sep 09 2008

Le groupe TÜV Rheinland choisit la solution PLM V6 de Dassault Systèmes pour sa plate-forme de gestion de mise en conformité

Cette nouvelle offre va améliorer la capacité des clients à évaluer l’ensemble de la chaîne de valeur dans le cadre d’essais et de certifications

Suresnes, le 9 septembre 2008 — Dassault Systèmes (NASDAQ : DASTY, Euronext Paris : #13065, DSY.PA), l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM — Product Lifecycle Management), annonce que le groupe TÜV Rheinland, prestataire neutre et indépendant spécialisé dans les services d’essais et d’évaluation, a choisi ses solutions PLM ENOVIA V6 pour lancer sa plate-forme TÜV Compliance, un portail complet et intégré destiné à ses clients. Basé sur le concept de « Design for Compliance », ce portail fournit aux clients de TÜV la possibilité de réduire les coûts et de minimiser les délais de mise sur le marché, en évaluant la conformité des matériaux et le respect des réglementations, dès le début du cycle de développement des produits. Cette approche peut être étendue d’un bout à l’autre de la chaîne de valeur, à l’ensemble des fournisseurs et des donneurs d’ordre (OEM).

Grâce à la solution ENOVIA Materials Compliance Central, le nouveau portail de TÜV représentera un point de contact unique où les clients pourront accéder à un large éventail de bonnes pratiques, avec notamment la possibilité de collecter, d’intégrer, d’analyser et de rendre compte de la conformité environnementale d’un produit, tout au long de son processus de développement. Ainsi, les concepteurs pourront utiliser ce portail pour déterminer si les composants répondent à des standards spécifiques et respectent les seuils fixés pour certaines substances nocives. Les fournisseurs pourront être intégrés au processus d’évaluation afin d’assurer que le référentiel de composants répertorie les certifications les plus récentes en matière de composition des matériaux et de respect de la directive ROHS. De plus, le groupe TÜV Rheinland va mettre en œuvre les solutions Engineering Central et Library Central d’ENOVIA pour améliorer la collaboration régionale et transversale. Ces solutions facilitent également la gestion de nomenclatures (BOM), en accélérant le développement et la livraison de produits, grâce à la réutilisation de la propriété intellectuelle.

« Fort de l’expérience acquise depuis plus de 135 ans dans le domaine des essais, de l’évaluation et de la certification des produits, le groupe TÜV Rheinland dispose de solides atouts pour aider ses clients à évoluer dans le monde de plus en plus complexe de la mise en conformité réglementaire et des matériaux. Notre partenariat stratégique avec Dassault Systèmes nous a permis d’enrichir notre portefeuille de services de certification et de conseil avec le lancement de la TÜV Compliance Platform, un portail unique en son genre qui aide nos clients à mieux gérer les risques, ainsi que les problèmes de mise en conformité des matériaux », déclare Sebastian Doose, COO, TÜV Rheinland Japon.

« Que vous soyez un simple fournisseur de composants ou l’une des plus grandes entreprises manufacturières au monde, la conformité aux exigences réglementaires locales et régionales constitue un atout essentiel pour réussir au plan international. C’est pourquoi nous enregistrons une demande croissante pour des technologies qui aident les entreprises à simplifier et à gérer au meilleur coût le processus de mise en conformité », déclare Andy Kalambi, general manager Asie d’ENOVIA chez Dassault Systèmes. « Le partenariat avec TÜV montre parfaitement comment notre solution Materials Compliance Central peut faciliter le développement de services à valeur ajoutée ».

Basée sur la plate-forme ENOVIA V6, ENOVIA Materials Compliance Central est une application de gestion des processus industriels conçue pour aider les entreprises à adopter des stratégies proactives de mise en conformité environnementale, tout au long du cycle de vie de leurs produits, de la conception à la mise au rebut. Les nouvelles fonctions d’éco-conception aident les entreprises des secteurs de l’automobile et des hautes technologies à respecter les réglementations de plus en plus strictes définies par l’Union européenne, telles que les directives concernant le recyclage des véhicules hors d’usage (End-of-Life Vehicle - ELV), l’utilisation limitée de substances nocives (Restriction of Hazardous Substances (RoHS) et l’enregistrement, l’évaluation, l’autorisation ainsi que la restriction des substances chimiques (REACH). Ces réglementations concernent essentiellement le marché européen, mais les entreprises des secteurs de l’automobile et des hautes technologies doivent également respecter un large éventail de directives applicables dans d’autres régions du monde : China RoHS, Korea RoHS-ELV et California RoHS.