les solutions logicielles ABAQUS et MatrixOne sont intégrées dans les résultats de l’activité PLM.

Le chiffre d’affaires SolidWorks a augmenté de 20% et de 22% à taux de change constants pour atteindre 56,1 millions d’euros au deuxième trimestre 2006, comparé aux 46,6 millions d’euros réalisés au deuxième trimestre 2005. Les ventes de licences SolidWorks ont augmenté de 19% en volume et s’élèvent à 11 385 au deuxième trimestre.

D’un point de vue géographique, le chiffre d’affaires du deuxième trimestre 2006 a augmenté de 35% en Europe, de 20% en Amérique (19% à taux de change constants) et de 42% en Asie (49% à taux de change constants).

 

Résultat d’exploitation, marge d’exploitation et résultat net par action

Le résultat net dilué par action en normes U.S. GAAP a diminué de 22% à 0,25 euro au deuxième trimestre 2006, comparé à 0,32 euro à la même période de l’année précédente. Le résultat d’exploitation en normes U.S. GAAP a diminué de 9% et s’élève à 49,7 millions d’euros (marge d’exploitation de 17,8%) au deuxième trimestre 2006, comparé aux 54,7 millions d’euros du deuxième trimestre de l’année 2005 (marge d’exploitation de 25,2%).

Le résultat net dilué par action Non-GAAP a augmenté de 12% à 0,37 euro au deuxième trimestre 2006, comparé à 0,33 euro réalisé au deuxième trimestre 2005. Le résultat d’exploitation Non-GAAP a augmenté de 27% et s’élève à 70,2 millions d’euros au deuxième trimestre 2006, comparé aux 55,2 millions d’euros réalisés à la même période de l’année précédente. La marge d’exploitation Non-GAAP est de 24,5% au deuxième trimestre 2006, au dessus de l’objectif publié par le Groupe. Ceci est un bon résultat par rapport à la marge d’exploitation Non-GAAP de 25,4% réalisée à la même période de l’année précédente, compte tenu de la dilution due aux récentes acquisitions.

 

Autres faits marquants et chiffres clés

Les flux de trésorerie nets d’exploitation s’élèvent respectivement à 63,7 millions d’euros et 164,9 millions d’euros aux deuxième trimestre et premier semestre 2006. Au 30 juin 2006, la trésorerie s’élevait à 473,5 millions d’euros et la dette à long terme à 202,9 millions d’euros. En mai 2006, Dassault Systèmes a finalisé l’acquisition de MatrixOne Inc. pour un prix d’achat total de 410 millions de dollars U.S., avant prise en compte d’un solde de trésorerie de 93 millions de dollars U.S. et d’économies d’impôt anticipées.

 

Quelques succès commerciaux du deuxième trimestre

  • Dans un communiqué de presse publié ce jour, Dassault Systèmes annonce qu’Airbus standardise ses processus de développement de produits sur CATIA et ENOVIA VPLM pour tous ses nouveaux programmes.
  • De même, Dassault Systèmes annonce aujourd’hui que Ford Motor Company a étendu son contrat pluriannuel et a choisi CATIA V5 comme plateforme standard pour la conception et l’ingénierie de tous ses nouveaux véhicules, y compris les systèmes de transmission.
  • Les nouvelles ventes de l’activité PLM comprennent Legrand dans le secteur des produits électriques et électroniques, Viking dans le secteur des biens de grande consommation, Mecasonic et Tokyu Car dans le secteur de la mécanique générale, le Musée du Quai Branly, Keylex dans le secteur automobile et Kaji Metal dans le secteur aéronautique.
  • ENOVIA MatrixOne a conclu 18 contrats dans le secteur des semi-conducteurs, avec des commandes significatives de la part de Qualcomm et Agere et a accrû sa présence dans le secteur de l’habillement avec Luxottica et Quiksilver.
  • Les succès de SolidWorks comprennent Fuji Xerox Co. dans le secteur des produits électriques et électroniques au Japon, et, dans le secteur de la mécanique générale, Comact Equipment au Canada, Hoffman Enclosures aux Etats-Unis, Knipex en Allemagne et Metal Saur au Brésil.


Dassault Systèmes a finalisé l’acquisition de MatrixOne en avance sur son calendrier et annoncé son portefeuille de solutions PLM d’environnement collaboratif

Le 11 mai 2006, Dassault Systèmes a annoncé la finalisation de l’acquisition de MatrixOne Inc. et a présenté son nouveau portefeuille de solutions PLM pour la collaboration, sous la marque ENOVIA.

  • ENOVIA VPLM : Gestion collaborative du cycle de vie de produits virtuels en 3D pour des produits, des ressources et des process de fabrication complexes, destiné aux moyennes et grandes entreprises;
  • ENOVIA MatrixOne : Processus métier performants pour le développement collaboratif de produits à l’attention de différents secteurs industriels, avec notamment la solution Synchronicity dédiée à la gestion des données de conception dans le domaine des semi-conducteurs ;
  • ENOVIA SmarTeam : Gestion collaborative des données produits pour les petites et moyennes entreprises, les bureaux d’études des grandes entreprises et les sous-traitants.

 

Dividende approuvé par l’Assemblée générale des actionnaires

Lors de l’Assemblée générale des actionnaires du 14 juin 2006, les actionnaires de Dassault Systèmes ont approuvé le versement d’un dividende annuel de 0,42 euro par action pour l’exercice fiscal clos le 31 décembre 2005, représentant un montant total de 48 millions d’euros.


Stratégie, technologie, clients et partenariats


En juin, Dassault Systèmes a annoncé sa stratégie SOA V5, confirmant son engagement d’étendre les avantages des solutions PLM à de nouveaux marchés, ainsi qu’à de nouvelles catégories d’utilisateurs et de communautés. SOA V5 permet à Dassault Systèmes et à ses partenaires de fournir des services PLM entièrement collaboratifs à la demande. L’architecture SOA V5 est le socle technique sur lequel vont s’appuyer les marques PLM de Dassault Systèmes et de ses partenaires. Elle fait le lien entre les solutions PLM et les plates-formes middleware existantes.

Le Groupe a annoncé la version bêta de ENOVIA 3D Live, première solution d’intelligence collaborative 3D qui s’appuie sur l’architecture SOA V5 de Dassault Systèmes pour les applications en ligne. Grâce à une interface utilisateur intuitive, ENOVIA 3D Live permet à toute personne de rechercher et de naviguer en temps réel dans des informations PLM, indépendamment de leur emplacement, de leur origine ou de leur format.

SolidWorks Corporation a présenté SolidWorks 2007 intégrant la technologie révolutionnaire « SWIFT TM». Outre plus de 200 nouvelles fonctionnalités, cette dernière version du logiciel de CAO 3D présente une nouvelle technologie de fonctions intelligentes appelée « SWIFT TM» (SolidWorks Intelligent Feature Technology). La technologie « SWIFT TM» met pour la première fois à la portée de tous les utilisateurs certaines techniques de conception parmi les plus complexes de la 3D.

ENOVIA MatrixOne a annoncé les dernières mises à jour apportées à la solution MatrixOne Medical Device Accelerator. Cette solution gère les processus, projets, documents et données de conception soumis aux normes ISO et réglementés par les systèmes de qualité. C’est la seule solution basée sur une plate-forme PLM professionnelle qui ait fait ses preuves chez les trois principaux fabricants du marché des équipements médicaux.

Résultats financiers du premier semestre 2006

  • Le chiffre d’affaires total en normes U.S. GAAP s’élève à 532,1 millions d’euros au premier semestre 2006, en hausse de 28% ;
  • Le chiffre d’affaires total Non-GAAP s’élève à 542,0 millions d’euros, en hausse de 30% et de 29% à taux de change constants ;
  • Le chiffre d’affaires Non-GAAP hors ABAQUS et MatrixOne est en hausse de 14% à taux de change constants ;
  • Le chiffre d’affaires logiciel en normes U.S. GAAP s’élève à 451,1 millions d’euros, en hausse de 30% ;
  • Le chiffre d’affaires logiciel Non-GAAP s’élève à 461,0 millions d’euros, en hausse de 32% et de 31% à taux de change constants ;
  • Le chiffre d’affaires logiciel Non-GAAP hors ABAQUS et MatrixOne est en hausse de 17% et de 16% à taux de change constants ;
  • Le résultat net par action en normes U.S. GAAP s’élève à 0,51 euro ; le résultat net par action Non-GAAP s’élève à 0,71 euro, en hausse de 20%, la marge d’exploitation s’élevant à 24,1%.


Perspectives


Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint, Affaires Financières, a déclaré : « Nous avons eu une activité soutenue au second trimestre et malgré les signes d’un possible ralentissement de l’environnement économique, nous pensons que le second semestre sera plus dynamique que ce que nous avions prévu initialement. En conséquence, nous révisons à la hausse notre objectif de croissance de chiffre d’affaires à taux de change constants sur l’année 2006 à environ 27-28%, comparé à notre précédente hypothèse de 25-26%. Ce nouvel objectif prend en compte 15 millions d’euros d’activité supplémentaires sur l’année, ceci incluant le surcroît d’activité du deuxième trimestre. Par ailleurs, nous maintenons notre objectif de marge d’exploitation et augmentons légèrement notre objectif de résultat net par action. »

« Etant donné la volatilité actuelle des taux de change, nous pensons qu’il est prudent de réviser nos hypothèses de parités pour le dollar et le yen. L’impact du changement de nos hypothèses de taux de change vient contrebalancer l’effet positif de la meilleure activité sur le chiffre d’affaires de l’année entière.»

 

  • Chiffre d’affaires total Non-GAAP du troisième trimestre d’environ 280-285 millions d’euros ; résultat net par action Non-GAAP d’environ 0,33-0,34 euro et marge d’exploitation Non-GAAP d’environ 22,0% ;
  • Objectif de chiffre d’affaires total Non-GAAP 2006 d’environ 1,175-1,185 milliards d’euros, représentant une croissance de 27-28% à taux de change constants ;
  • Marge d’exploitation Non-GAAP 2006 d’environ 27.0% ;
  • Résultat net par action Non-GAAP 2006 d’environ 1,77-1,79 euro ; soit une croissance de 11-13% ;
  • Les objectifs sont fondés sur des hypothèses de taux de change de 1,30 dollar U.S. pour 1 euro (précédemment 1,25 dollar U.S. pour 1 euro) et 145 JPY pour 1 euro (précédemment 140 JPY pour 1 euro) pour les troisième et quatrième trimestres 2006.

Notes:
1- Toutes les données comparatives sont mentionnées d'une année sur l'autre sauf indication contraire. Toutes les données de résultat net par action sont mentionnées après dilution sauf indication contraire.
2- Toutes les données financières sont non-auditées et établies en conformité avec les principes comptables généralement admis aux Etats-Unis (U.S. GAAP). Des informations financières complémentaires, spécifiquement identifiées, sont également présentées en non conformité avec les normes U.S. GAAP. Il s’agit notamment de la présentation du chiffre d’affaires avant traitement comptable des produits constatés d’avance lié aux acquisitions, du résultat d’exploitation, de la marge d’exploitation et du résultat net par action avant traitement comptable des produits constatés d’avance lié aux acquisitions et hors coûts d’acquisition (les coûts d’acquisition incluent l’amortissement des biens technologiques et des autres actifs intangibles acquis ainsi que les autres coûts directement lié aux acquisitions) et coûts d’attribution d’actions gratuites et de stock-options. La Société pense que cette information, qui n’est pas conforme aux principes comptables généralement admis aux Etats-Unis (U.S. GAAP), est une information complémentaire utile pour mieux comprendre ses performances passées et futures. De plus, le management de la Société utilise ces informations complémentaires dans ses planifications. Ces informations fournies par la Société peuvent ne pas être comparables avec des indicateurs du même nom fournis par d’autres sociétés. Nous publions sur notre site web
www.3ds.com/fr/corporate/investors/ et dans les tableaux de ce communiqué une réconciliation entre les données U.S. GAAP et Non-GAAP.
3- La Société utilise la croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants pour évaluer sa performance financière par rapport aux périodes précédentes et pour mesurer sa croissance estimée afin de planifier et fixer des objectifs pour l'avenir. La Société considère que cette mesure est un indicateur important des progrès de la Société et de ses perspectives car elle offre une meilleure évaluation des évolutions de l'activité en éliminant les variations dues aux fluctuations de change. La Société considère que la présentation de cet indicateur est pertinente et utile pour les investisseurs car il leur permet d'évaluer la croissance du chiffre d'affaires de la même façon que le management de la Société le fait, de mieux comprendre la croissance du chiffre d'affaires de la Société et rend plus simple la comparaison de la performance de Dassault Systèmes avec d'autres sociétés, en particulier des concurrents, dont la monnaie de publication peut être différente de celle de Dassault Systèmes. La croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants, telle que la Société la calcule, peut ne pas être comparable à des indicateurs du même nom utilisés par d'autres sociétés.

Conférence Téléphonique
Dassault Systèmes organise une conférence téléphonique aujourd'hui, jeudi 27 juillet 2006 à 15h00 (heure de Paris). Cette conférence téléphonique est accessible par Internet sur le site www.3ds.com/fr/corporate/investors/ Vous devez vous rendre sur le site au moins quinze minutes avant le début de la conférence pour vous enregistrer, télécharger et installer tous les logiciels nécessaires. La conférence sera disponible pendant 30 jours. Les données financières présentées lors de la conférence téléphonique seront disponibles sur le site Internet de la Société avant le début de la conférence www.3ds.com/fr/corporate/investors/. Les informations complémentaires destinées aux investisseurs sont accessibles sur le site www.3ds.com/fr/corporate/investors/ou en téléphonant au service Relations Investisseurs de Dassault Systèmes au (33) 1.40.99.69.24.

 

 

Les informations indiquées ci-dessus qui ne sont pas de nature historique mais qui expriment des attentes ou des objectifs pour le futur, notamment, de façon non limitative, les déclarations concernant la Société : a) les objectifs de croissance du chiffre d’affaires en 2006 sur une base à taux de change constants, le calcul d’une fourchette de chiffre d’affaires 2006; les objectifs de marge d'exploitation pour l'année 2006 ; les objectifs de résultat net par action 2006, le tout hors traitement comptable des produits constatés d’avance lié aux acquisitions, hors coûts d’attribution d’actions gratuites et de stock-options et hors coûts d’acquisition b) la fourchette des objectifs de chiffre d’affaires, des objectifs de résultat net par action et les perspectives de marge d’exploitation pour le troisième trimestre 2006 hors traitement comptable des produits constatés d’avance lié aux acquisitions, hors coûts d’attribution d’actions gratuites et de stock-options et hors coûts d’acquisition; sont des déclarations relatives aux perspectives d’avenir de la Société (« forward-looking statements » telles que définies par la Section amendée 21E du Securities Act of 1934 des Etats Unis). Ces déclarations sont fondées sur les avis et hypothèses actuellement retenus par la direction et prennent en compte un certain nombre de risques anticipés et d’incertitudes, mais elles peuvent ne pas avoir intégré d’autres risques ou hypothèses non connus ; en conséquence, les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d’être différents de façon substantielle des résultats et des performances prévus, du fait notamment des facteurs suivants : (i) les fluctuations des devises, particulièrement les valeurs du dollar US et du yen japonais contre l’euro (ii) la réduction des dépenses d’investissement dans les infrastructures technologiques résultant  d’un changement de l’environnement économique ou des conditions de marché et pouvant impacter négativement la demande envers nos solutions, (iii) les difficultés ou changements défavorables affectant nos partenaires ou nos rapports avec nos partenaires, y compris notre partenaire stratégique, IBM, (iv) le développement de nouveaux produits et les évolutions technologiques, (v) les erreurs ou défauts de nos produits (vi) la croissance des parts de marché de nos concurrents, et (vii) l’occurrence de tout risque lié à l’intégration d’ABAQUS et de MatrixOne, ou lié à l’acquisition de toute autre nouvelle société ou à une réorganisation interne. Des évolutions défavorables de ces facteurs ainsi que d’autres événements tels que décrits dans les rapports de la Société enregistrés auprès de la Securities and Exchange Commission, dont le document 20-F de l'exercice clos le 31 décembre 2005, enregistré auprès de la SEC le 30 juin 2006, pourraient sensiblement affecter la situation financière de la Société ou ses résultats.