• Partager
  • Facebook
  • Twitter

Anticiper les risques de fracture

L’iceberg est constitué d’une matière fragile, la glace, qui peut se rompre brutalement sans prévenir, suite à l’effet conjugué des imperfections naturelles lors de sa constitution et d’agressions   environnementales telles que l’effet de la température, l’érosion de l’eau, les vagues, et les tempêtes.

La simulation numérique grâce au logiciel Abaqus de SIMULIA a permis d’évaluer les risques environnementaux locaux liés à la rupture de ce colosse de glace.

La simulation menée suppose un mode de fracture observé par les scientifiques sur les icebergs : un bloc s’enfonce profondément avant de flotter à nouveau, un autre se surélève de plusieurs dizaines de mètres avant de retrouver un nouvel équilibre. A la vue des volumes en jeu, on constate que c’est le chaos total dans le milieu marin environnant avec des vagues de 50 à 60 mètres de haut et des courants de 60-80 mètres par seconde. Dans un tel scénario mieux vaut donc avoir anticipé des procédures de sécurité appropriées

Voir le documentaire scientifique

Watch the scientific TV documentary and have a chance to win the blu-ray edition

Repères

VIDEO : LE RISQUE DE FRACTURE