Staying Alive

Vivez une expérience unique et apprenez, grâce à la simulation réaliste 3D, les gestes qui sauvent.

 

Staying Alive - L'expérience 3D

Plus de 40 000 personnes meurent chaque année en France d'un arrêt cardiaque. Le taux de survie n'est que de 5%. Face à l’accident cardiaque aigu, de nombreux morts pourraient être évités si les témoins étaient formés à intervenir. Grâce aux environnements virtuels 3D, apprendre en pratiquant est devenu plus simple et permet une meilleure rétention de l'information. Vivez une expérience unique et apprenez, grâce à la simulation réaliste 3D, les gestes qui sauvent.

Related Videos

Une réponse innovante à un enjeu de santé publique

A travers cette expérience 3D lifelike en ligne, conçue en partenariat avec le département de pédagogie iLUMENS et la Fondation Paris Descartes, Dassault Systèmes apporte son soutien à une grande cause nationale de santé publique.

Dans un monde virtuel en 3D, tout le monde peut se former à certains gestes et apprendre à les réaliser correctement. Les professionnels de santé et le grand public peuvent ainsi visualiser et s’exercer à administrer les premiers secours dans un environnement 3D collaboratif, sur Internet ou à l’aide d’un terminal portable.

Comme de nombreuses sociétés du domaine des équipements médicaux, Philips Healthcare a conçu ses défibrillateurs ainsi que l'ensemble de ses produits en 3D avec nos solutions de design professionnelles. Maintenant mis en contexte dans des environnements virtuels, c'est tout naturellement que l'exploitation de ces produits va pouvoir se faire par de nombreuses personnes, de la formation, la simulation, la communication, la maintenance ..."Du produit a son usage par l'homme dans la vie".

Alexandre Mignon, ,professeur d’anesthésiologie et de soins intensifs,,Directeur du projet iLUMENS, AP-HP

Ces applications virtuelles 3D réalistes vont plus loin que les Serious Games. Staying Alive est la première initiative médicale du genre. Son objectif est de bénéficier d’une formation optimale en exécutant autant de fois que possible les bons gestes, avant de les pratiquer sur un vrai patient.

Alexandre Mignon,
professeur d’anesthésiologie et de soins intensifs,
Directeur du projet iLUMENS, AP-HP