oct. 25 2005

Dassault Systèmes annonce ses résultats du troisième trimestre 2005. Chiffre d'Affaires logiciel en hausse de 17%, chiffre d'Affaires total en hausse de 14% et résultat net par action en hausse de 14%.

Chiffres clés du troisième trimestre et faits marquants • Le chiffre d’affaires de la Société s’élève à 213,8 millions d’euros, en hausse de 14% en publié et à taux de change constants.
• Le chiffre d’affaires logiciel atteint 183,3 millions d’euros, en hausse de 17% en publié et à taux de change constants.
• Le chiffre d’affaires orienté processus s’élève à 170,4 millions d’euros, en hausse de 11% et de 12% à taux de change constants.
• Le chiffre d’affaires PDM s’élève à 26,5 millions d’euros, en hausse de 12% en publié et à taux de change constants, avec un chiffre d’affaires logiciel PDM réalisé avec les utilisateurs finaux en hausse de 33%.
• Le chiffre d’affaires de SolidWorks s’élève à 43,4 millions d’euros, en hausse de 24% en publié et en dollars US.
• Le résultat net par action publié et hors coûts d’acquisition s’élève à 0,32 euro, en hausse de 14%.
• Dassault Systèmes communique ses objectifs financiers préliminaires pour 2006.

PARIS, FRANCE, le 25 octobre 2005 – Dassault Systèmes (DS) (Nasdaq: DASTY; Euronext Paris: #13065, DSY.PA), l’un des leaders mondiaux des logiciels 3D et de solutions gérant le cycle de vie du produit (Product Lifecycle Management - PLM), annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour le troisième trimestre, clos le 30 septembre 2005.

Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Systèmes, a commenté : «Nos bons résultats du troisième trimestre, issus de la performance de l’ensemble de notre offre produit, nous ont permis de réaliser une hausse du chiffre d’affaires logiciel de 17%, et une progression du résultat net par action de 14%. Nous sommes particulièrement fiers de notre progression en Amérique depuis le début d'année et au troisième trimestre. Nous y renforçons notre présence et augmentons nos parts de marché, grâce à la contribution de l'ensemble de nos offres logicielles et de chacun de nos segments de marché. Plus précisément, depuis le début de l'année, les ventes PLM ont crû de 28% sur cette région grâce à la forte croissance de CATIA V5 et à la performance de notre partenariat avec IBM.  En écho avec la performance de l’offre PLM V5, SolidWorks enregistre en Amérique au cours de la même période une progression de 26% de son chiffre d'affaires. »

«Sur la base des résultats publiés et de nos hypothèses pour le quatrième trimestre, Dassault Systèmes s’oriente en 2005 vers une nouvelle accélération de la croissance de son chiffre d’affaires. Concernant l’exercice 2006, nous considérons que la Société est prête à poursuivre sa dynamique de forte croissance du chiffre d’affaires et des résultats, grâce à l’élargissement de ses marchés cibles.»

 

Résultats financiers du troisième trimestre

 

Chiffre d’affaires

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2005, publié et à taux de change constants, a augmenté de 14% et s’élève à 213,8 millions d’euros contre 188,0 millions d’euros au troisième trimestre 2004, grâce à la forte croissance du chiffre d’affaires logiciel. Le chiffre d’affaires logiciel et le chiffre d'affaires des services ont respectivement représenté 86% et 14% du chiffre d’affaire total du troisième trimestre 2005.

Le chiffre d’affaires logiciel publié et à taux de change constants a augmenté de 17% et s’élève à 183,3 millions d’euros au troisième trimestre 2005, soutenu par une forte croissance des différentes solutions logicielles de la Société. Au troisième trimestre 2004, le chiffre d'affaire logiciel s'était élevé à 156,7 millions d'euros. Les ventes de licences récurrentes ont représenté 52% du chiffre d’affaires logiciel au troisième trimestre 2005. Les ventes de nouvelles licences CATIA et SolidWorks ont augmenté de 12% sur le trimestre pour atteindre 15 717 licences vendues, contre 14 002 licences au troisième trimestre de l’année précédente, tandis que le prix de CATIA a augmenté de 3% et celui de SolidWorks de 4% en dollars US.


Le chiffre d’affaires des services et autres activités a diminué de 3% et de 2% à taux de change constants. Il s’élève à 30,5 millions d’euros au troisième trimestre 2005, contre 31,3 millions d’euros au troisième trimestre de l’année précédente. Cette baisse est uniquement liée à des délais d’exécution de signature de plusieurs contrats en Europe. Les activités CMP (Channel Management Provider), dont l’objectif est la commercialisation de l'offre PLM sur le marché des PME, ont eu un niveau d’activité satisfaisant pendant le trimestre.

Les chiffres d’affaires réalisés sur les zones Amérique, Asie et Europe au troisième trimestre 2005 ont respectivement représenté 35%, 25% et 40% du chiffre d’affaires total. En Amérique, le chiffre d’affaires a augmenté de 23% par rapport à la même période de l’année dernière, grâce à une forte croissance du chiffre d’affaires logiciel des principales marques de la Société. Le même moteur de croissance a contribué à la progression du chiffre d’affaires en Asie, qui a augmenté de 23% et de 24% à taux de change constants par rapport à la même période de l’année précédente. En Europe, après une forte performance au premier semestre, le chiffre d’affaires a augmenté de 2% par rapport au troisième trimestre 2004, reflétant principalement, comme décrit ci-dessus, un chiffre d’affaires services inférieur aux attentes.

Au troisième trimestre 2005, le chiffre d’affaires de l’activité orientée processus a augmenté de 11% et de 12% à taux de change constants, reflétant principalement une forte croissance des solutions de conception et de fabrication numérique ainsi que des applications PDM. Le chiffre d’affaires orienté processus comprenant le chiffre d’affaires PDM, s’est élevé à 170,4 millions d’euros, contre 153,0 millions d’euros au troisième trimestre 2004. Le chiffre d’affaires PDM du troisième trimestre 2005 s’est élevé à 26,5 millions d’euros, en hausse de 12% grâce à une forte croissance du chiffre d’affaires logiciel. Il se montait à 23,7 millions d’euros au troisième trimestre 2004. Le chiffre d’affaires logiciel PDM réalisé avec les utilisateurs finaux a augmenté de 33% sur le trimestre. Le nombre de licences CATIA vendues a atteint 7 712 unités au troisième trimestre 2005, en hausse de 7% par rapport au troisième trimestre 2004.

Le chiffre d’affaires SolidWorks s’est élevé à 43,4 millions d’euros au troisième trimestre 2005, en hausse de 24% (24% en dollars US) comparé aux 35,0 millions d’euros réalisés au troisième trimestre 2004. Les ventes de licences SolidWorks ont augmenté de 18% pour atteindre 8 005 unités.

 

Résultat d’exploitation, marge d’exploitation et résultat net par action

Le résultat net par action dilué a augmenté de 14% à 0,32 euro au troisième trimestre 2005, contre un résultat net par action dilué de 0,28 euro au troisième trimestre 2004. Sur la période, le résultat net par action hors coûts d’acquisition a progressé de 14% et s’est élevé à 0,32 euro par action contre 0,28 euro sur la même période 2004.

 Au troisième trimestre 2005, le résultat d’exploitation s'est élevé à 50,5 millions d’euros (marge d’exploitation de 23,6%), en hausse de 10% comparé aux 46,1 millions d’euros réalisés au troisième trimestre 2004 (marge d’exploitation de 24,5%). Le résultat d’exploitation hors coûts d’acquisition est en hausse de 10% à 50,8 millions d’euros, contre 46,3 millions d’euros réalisés à la même période l’année dernière. La marge d’exploitation hors coûts d’acquisition s’élève à 23,8%, et dépasse les objectifs de la Société grâce à un chiffre d’affaires logiciel plus important que prévu. Au troisième trimestre 2004, la marge d’exploitation hors coûts d’acquisition s’élevait à 24,6%.

Chiffres clés des 9 premiers mois 2005

• Le chiffre d’affaires de la Société s’élève à 630,3 millions d’euros, en hausse de 13% et de 15% à taux de change constants.
• Le chiffre d’affaires logiciel atteint 531,4 millions d’euros, en hausse de 14% et de 16% à taux de change constants.
• Le chiffre d’affaires orienté processus s’élève à 425,6 millions d’euros, en hausse de 10% et de 12% à taux de change constants.
• Le chiffre d’affaires PDM s’élève à 74,8 millions d’euros, en hausse de 13% et de 15% à taux de change constants, avec un chiffre d’affaires logiciel réalisé avec les utilisateurs finaux en hausse de 26%.
• Le chiffre d’affaires SolidWorks s’élève à 129,9 millions d’euros, en hausse de 24% (28% en dollars US).
• Le résultat net par action s’élève à 0,91 euro.
• Le résultat net par action hors coûts d’acquisition s’élève à 0,92 euro, en hausse de 10%.

 

Stratégie, Technologie et Partenariats

 « L’acquisition d’ABAQUS a été finalisée début octobre et j’ai le plaisir d’annoncer que la réalisation de cette transaction s'est déroulée dans d'excellentes conditions. Notre nouvelle structure est d’ores et déjà opérationnelle, les équipes de simulation d’ABAQUS et de CATIA travaillant en étroite collaboration», a commenté Bernard Charlès.


Dassault Systèmes a finalisé le 4 octobre 2005 l’acquisition de la société ABAQUS Inc., leader reconnu dans le domaine des logiciels d’analyse non linéaire par éléments finis. L’acquisition, réalisée intégralement en numéraire, s’est faite au prix de 413 millions de dollars US, avant trésorerie nette et crédit d’impôts. ABAQUS est une filiale à part entière de Dassault Systèmes, son siège est situé à Providence (Rhode Island, USA) et les centres de R&D se trouvent à Providence et à Suresnes (Hauts-de-Seine, France). ABAQUS emploie environ 500 personnes dans le monde, dispose de 29 bureaux d’assistance technique, de vente et de services, ainsi que d’un réseau de distributeurs hautement compétents dans les marchés émergents.

Dans un communiqué de presse diffusé séparément aujourd’hui, ABAQUS annonce que le Groupe BMW a adopté le logiciel ABAQUS comme plate-forme de base pour simuler la résistance aux impacts de ses véhicules. Cette décision fait suite à une collaboration technique intensive de quatre années au cours de laquelle les deux partenaires ont travaillé afin d’adapter le logiciel ABAQUS aux exigences du constructeur automobile en matière de précision et de robustesse.
Dans un communiqué de presse diffusé séparément aujourd’hui, Dassault Systèmes annonce que la société Spirit AeroSystems, principal fournisseur mondial de structures pour avions civils, utilisera CATIA V5 pour la conception, ENOVIA LCA pour la gestion des données produits et DELMIA pour la simulation de fabrication numérique.

Au cours du troisième trimestre, Dassault Systèmes a annoncé que Northrop Grumman Corporation, le leader mondial de l'industrie de la défense et de l'aéronautique, a franchi une étape importante dans le développement du CVN-21, premier porte-avions de l’US Navy conçu et produit numériquement. Dans le cadre de ce projet, Northrop Grumman Newport News (NGNN) a déployé 1 700 licences de CATIA et 2 000 licences d’ENOVIA. NGNN envisage par ailleurs de migrer vers les solutions V5 de la Société.

Dans le cadre d’une collaboration étroite avec la communauté enseignante du monde entier, SolidWorks® a été retenu par le Norwegian Education System comme fournisseur de 30 000 licences de son logiciel SolidWorks dans le cadre de son programme de re-dynamisation l'industrie manufacturière du pays. Plus de 60 000 élèves du primaire et du secondaire se verront enseigner des connaissances de CAO. SolidWorks devrait ainsi devenir le logiciel de CAO le plus largement enseigné en Scandinavie.

SolidWorks a récemment annoncé que son outil de conversion de données DWGgateway™ permet désormais de diffuser des conceptions AutoCAD dans le célèbre format PDF (Portable Document Format) de la société Adobe. Cette nouvelle fonctionnalité permet aux ingénieurs concepteurs de partager aisément leurs créations avec tous les destinataires, équipés ou non d’AutoCAD. Grâce à l'outil de conversion de données DWGgateway™, tout utilisateur AutoCAD peut ouvrir et modifier n’importe quel fichier DWG. Il favorise ainsi une collaboration ouverte et représente un gain de temps et d'argent dispensant de la mise en place de nouveaux produits.

Dans le cadre de leur alliance stratégique, Microsoft Corp. et Dassault Systèmes ont annoncé que les solutions de gestion du cycle de vie des produits PLM V5 de Dassault Systèmes seront disponibles sur la plate-forme Windows® XP Pro x64 de Microsoft®, y compris les versions de CATIA, DELMIA, ENOVIA et SMARTEAM. Ces versions exploiteront pleinement les capacités du système Windows 64-bits afin de permettre à leurs utilisateurs de créer, analyser et gérer des assemblages de grande taille et des produits complexes, tels que des véhicules ou des avions dans leur intégralité. Cette possibilité accélère considérablement les cycles de développement des produits dans la phase de conception, en améliorant leur conception et leur optimisation et en facilitant la prise de décision.

IBM et Dassault Systèmes se sont associés pour intégrer la technologie 3D XML (Extensible Markup Language) de Dassault Systèmes au sein de l’application Lotus Notes d’IBM. Cette intégration sera disponible avec la prochaine version du lecteur 3D XML qui supportera Lotus Notes. Ce lecteur offrira aux utilisateurs, hors du bureau d’études, la possibilité de renforcer la collaboration et la prise de décisions communes grâce au partage d’informations relatives au produit et au marché avec d’autres experts, depuis leurs postes, au travers de l’interface Lotus Notes traditionnelle.

IBM et Dassault Systèmes ont récemment signé un accord centré sur les services relatifs à la gestion du cycle de vie des produits (PLM) en vue d’aider leurs clients à accélérer leur transformation vers l’entreprise « à la demande » dont le PLM est une composante-clé. Les utilisateurs bénéficieront de l’association des compétences d’IBM en gestion de projets et en conseil d’une part, et de l’expertise de Dassault Systèmes dans le domaine technique et les technologies logicielles. Cet accord entre IBM Global Services Business Consulting Group et Dassault Systèmes Services renforce les liens de partenariat stratégique tissés par les deux sociétés depuis près de 25 ans.
Le programme Software Community Program (SCP) CAA V5 (Component Application Architecture version 5) de DS vient de franchir un cap important. En effet, plus de 360 applications développées dans le cadre de ce programme seront proposées avec la prochaine version du portefeuille de solutions PLM de Dassault Systèmes (V5R16). La plate-forme de développement logiciel ouverte CAA V5 permet aux clients, partenaires et éditeurs de logiciels indépendants, de concevoir des applications de pointe qui complètent le portefeuille PLM de Dassault Systèmes.

Au mois d’août, Virtools™, société récemment acquise par Dassault Systèmes, a annoncé la disponibilité de Virtools Software Suite 3.5. Ce portefeuille complet de logiciels de développement de contenu 3D interactif riche s’appuie sur les nombreuses informations fournies par les clients et partenaires. Virtools Software Suite 3.5 répond aux besoins de développement et de production des clients de Virtools sur les marchés de l’industrie, du conception de jeux et du multimédia.

Perspectives

 

Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint, Affaires Financières, commente : « La forte demande pour nos applications logicielles nous rend confiants quant aux perspectives de croissance de notre chiffre d’affaires sur 2005, et nous amène à relever notre objectif de résultat net par action pour 2005, comme nous l’avons déjà fait au premier et au deuxième trimestre de cette année.»

«Afin de tenir compte de la finalisation de l’acquisition d’ABAQUS début octobre, nous revoyons notre objectif de chiffre d’affaires pour 2005. Notre nouvel objectif pour 2005 prévoit une croissance du chiffre d’affaires, hors traitement comptable des produits constatés d'avance lié aux acquisitions, de l’ordre de 17-18% à taux de change constants, avec un impact d'ABAQUS d'environ deux points de croissance ou 20 millions d'euros. Cet ajustement revient à confirmer notre précédent objectif de croissance du chiffre d’affaires de 15-16% que nous avions communiqué à la fin du deuxième trimestre.»

« Nous augmentons notre objectif de croissance du résultat net par action à 15-16% contre 12-13% précédemment, en raison d’une meilleure performance au troisième trimestre et de l’intégration d’ABAQUS à partir du quatrième trimestre. Cette estimation est communiquée hors coûts d’acquisition et hors traitement comptable des produits constatés d'avance lié aux acquisitions.»


« Nos objectifs détaillés pour le quatrième trimestre 2005 et l’année 2005, ainsi que certains éléments clés, sont les suivants :
• Chiffre d’affaires du quatrième trimestre 2005 de 300-305 millions d’euros, avec une contribution d'ABAQUS estimée à environ 20 millions d’euros, hors traitement comptable des produits constatés d'avance lié aux acquisitions ;
• Résultat net par action hors coûts d’acquisition du quatrième trimestre 2005 de 0,64-0,66 euro avec une contribution estimée d'ABAQUS de 0,01 euro hors traitement comptable des produits constatés d'avance lié aux acquisitions ;
• Chiffre d’affaires 2005 de 930-935 millions d’euros, avec une contribution d'ABAQUS estimée à environ 20 millions d'euros hors traitement comptable des produits constatés d'avance lié aux acquisitions, contre un précédent objectif de 910-915 millions d’euros ;
• Résultat net par action 2005 de 1,56-1,58 euro hors coûts d’acquisition et hors traitement comptable des produits constatés d'avance lié aux acquisitions, en croissance de 15-16%, à comparer à l’objectif précédent de 1,52-1,53 euro, soit 12-13% de croissance par rapport au quatrième trimestre 2004 ;
• Marge d’exploitation 2005 de 28,5-29% hors coûts d’acquisition et hors traitement comptable des produits constatés d'avance lié aux acquisitions (dilution hors traitement comptable des produits constatés d'avance lié aux acquisitions d’ABAQUS de 0,2%) à comparer à notre objectif précédent de 29% ;
• Traitement comptable des produits constatés d'avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition estimé à 10 millions d’euros au quatrième trimestre 2005 ;
• Pas de changement sur nos hypothèses de taux de change de 1,25 dollar US pour 1 euro. »


« Sacrifiant à ce qui est maintenant une tradition, nous communiquons nos objectifs préliminaires pour 2006. Notre objectif de croissance du chiffre d'affaires 2006 est d’environ 17-18% à taux de change constants, après prise en compte de 7 points de croissance provenant de l’acquisition d’ABAQUS, soit  un chiffre d’affaires total de l’ordre de 1 105-1 115 millions d’euros, hors traitement comptable des produits constatés d'avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition estimés à 8-9 millions d’euros, sur la base de taux de change de 1,25 dollar US pour 1 euro. De plus, notre objectif est d’atteindre en 2006 une marge d’exploitation stable par rapport à 2005 et une croissance du résultat net par action avant coûts d’acquisition, traitement comptable des produits constatés d’avance lié aux acquisitions, et coût d’attribution d’actions gratuites et de stock-options, similaire à celle de 2005.»

Notes
1- Toutes les données comparatives sont mentionnées d'une année sur l'autre sauf indication contraire,
2- Toutes les données financières sont non-auditées et établies en conformité avec les principes comptables généralement admis aux Etats-Unis (U.S. GAAP). Des informations financières complémentaires, spécifiquement identifiées, sont également présentées hors coûts d'acquisition (principalement l'amortissement technologique et d'autres coûts associés) et ne sont donc pas en conformité avec les normes U.S. GAAP. Il s’agit notamment de la présentation du résultat d'exploitation, de la marge d'exploitation et du résultat par action ainsi que des analyses à taux de change constants. De plus, certaines autres informations financières, notamment les objectifs financiers de la Société, exposés dans la section « Perspectives » de ce communiqué, ne sont pas présentés en conformité avec les normes U.S. GAAP, en particulier la présentation du chiffre d’affaires hors traitement comptable des produits constatés d'avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition, le résultat d’exploitation, la marge d’exploitation et le résultat par action hors coûts d’acquisition (les coûts d’acquisition incluent, d’une part l’amortissement des biens technologiques et, d’autre part, les autres coûts directement liés aux acquisitions) et traitement comptable des produits constatés d'avance et coût d’attribution d’actions gratuites et de stock-options. Nous publions sur notre site web
www.3ds.com/corporate/investors/ et dans les tableaux de ce communiqué, une réconciliation entre les données U.S. GAAP et Non U.S. GAAP.
3-  La Société utilise la croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants pour évaluer sa performance financière par rapport aux périodes précédentes et pour mesurer sa croissance estimée afin de planifier et fixer des objectifs pour l'avenir. La Société considère que cette mesure est un indicateur important des progrès de la Société et de ses perspectives car elle offre une meilleure évaluation des évolutions de l'activité en éliminant les variations dues aux fluctuations de change. La Société considère que la présentation de cet indicateur est pertinente et utile pour les investisseurs car il leur permet d'évaluer la croissance du chiffre d'affaires de la même façon que le management de DS le fait, de mieux comprendre la croissance du chiffre d'affaires de la Société et rend plus simple la comparaison de la performance de Dassault Systèmes avec d'autres sociétés, en particulier des concurrents, dont la monnaie de publication peut être différente de celle de Dassault Systèmes. La croissance du chiffre d'affaires à taux de change constants, telle que la Société la calcule, peut ne pas être comparable à des indicateurs du même nom utilisés par d'autres sociétés.

 

Conférence Téléphonique

Dassault Systèmes organise une conférence téléphonique aujourd'hui, mardi 25 octobre 2005 à 15h00 (heure de Paris). Cette conférence téléphonique est accessible par Internet sur le site www.3ds.com/corporate/investors/. Vous devez vous rendre sur le site au moins quinze  minutes avant le début de la conférence pour vous enregistrer, télécharger et installer tous les logiciels nécessaires. La conférence sera disponible pendant 30 jours. Les données financières abordées lors de la conférence téléphonique seront disponibles sur le site Internet de la Société avant le début de la conférence www.3ds.com/corporate/investors/. Les informations complémentaires destinées aux investisseurs sont accessibles sur le site  www.3ds.com/corporate/investors/ ou en téléphonant au service Relations Investisseurs de Dassault Systèmes au (33) 1.40.99.69.24.

Les informations indiquées ci-dessus qui ne sont pas de nature historique mais qui expriment des attentes ou des objectifs pour le futur, notamment, de façon non limitative, les déclarations concernant la Société : a) les objectifs de croissance du chiffre d’affaires sur 2005 sur une base à taux de change constants, et hors traitement comptable des produits constatés d’avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition ; le calcul d’une fourchette de chiffre d’affaires, hors traitement comptable des produits constatés d’avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition ; les objectifs de marge d'exploitation hors coûts d’acquisition et traitement comptable des produits constatés d’avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition pour l'année 2005 ;  les objectifs de résultat net par action hors coûts d’acquisition et traitement comptable des produits constatés d’avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition pour l’année 2005 ; b) les objectifs de chiffre d’affaires hors traitement comptable des produits constatés d’avance et de résultat net par action hors coûts d’acquisition et traitement comptable des produits constatés d’avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition du quatrième trimestre 2005 ; c) les objectifs de croissance du chiffre d’affaires à taux de change constants et hors coûts d’acquisition, les perspectives de marge d’exploitation 2006 hors coûts d’acquisition et traitement comptable des produits constatés d’avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition, et notre perspective de croissance du revenu net par action hors coûts d’acquisition, traitement comptable des produits constatés d’avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition et coût d’attribution d’actions gratuites et de stock-options; et d) les estimations pour le quatrième trimestre du chiffre d’affaires d’ABAQUS et de sa contribution au résultat net par action hors traitement comptable des produits constatés d’avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition, les estimations de la contribution d’ABAQUS aux objectifs de croissance du chiffre d’affaires 2006 hors traitement comptable des produits constatés d’avance, et les estimations du traitement comptable des produits constatés d’avance conformément aux normes comptables américaines en matière d’acquisition d’ABAQUS pour le quatrième trimestre 2005 et l’année 2006 sont des déclarations relatives aux perspectives d’avenir de la Société (« forward statements » telles que définies par la Section amendée 21E du Securities Act of 1934 des Etats Unis). Ces déclarations sont fondées sur les avis et hypothèses actuellement retenus par la direction et prennent en compte un certain nombre de risques anticipés et d’incertitudes, mais elles peuvent ne pas avoir intégré d’autres risques ou hypothèses non connus ; en conséquence, les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d’être différents de façon substantielle des résultats et des performances prévues, du fait notamment des facteurs suivants : (i) les fluctuations des devises, particulièrement les valeurs du dollar US et du Yen japonais contre l’euro (ii) la réduction des dépenses d’investissement dans les infrastructures technologiques résultant  d’un changement de l’environnement économique ou des conditions de marché et pouvant impacter négativement la demande envers nos solutions, (iii) les difficultés ou changements défavorables affectant nos partenaires ou nos rapports avec nos partenaires, y compris notre partenaire stratégique, IBM, (iv) le développement de nouveaux produits et les évolutions technologiques, (v) les erreurs ou défauts de nos produits (vi) croissance des parts de marché de nos concurrents, et (vii) l’occurrence de tout risque lié à l’intégration d’ABAQUS, suite à la finalisation de son acquisition début octobre 2005. Des évolutions défavorables de ces facteurs ainsi que d’autres événements tels que décrits dans les rapports de la Société enregistrés auprès de la Securities and Exchange Commission, dont le document 20-F de l'exercice clos le 31 décembre 2004, enregistré auprès de la SEC le 28 juin 2005, pourraient sensiblement affecter la situation financière de la Société ou ses résultats.