Étudier le cœur humain

Comment la modélisation 3D peut-elle révolutionner l'avenir de la santé ?

Dassault Systèmes étudie la façon dont les technologies permettent de repousser les limites de la médecine pour sauver des vies.

Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès dans le monde. Les progrès significatifs qui ont été réalisés dans les domaines de la recherche et de la médecine au cours des dernières décennies nous ont permis de mieux en comprendre les causes et d'identifier des mesures préventives et des traitements. Cependant, les caractéristiques physiques varient en fonction des individus et chacun peut réagir différemment à un traitement.

Et si nous pouvions utiliser la modélisation informatique 3D pour étudier le cœur de chaque individu afin de permettre aux experts médicaux de développer des thérapies personnalisées ?

Vidéo : le cœur du futur

Article : comment concevoir un cœur humain ?

Les technologies aident les chercheurs à reconstituer l'anatomie humaine en 3D, ce qui leur permet de mieux comprendre les propriétés physiques du corps et d'éliminer les contraintes liées à la recherche. Elles ouvrent la voie à différentes options de traitement testées virtuellement sans incidence sur la santé du patient. Ces technologies disposent d'un potentiel sans limites pour nous aider à résoudre les mystères du corps humain.

» Lire l'article « Comment concevoir un cœur humain » au format PDF

Nous ne pensions pas qu'il était possible d'observer ce que nous observons aujourd'hui : une vue en trois dimensions de notre cœur et de ce qu'il renferme. C'est une émotion très forte, car nous constatons que nous pouvons désormais aider des patients que nous n'étions pas en mesure de sauver auparavant.

Scott Berkey PDG de SIMULIA

Blog : comment concevoir un cœur humain

Aux États-Unis, une personne est victime de crise cardiaque toutes les 34 secondes. Bien que les endoprothèses vasculaires, les transplantations, les angioplasties, les pontages, les médicaments et l'optimisation des soins prodigués aux patients aient considérablement fait chuter le nombre de décès dus à une maladie cardiaque, celle-ci reste la principale cause de mortalité. En 2013, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estimait que les maladies cardiaques avaient causé la mort de 17,8 millions de personnes à l'échelle mondiale, ce qui représente un décès sur trois. Et si les médecins pouvaient un jour simuler une réplique exacte de votre cœur capable de reproduire ses impulsions électriques uniques, la contraction des fibres musculaires et d'éventuelles anomalies ?

» Lire le billet de blog

Infographie : répliques de cœurs en 3D : la fin des maladies cardiovasculaires ?

REMARQUE : la vidéo, l'infographie et l'article ont d'abord été publiés sur le site Web bbc.com du 27 juin au 5 septembre 2014 dans le cadre d'une campagne publicitaire et ont été créés par l'équipe commerciale et publicitaire de la BBC en partenariat avec Dassault Systèmes.