août 19 2019

Dassault Systèmes annonce l'approbation par les actionnaires de Medidata de son projet d'acquisition

VÉLIZY-VILLACOUBLAY, France and NEW YORK – le 19 août 2019 – Dassault Systèmes SE (Euronext Paris : 13065, DSY. PA) et Medidata Solutions, Inc. (« Medidata ») (NASDAQ : MDSO) annoncent l’approbation par les actionnaires de Medidata le 16 août 2019 du projet d'acquisition de Medidata par Dassault Systèmes.

Lors de l’Assemblée générale extraordinaire des actionnaires de Medidata qui s’est tenue le 16 août 2019, 78% du nombre total des actions ordinaires de Medidata et 99% des actions présentes ou représentées ont voté en faveur de l’acquisition proposée. Selon les termes de l'accord, Dassault Systèmes fera l’acquisition de Medidata dans le cadre d'une transaction en numéraire au prix de 92,25 dollars par action Medidata, soit une valeur d'entreprise d'environ 5,8 milliards de dollars. 

Bernard Charlès, Vice-président du Conseil d'administration et Directeur général de Dassault Systèmes déclare :

« Après cette nouvelle étape vers la réalisation de l’acquisition, je suis impatient d'accueillir bientôt nos nouveaux collaborateurs au sein de Dassault Systèmes. Avec les équipes hautement qualifiées de Medidata, nous rendrons possible la transition du secteur de la Santé vers l’expérience fondée sur la science, illustrant ainsi la raison d’être de notre entreprise, harmoniser les produits, la nature et la vie. »

Tarek Sherif, co-fondateur, Président et Directeur général de Medidata, poursuit :

« Le soutien important exprimé par les actionnaires de Medidata Solutions ouvre la voie à la création d'une plateforme de business experience fondée sur la science qui change la donne. Ensemble, nous allons offrir à l’industrie de la Santé une approche holistique du développement de nouvelles thérapies et technologies de santé pour les patients à travers le monde. »

La finalisation de l'acquisition est prévue au cours du troisième ou du quatrième trimestre de 2019 et est soumise à l'approbation du Committee on Foreign Investment in the United States et à d'autres conditions de clôture habituelles.

###

Informations prospectives

Les déclarations contenues dans le présent document qui ne sont pas des faits historiques, mais qui expriment des attentes ou des objectifs pour l'avenir, dont, mais sans s'y limiter, les déclarations concernant les objectifs de performance financière non-IFRS de la Société, constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations prospectives ne constituent pas des prévisions de bénéfice au sens de l'article 2 du règlement (CE) n° 809/2004. Ces déclarations prospectives sont fondées sur les opinions et hypothèses actuelles de la direction de Dassault Systèmes, font référence à des mots tels que « s’attends », « anticipe », « prévoit », « considère » « recherche », « envisage », « devra », « devrait », « cible », ou autres expressions et variations négatives similaires. Les déclarations prospectives comportent par nature des risques et incertitudes connus et inconnus, tels que la réalisation du projet de fusion et les bénéfices qui en sont attendus. Les résultats ou performances réels peuvent différer sensiblement de ceux qui figurent dans ces déclarations en raison d'un certain nombre de facteurs, notamment l’échec du projet de fusion ou de devoir entreprendre des actions qui pourraient la retarder de manière significative ou la rendre impossible. Ces déclarations ne sauraient être considérées comme une certitude que de telles prévisions, estimations ou attentes se réaliseront et aucune confiance exagérée ne sauraient être placée dans celles-ci. D’importants éléments pourraient être à l’origine de différences significatives avec de telles prévisions, estimations ou attentes, tels que (1) les conditions de la finalisation de l’opération, qui comprennent l’obtention des approbations réglementaires, qui pourraient ne pas être satisfaites ou retardées pour une période plus ou moins longue ; (2) une entité gouvernementale ou une autorité réglementaire pourrait interdire, retarder ou refuser de donner son accord à la finalisation de la fusion et pourrait demander des conditions, des limitations ou des restrictions par rapport à ces approbations qui pourraient affecter significativement les bénéfices attendus de cette fusion ou causer son abandon ;(3)  la fusion pourrait être à l’origine de coûts, passifs ou retards inattendus ; (4) l’activité de Medidata pourrait souffrir des incertitudes entourant la fusion et des risques potentiels de changement significatifs dans ses relations commerciales ; (5) des procédures juridiques pourraient être initiées en relation avec la fusion et le résultat de ces procédures pourrait être négatif pour Medidata ; (6) Dassault Systèmes ou Medidata pourraient être négativement affectées par différents facteurs économiques, industriels, d’activité et de concurrence ; (7) des événements imprévus pourraient se produire, des changements ou d’autres circonstances qui pourraient amener l’abandon du projet de fusion ou affecter la perspective de réalisation des bénéfices de celle-ci ; (8) les risques que le projet de fusion puisse perturber des plans et opérations en cours et présente des risques en matière de rétention des collaborateurs à l’issue de celle-ci ; (9) des risques distrayant l’attention du management à propos des activités en cours de Medidata ; (10) d’autres risques peuvent apparaître pour la finalisation de la fusion, notamment celui que la fusion ne puisse intervenir dans les délais prévus et pourrait affecter l’activité de Dassault Systèmes et Medidata ainsi que la valeur de leurs actions respectives ; (11) les risques qui pourraient survenir décrits dans les rapports de Medidata enregistrés auprès de la SEC dans la rubrique « facteurs de risques » qui comprennent le rapport annuel sous format 10-K pour l’année s’achevant le 31 décembre 2018, les rapports trimestriels sous format 10-Q et l’actuel rapport sous format 8-K et les autres enregistrements de l’entreprise effectués auprès de la SEC et (12) les risques qui pourraient survenir décrits dans la rubrique « facteurs de risques »  

du Document de Référence 2018 enregistré auprès de l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) le 26 mars 2019 and également disponible sur le site de l’entreprise www.3ds.com.