Le futur des voitures connectées

 

Les Jetson en avaient une dans les années 1960. Elle était le personnage principal de « K 2000 » dans les années 1980 : il s'agit bien sûr de la voiture autonome. Elles sont si banales dans les films hollywoodiens qu'on ne les remarque même pas. Et si vous pouviez en acheter une dès aujourd'hui ?

Sebastian Thrun Laboratoire d'intelligence artificielle de Stanford

Les voitures sans conducteur vont révolutionner la conduite, ainsi que la manière dont nous apprenons à conduire.
Des leaders de l'industrie automobile et experts en technologie nous expliquent comment.

Un monde sans accident de la route ?

Les voitures dotées d'une intelligence propre présentent des avantages indéniables par rapport aux conducteurs humains : elles ne boivent pas d'alcool, ne s'endorment pas, ne rêvassent pas et ne se laissent pas distraire par un téléphone portable ou par des enfants turbulents. Dans la mesure où le conducteur est retiré de l'équation, un grand nombre d'accidents le seront également. Du moins, c'est ce à quoi aspirent les constructeurs automobiles en développant la prochaine génération de véhicules intelligents. Ils espèrent que ces véhicules leur permettront d'atteindre le Saint Graal de l'automobile « zéro accident, zéro décès et zéro émission ».

Chaque année, les accidents de la route tuent 1,24 million de personnes et font 50 millions de blessés dans le monde (chiffres de l'OMS, 2013). Plus de 90 % de ces collisions sont causées par des erreurs humaines. Les voitures sans conducteur, capables de détecter d'autres véhicules sur la route ainsi que les obstacles et le marquage au sol, se révèlent déjà beaucoup plus sûres que les voitures conduites par des humains. Lors des essais de la flotte de véhicules Prius de Google dans la Silicon Valley en Californie, les seuls accidents ont été causés par des erreurs humaines.

Mais revenons un peu en arrière. Comment les voitures sans conducteur fonctionnent-elles ? Comment de telles innovations sont-elles conçues ? Pouvons-nous réellement confier notre vie à un véhicule autonome qui prend toutes les décisions à notre place ?

Les voitures sans conducteur associent des GPS, caméras, scanneurs et capteurs complexes pour détecter des véhicules, feux de signalisation, trottoirs, piétons et autres obstacles. « Un système informatique centralisé analyse les données pour contrôler l'accélération, la conduite et le freinage », explique Olivier Sappin, vice-président du secteur Transport et Mobilité chez Dassault Systèmes, l'éditeur de logiciels à l'origine de la plate-forme 3DEXPERIENCE qui développe des solutions industrielles utilisées par les constructeurs automobiles pour concevoir, produire et assurer l'entretien des voitures sans conducteur.

Le logiciel peut simuler différents scénarios pour garantir une sécurité optimale sur la route, et les résultats peuvent être intégrés aux processus de conception et de production.

Outre la détection de l'environnement qui les entoure à l'aide de systèmes de mappage ultrasophistiqués, les voitures du futur seront capables de communiquer entre elles. Ceci permettra d'optimiser la circulation et d'autoriser un nombre maximum de véhicules sur les routes. Les véhicules connectés proposeront des alertes de sécurité pour signaler au conducteur toute situation potentiellement dangereuse : collisions imminentes, routes verglacées et virages dangereux.

D'après les experts, ce ne sont pas les technologies qui nous empêchent d'aller de l'avant, mais les questions juridiques et pratiques telles que la responsabilité en cas d'accident, l'urbanisme ou encore la sécurité des systèmes informatiques à bord des véhicules. Lorsque ces questions seront résolues et que les constructeurs automobiles utiliseront des outils logiciels performants afin d'éliminer tous les problèmes potentiels, les routes ne tarderont pas à être beaucoup plus sûres pour chacun d'entre nous.

À quoi ressemblera la voiture du futur ?

Le frisson de la route

Les voitures automatisées offrent aux passagers un nouveau sentiment de liberté. La liberté de s'installer confortablement et de profiter de la route sans que la conduite ne soit un fardeau.

Olivier Sappin Dassault Systèmes

Les voitures ont toujours été associées au concept de liberté. Toutefois, les voitures autonomes peuvent-elles nous priver de toute sensation de conduite ?

La réponse est non, déclare Olivier Sappin de Dassault Systèmes, qui collabore avec des constructeurs automobiles en vue de développer les voitures du futur. « Les personnes qui ont essayé des prototypes de voitures sans conducteur ont signalé qu'elles s'habituent assez rapidement à ne pas prêter attention à la route. Elles se sentent suffisamment en sécurité pour utiliser leurs téléphones portables ou tablettes, pour discuter avec d'autres passagers, pour se détendre ou travailler ».

D'autres experts de l'industrie acquiescent. Selon Pim van der Jagt, du centre de recherche Ford, « Certaines personnes veulent simplement un moyen de transport pour aller travailler. Pour elles, les voitures sans conducteur sont synonymes de liberté dans des villes qui ne cessent de grossir et où la circulation est toujours plus dense ».

Ceux pour qui l'expérience de conduite est un plaisir peuvent toujours effectuer ces trajets de façon traditionnelle. Selon un porte-parole d'Audi : « Certains clients ne souhaitent pas renoncer complètement au volant. Ils apprécient le prestige, le confort et la sportivité des voitures ».

Toutefois, cet état d'esprit est peut-être voué à disparaître, au même titre que le cheval et la charrette. L'alternative deviendra trop attrayante, commode et sécurisée.

Profits connectés

L'impact des voitures connectées sur l'économie du Royaume-Uni

L'impact des voitures connectées sur l'économie du Royaume-Uni

D'après la Society for Motor Manufacturers and Trade (SMMT), des pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni font figure de chefs de file dans le domaine des essais de véhicules connectés sur route. D'après ses prévisions, les véhicules connectés injecteront 50 milliards de livres dans l'économie du Royaume-Uni d'ici 2030.

Droits d'auteur
Les vidéos, l'article et les infographies ci-dessus ont été créés
par CNBC Creative Solutions en partenariat avec Dassault Systèmes.