nov 06 2007

Le chantier naval Yantai Raffles dévoile la plus grande grue du monde conçue avec les solutions PLM de Dassault Systèmes

Cette grue pouvant soulever 20 000 tonnes, permet de diviser les temps de production par deux pour la construction de navires semi-submersibles

Paris (European CATIA Forum), le 6 novembre 2007 – Dassault Systèmes (DS) (Nasdaq : DASTY,  Euronext Paris : #13065, DSY.PA), l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D et de gestion du cycle de vie des produits (Product Lifecycle Management - PLM), et Yantai Raffles Shipyard (YRS), leader dans la construction de bateaux et de plate-formes offshore, annoncent une étape significative dans le passage de YRS vers le numérique. Taisun, la grue la plus grande du monde, dont la construction a été planifiée, conçue et gérée du début à la fin à l’aide des solutions PLM de Dassault Systèmes, est actuellement soumise à des tests rigoureux et approfondis avant son déploiement final, prévu d’ici la fin de l’année.

« Taisun va créer l’événement au cours des 20 prochains mois, en effectuant 10 levées. La charge de chaque levée étant estimée entre 10 000 et 16 000 tonnes. Nous prévoyons que Taisun va nous faire économiser plus de 2 millions d’heures de main-d’œuvre pour chaque semi-submersible. Travailler avec Dassault Systèmes, nous permet de transformer notre métier. Notre plate-forme PLM est devenue indispensable pour mener à bien notre stratégie de développement de nos activités futures et pour devenir le « chantier de choix » pour nos partenaires et nos clients », explique Brian Chang, chairman de Yantai Raffles Shipyard. « Avec Taisun, nous pensons avoir révolutionné la manière dont les grandes constructions offshore seront réalisées à l’avenir. Les mots d’ordre sont la sécurité, la qualité, le temps et le coût. Grâce au PLM et Taisun, YRS est sur le point de disposer des meilleurs processus pour concevoir et construire des projets extrêmes. »

Les méthodes traditionnelles de construction de plates-formes – souvent associées à des enjeux d’intégration complexes et des coûts élevés – sont amenées à devenir obsolètes. Avec des navires technologiquement plus avancés et perfectionnés, il est primordial pour les entreprises d’avoir non seulement le soutien d’équipes d’ingénieurs hautement qualifiés, de disposer d’installations de pointe mais également d’avoir une technologie haut de gamme.

« Les solutions PLM de Dassault Systèmes relient entre eux les maillons de la chaîne de valeur toute entière (vendeurs, industriels, opérateurs, concepteurs, testeurs), en améliorant la collaboration, en réduisant les coûts et en augmentant l’efficacité », déclare Denis Georgeon, directeur général Chine & Asie du Sud chez Dassault Systèmes. « Grâce aux maquettes numériques et aux formats de données standardisés, Yantai Raffles peut sous-traiter ses travaux aux meilleurs partenaires et fournisseurs, et être assuré d’avoir, pour chaque plate-forme semi-submersible ou bâtiment offshore qu’il construit, un contrôle qualité sérieux, une conception sans défaut et la maîtrise des points critiques. Et ce, tout au long des multiples étapes de planification, de conception, de construction et de gestion de projet ». Yantai Raffles s’appuie sur l’ensemble des solutions PLM de Dassault Systèmes : CATIA pour la conception virtuelle du produit, DELMIA pour la production virtuelle et ENOVIA pour la gestion collaborative et globale du cycle de vie.

Le chairman de Yantai Raffles Shipyard, Brian Chang, évoquera comment le PLM et Taisun son liés à son futur à l’ECF (European CATIA Forum) le 6 novembre à Paris. Pour plus d’informations sur cet événement: http://www.3ds.com/news-events/ecforum/overview/

###