oct. 26 2006

Dassault Systèmes annonce de bons résultats au troisième trimestre 2006

Faits marquants et chiffres clés du troisième trimestre
  • En normes U.S. GAAP, le chiffre d’affaires total est en croissance de 29% à 276,3 millions d’euros (en croissance de 34% à taux de change constants) et le résultat net par action atteint 0,34 euro ;
  • Le chiffre d’affaires non-GAAP est en hausse de 32% à 282,3 millions d’euros (en croissance de 36% à taux de change constants) ;
  • Le résultat net par action non-GAAP s’élève à 0,40 euro, en hausse de 25% ;
  • Dassault Systèmes met à jour ses objectifs pour l’année 2006 et communique ses objectifs préliminaires pour 2007.

Paris, France, le 26 octobre 2006 – Dassault Systèmes (DS) (Nasdaq : DASTY ; Euronext Paris : #13065, DSY.PA), l’un des leaders mondiaux des logiciels 3D et des solutions gérant le cycle de vie du produit (Product Lifecycle Management – PLM), annonce aujourd’hui ses résultats financiers pour le troisième trimestre et les neuf mois clos le 30 septembre 2006.

 

Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Systèmes, a déclaré : “Dassault Systèmes porte aujourd’hui toute son attention à la réalisation d’un haut niveau de performance tout en continuant à investir dans d’importantes initiatives stratégiques. Nos résultats financiers et opérationnels du trimestre ainsi que depuis le début de l’année démontrent que nous sommes sur la bonne voie.”

“Nous sommes très satisfaits des performances de nos deux dernières acquisitions d’envergure. Abaqus a réalisé une excellente première année – avec quatre trimestres consécutifs de bonne performance, tant en termes de croissance du chiffre d’affaires que de contribution à la marge d’exploitation. Ces bons résultats d’Abaqus, composante centrale de notre marque SIMULIA, confirment l’importance grandissante de la simulation et des tests virtuels pour l’ensemble de nos clients à travers le monde. Par ailleurs, MatrixOne continue de dépasser ses objectifs financiers et de bénéficier d’un bon momentum grâce aux contrats gagnés dans les secteurs de la haute technologie, des semi-conducteurs et d’autres secteurs clés. Nos équipes, à la fois au sein d’ENOVIA et de l’ensemble du groupe Dassault Systèmes, collaborent étroitement sur des opportunités déjà prometteuses.”

“Pour résumer, sur la base de nos perspectives pour le quatrième trimestre, nous pensons que Dassault Systèmes devrait encore augmenter sa part de marché et renforcer sa position de leader sur l’ensemble du marché du PLM en 2006. De plus, notre travail et les investissements réalisés sur nos axes de croissance renforcent notre performance cette année, améliorent notre positionnement et augmentent nos opportunités de croissance pour le futur.”


Résultats financiers du troisième trimestre

Dassault Systèmes a finalisé les acquisitions d’Abaqus, Inc. en octobre 2005 et de MatrixOne Inc. en mai 2006, et a comptabilisé ces acquisitions conformément aux règles comptables U.S. GAAP. Outre les données en normes U.S. GAAP, ce communiqué présente des données financières non-GAAP complémentaires, issues d’ajustements des données en normes U.S. GAAP. Les données financières en normes U.S. GAAP sont ajustées pour obtenir les données financières complémentaires non-GAAP en excluant : (i) le traitement comptable des produits constatés d’avance, (ii) l’amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions, (iii) les dépenses liées à l’attribution d’actions gratuites et de stock-options et (iv) l'effet non-récurrent attribuable à la restructuration fiscale. Nous vous invitons à vous reporter à l’annexe A de ce communiqué de presse pour toute explication de ces ajustements, ainsi qu’aux tableaux récapitulatifs des principaux indicateurs financiers réconciliant les données financières U.S. GAAP et non-GAAP.

Chiffre d’affaires

En normes U.S. GAAP, le chiffre d’affaires total a augmenté de 29% (34% à taux de change constants) pour atteindre 276,3 millions d’euros au troisième trimestre 2006, comparé aux 213,8 millions d’euros réalisés à la même période de l’année précédente. Au troisième trimestre 2006, le chiffre d’affaires logiciel en normes U.S. GAAP a augmenté de 23% à 225,4 millions d’euros, comparé aux 183,3 millions d’euros réalisés au même trimestre de l’année précédente. Le chiffre d’affaires services en normes U.S. GAAP a augmenté de 67% à 50,9 millions d’euros au troisième trimestre 2006, comparé aux 30,5 millions d’euros réalisés à la même période de l’année 2005.

Le chiffre d’affaires non-GAAP a augmenté de 32% (36% à taux de change constants) à 282,3 millions d’euros au troisième trimestre 2006, comparé aux 213,8 millions d’euros réalisés à la même période de l’année précédente. Le chiffre d’affaires logiciel a augmenté de 26% (30% à taux de change constants) pour atteindre 231,4 millions d’euros, comparé aux 183,3 millions réalisés au troisième trimestre 2005. Le nombre de nouvelles licences CATIA et SolidWorks vendues a augmenté de 8% au troisième trimestre 2006 et s’élève à 16 975 contre 15 717 au troisième trimestre 2005.

Le chiffre d’affaires PLM non-GAAP a augmenté de 36% (41% à taux de change constants) à 231,9 millions d’euros au troisième trimestre 2006, en hausse par rapport aux 170,4 millions d’euros réalisés à la même période de l’année précédente. Le chiffre d’affaires ENOVIA non-GAAP a augmenté de 105% (112% à taux de change constants) et s’élève à 54,4 millions d’euros, incluant le chiffre d’affaires ENOVIA MatrixOne non-GAAP de 26,3 millions d’euros. Le nombre de licences CATIA vendues au troisième trimestre 2006 a diminué de 4% par rapport à la même période de l’année précédente, pour s’établir à 7 431. Depuis le début de l’année, les ventes de licences CATIA ont augmenté de 4% et s’élèvent à 24 204.

Le chiffre d’affaires SolidWorks non-GAAP a augmenté de 16% (20% à taux de change constants) et s’élève à 50,4 millions d’euros au troisième trimestre 2006, comparé aux 43,4 millions d’euros réalisés à la même période de l’année 2005. Le nombre de licences SolidWorks vendues au troisième trimestre 2006 a augmenté de 19% par rapport à la même période de l’année précédente et s’élève à 9 544. Depuis le début de l’année, les ventes de licences SolidWorks ont également augmenté de 19% et s’élèvent à 31 200.

En ce qui concerne la répartition géographique du revenu, le chiffre d’affaires non-GAAP du troisième trimestre 2006 a augmenté de 48% en Europe, de 27% en Amérique (33% à taux de change constants) et de 14% en Asie (24% à taux de change constants).

Résultat net par action, résultat d’exploitation et marge d’exploitation

Le résultat net dilué par action en normes U.S. GAAP a augmenté de 6% à 0,34 euro au troisième trimestre 2006, comparé à 0,32 euro réalisé au troisième trimestre 2005. Le résultat d’exploitation en normes U.S. GAAP a diminué de 11% à 44,7 millions d’euros (marge d’exploitation de 16,2%) au troisième trimestre 2006, comparé aux 50,5 millions d’euros réalisés au troisième trimestre 2005 (marge d’exploitation de 23,6%). La baisse du résultat d’exploitation et de la marge d’exploitation en normes U.S. GAAP s’explique principalement par l’impact de l’amortissement des actifs incorporels liés aux récentes acquisitions.

Le résultat net dilué par action non-GAAP a augmenté de 25% à 0,40 euro au troisième trimestre 2006, comparé à 0,32 euro à la même période de l’année précédente. Le résultat d’exploitation non-GAAP a augmenté de 27% et s’élève à 64,4 millions d’euros au troisième trimestre 2006, comparé aux 50,8 millions d’euros réalisés au troisième trimestre 2005. La marge d’exploitation non-GAAP s’est élevée à 22,8% au troisième trimestre 2006.

Autres faits marquants et chiffres clés

Les flux de trésorerie d’exploitation s’élèvent respectivement à 59,7 et 224,6 millions d’euros au troisième trimestre et sur les neuf mois clos le 30 septembre 2006. Au 30 septembre 2006, les disponibilités et placements à court terme s’élevaient à 455,3 millions d’euros et la dette à long terme à 202,6 millions d’euros.

 


Stratégie, technologie, clients et partenariats


Dassault Systèmes annonce CATIA PLM Express, une solution évolutive qui permet aux entreprises de toutes tailles de bénéficier pour un prix compétitif de l’excellence en conception de CATIA. CATIA PLM Express se compose de solutions flexibles conçues pour aider les entreprises à relever au quotidien les défis industriels d’aujourd’hui et de demain. CATIA Team PLM, configuration de base de CATIA PLM Express, met à la disposition des utilisateurs le modeleur CATIA destiné à la conception des produits, ainsi qu’à la capture et à la réutilisation du savoir-faire dans un environnement collaboratif. En intégrant la gestion collaborative des données produits (PDM) via ENOVIA SmarTeam, cette offre optimise les capacités de collaboration et de gestion de la conception de CATIA et constitue une base performante pour élargir ensuite la solution à des applications PLM complètes.

Dassault Systèmes annonce la 17ème mise à jour de la Version 5 (V5R17) de son portefeuille de solutions PLM. Cette mise à jour s’enrichit de nouvelles fonctionnalités favorisant l’optimisation des processus industriels, l’innovation au niveau de la chaîne de valeur, la rationalisation du cycle Ingénierie-Fabrication, le développement du patrimoine intellectuel et l’adoption de standards. La V5R17 se compose de CATIA pour la conception virtuelle des produits, d’ENOVIA VPLM et d’ENOVIA SmarTeam pour la gestion collaborative du cycle de vie, de DELMIA pour la production virtuelle, et des solutions d’approvisionnement PLM (CES - Collaborative Enterprise Sourcing).

Dassault Systèmes enrichit son offre PLM ENOVIA MatrixOne avec une couverture étendue des processus industriels spécifiques à plusieurs secteurs industriels. Les améliorations apportées à ENOVIA MatrixOne® Matrix 10 concernent l’amélioration de la vérification du respect des réglementations en matière d’environnement et de matériaux utilisés ; des solutions encore améliorées et perfectionnées pour les industries des équipements médicaux, du textile et de l’automobile ; la mise en œuvre de solutions facilitant le développement parallèle de circuits imprimés (PCB) et la fourniture d’outils pour la gestion des données concernant le développement de nouveaux produits, et ce à tous les niveaux de l’entreprise étendue, y compris pour les utilisateurs n’utilisant pas traditionnellement les outils de PLM. En aidant les entreprises à réduire leurs coûts de développement, à accéder aux données en temps réel et à accélérer le lancement de nouveaux produits, la solution ENOVIA MatrixOne contribue à accroître la rentabilité des nouveaux produits.

 


Chiffres clés des neuf premiers mois

  • Le chiffre d’affaires total en normes U.S. GAAP s’élève à 808,4 millions d’euros, en hausse de 28% (29% à taux de change constants) ;
  • Le chiffre d’affaires total non-GAAP s’élève à 824,3 millions d’euros, en hausse de 31% (31% à taux de change constants) ;
  • Le résultat net par action en normes U.S. GAAP s’élève à 0,85 euro ;
  • Le résultat net par action non-GAAP est en hausse de 21% à 1,11 euro ; la marge d’exploitation non-GAAP s’élève à 23,7% ;
  • Au total, le nombre de licences vendues a augmenté de 12% à 55 404 avec une hausse du nombre de licences CATIA de 4% et du nombre de licences SolidWorks de 19%.

 

 

Perspectives

Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint, Affaires Financières, a déclaré : “Sur la base de nos résultats depuis le début de l’année et au vu de nos perspectives pour le quatrième trimestre, nous mettons à jour nos objectifs financiers pour 2006. Nous confirmons en particulier notre objectif de croissance du chiffre d’affaires à taux de change constants ainsi que notre objectif de marge d’exploitation. Nous augmentons notre objectif de résultat net par action pour viser une croissance non-GAAP de 12 à 13% en 2006.”

“Bien que nous ayons observé un certain ralentissement de l’environnement économique depuis le début du second semestre 2006 et noté que les prévisions économiques pour 2007 anticipent un ralentissement de la croissance de l’investissement industriel, la demande pour nos solutions reste de bonne tenue. Au vu de ces éléments, nous fixons notre premier objectif de croissance du chiffre d’affaires à taux de change constants à environ 11-12% pour 2007.”


Les objectifs de la Société ne sont fixés et communiqués que sur une base non-GAAP, et font l’objet des précautions détaillées ci-après.

  • Chiffre d’affaires total non-GAAP du quatrième trimestre d’environ 350-355 millions d’euros, résultat net par action non-GAAP d’environ 0,67-0,69 euro et marge d’exploitation non-GAAP d’environ 34-35% ;
  • Objectif de chiffre d’affaires total non-GAAP 2006 d’environ 1 175-1 180 millions d’euros, ce qui représente une croissance d’environ 27% à taux de change constants ;
  • Marge d’exploitation non-GAAP 2006 d’environ 27,0% ;
  • Résultat net par action non-GAAP 2006 d’environ 1,78-1,80 euro soit une croissance de 12-13% ;
  • Les objectifs sont fondés sur des hypothèses de taux de change de 1,30 dollar U.S. pour 1 euro (inchangé) et 150 JPY pour 1 euro (précédemment 145 JPY pour 1 euro) pour le quatrième trimestre 2006 ;
  • Objectif de croissance du chiffre d’affaires total non-GAAP 2007 d’environ 11-12% à taux de change constants.

Les objectifs non-GAAP décrits ci-dessus ne prennent pas en compte les éléments comptables suivants : le traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions estimé à environ 19 millions d’euros en 2006 ; les charges relatives à l’attribution d’actions gratuites et de stock-options (conformément à la norme SFAS 123R en vigueur depuis le 1er janvier 2006) estimées à environ 13 millions d’euros en 2006 ; l’amortissement des dépenses liées à l’acquisition d’actifs incorporels, estimé à environ 11 millions d’euros pour le quatrième trimestre 2006 ; l'effet positif non-récurrent attribuable à la restructuration fiscale pour environ 7 millions d’euros en 2006 ; et le traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions estimé à environ 6 millions d’euros pour l’année 2007.

 

Conference call information 
Dassault Systèmes will host a teleconference call today, Thursday, October 26, 2006 at 3:00 PM CET/2:00 PM London/9:00 AM New York. The conference call will be available via the Internet by accessing www.3ds.com/corporate/investors/. Please go to the website at least fifteen minutes prior to the call to register, download and install any necessary audio software. The webcast teleconference will be archived for 30 days. Financial information to be discussed in the call will be available on the Company’s website prior to commencement of the teleconference at www.3ds.com/corporate/investors/. Additional investor information can be accessed at www.3ds.com/corporate/investors/ or by calling Dassault Systèmes’ Investor Relations at 33.1.40.99.69.24.


Cautionary statement regarding forward-looking statements: Statements above that are not historical facts but express expectations or objectives for the future, including but not limited to statements regarding our financial performance objectives are forward-looking statements (within the meaning of Section 21E of the Securities Exchange Act of 1934, as amended). Such forward-looking statements are based on management's current views and assumptions and involve known and unknown risks and uncertainties. Actual results or performances may differ materially from those in such statements due to, among other factors: (i) currency fluctuations, particularly the value of the U.S. dollar or Japanese yen with respect to the euro; (ii) reduced corporate spending on information technology as a result of changing economic or business conditions that could negatively affect market demand for our products and services; (iii) difficulties or adverse changes affecting our partners or our relationships with our partners, including our longstanding, strategic partner, IBM; (iv) new product developments and technological changes; (v) errors or defects in our products; (vi) growth in market share by our competitors; and (vii) the realization of any risks related to the integrations of Abaqus and MatrixOne or any other newly acquired company and internal reorganizations. Unfavorable changes in any of the above or other factors described in the Company’s SEC reports, including the Form 20-F for the year ended December 31, 2005, which was filed with the SEC on June 30, 2006, could materially affect the Company's financial position or results of operations.