Etude "Upping the Innovation Game in A Winner Takes All World"

Améliorer les fruits de l'innovation dans la gestion d'actifs

Dassault Systèmes est fier de publier en partenariat avec le Professeur Amin Rajan, PDG de CREATE-Research, une étude inaugurale sur la gestion d'actifs “Upping the Innovation Game in a Winner Takes All World”.  Avec plus de 200 gestionnaires d'actifs, plans de pension et consultants interrogés, et des entretiens avec plus de 50 cadres senior du secteur, nous espérons que les conclusions de l'étude et les cas pratiques exposés seront pour vous source de stimulation.

Ce que l'étude recherchait

L'étude avait pour objet de répondre à deux questions fondamentales :

  • Les processus d'innovation – quelle est leur efficacité réelle ?
    Les institutions financières peuvent améliorer les fruits de leurs innovations sur les fonds de manière à satisfaire aux exigences des régulateurs, des clients et des actionnaires.
  • Les fruits de l'innovation – comment les améliorer ?
    Comprendre les domaines d'amélioration et découvrir les enseignements à tirer des processus cadrés des entreprises les plus innovantes au monde, telles que Toyota, Apple ou 3M.
Ce que l'étude révèle

Les points forts de l'étude :

"Les conclusions de l'étude nous donnent l'espoir qu'en cherchant à être plus en phase avec les intérêts des clients, les gestionnaires d'actifs passent d'une approche product-push à une stratégie product-pull,”déclare Pascal Duval, PDG de Russell Investments.

Le professeur Amin Rajan explique : “Les gestionnaires d'actifs ne peuvent plus se contenter d'une approche dispersée, en espérant que l'un de leurs produits fera mouche”.

Il met également en évidence que :

  • Les gestionnaires d'actifs ont fait preuve de leur efficacité dans la production d'idées, mais l'exécution et l'évaluation des initiatives demeure problématique
  • Le succès tient à un juste équilibre entre le product-pull et le product-push – les approches actuelles de l'innovation sont trop souvent déséquilibrées : elles doivent mettre davantage l'accent sur les compétences, les processus et l'engagement du client (fig 1.1 ci-dessous)
  • La collaboration est le nouvel alpha  - les gestionnaires doivent rechercher des manières plus intelligentes de rationaliser les processus autour de la collaboration, exploitant la connaissance tacite ou la mémoire de l'entreprise que recèlent les expériences et éclairages cumulés des collaborateurs
  • Un nombre croissant de gestionnaires d'actifs optent pour une rigueur renforcée dans leur façon de concevoir, créer et délivrer des fonds
  • Les régulateurs exigent davantage de transparence, les actionnaires attendent une efficacité opérationnelle accrue et les clients demandent des solutions, non des produits. Mais les sociétés de gestion d'actifs s'appuient toujours sur des processus manuels dans de nombreux aspects clé de leur activité

Pour en savoir plus sur l'étude, cliquez ici.

Vous voulez poser une question ou participer au débat ?

Les inscriptions à nos séries de séminaires sur la gestion d'actifs 2014 seront bientôt ouvertes pour Paris, Londres, Zurich, Chicago, Boston et New York.