Les outils de modélisation humaine de CATIA V5 permettent d’optimiser l’ergonomie du cockpit des Formule 1 de l'écurie Panasonic Toyota Racing

"/> Les outils de modélisation humaine de CATIA V5 permettent d’optimiser l’ergonomie du cockpit des Formule 1 de l'écurie Panasonic Toyota Racing

"/>
fév 23 2005

Toyota Motorsport améliore les conditions de pilotage des Formule 1 grâce à la technologie PLM de Dassault Systèmes

Les outils de modélisation humaine de CATIA V5 permettent d’optimiser l’ergonomie du cockpit des Formule 1 de l'écurie Panasonic Toyota Racing

Cologne (Allemagne) et Paris (France) le 23 février 2005 – Dassault Systèmes (Nasdaq : DASTY ; Euronext Paris N°13065, DSY.PA) annonce que la société Toyota Motorsport GmbH va développer des cockpits qui assureront au pilote un haut niveau de confort, de sécurité et d’ergonomie en s’appuyant sur CATIA V5, sa solution de gestion du cycle de vie des produits (PLM ou Product Lifecycle Management).

 

Les solutions de modélisation humaine CATIA V5 permettront aux concepteurs de Toyota Motorsport de minimiser les contraintes physiologiques imposées aux pilotes en matière de chaleur, de bruit et de vibrations, ainsi que d’optimiser la sécurité des bolides. Grâce aux outils ergonomiques uniques de CATIA V5, les ingénieurs de Toyota Motorsport pourront simuler le comportement des pilotes et mesurer des critères-clés tels que l’autonomie de mouvement, la visibilité, le confort, la position, la biomécanique, la force et les valeurs anthropométriques. Cette analyse permettra à l’équipe de concevoir le cockpit en fonction de chaque pilote tout en respectant l’aérodynamique globale de la carrosserie du véhicule.

 

Pour optimiser l’ergonomie du cockpit, les ingénieurs vont tout d’abord créer un modèle numérique de chaque pilote en associant des techniques anthropométriques manuelles et d’analyse laser. Les modèles virtuels ainsi réalisés seront utilisés pour analyser et améliorer des aspects spécifiques tels que la sécurité et le confort des pilotes, ainsi que l’accessibilité des composants situés à l’intérieur du cockpit afin de faciliter les interventions de maintenance lors des passages au stand — et ce, sans avoir besoin de la présence physique des pilotes.

 

« Le cockpit constitue le cœur de la voiture de course. C’est un espace très confiné qui protège les éléments vitaux du véhicule et tout particulièrement son pilote », déclare Waldemar Klemm, responsable informatique chez Toyota Motorsport GmbH. « Un cockpit perfectionné, où le pilote est installé confortablement et en toute sécurité, nous rapproche du succès à chaque course. L’intégration des outils d’ergonomie de modélisation humaine de CATIA V5 au sein de notre plate-forme de développement de produits PLM nous permet de gérer les données d’ergonomie de façon efficace et intuitive dans le cadre du processus de développement global du véhicule. »

 

« Nous nous félicitons que Toyota Motorsport ait décidé d’utiliser les solutions de modélisation humaine CATIA V5 dans le cadre de son déploiement PLM », déclare pour sa part Mark Morrissey, responsable des Solutions ergonomiques de Dassault Systèmes. « Leur décision d’intégrer le processus de conception — et tout particulièrement les études d’ergonomie pour l’environnement du pilote — correspond au type de scénario que nous avions envisagé lorsque nous avons incorporé la technologie de modélisation humaine de SAFEWORK au sein de l’architecture CATIA V5. »

 

La première phase de la mise en œuvre des solutions de modélisation humaine CATIA V5 a été achevée récemment avec la mesure et l’analyse laser des pilotes de F1, pour la saison 2005, Ralf Schumacher et Jarno Trulli effectuée au siège de Toyota Motorsport GmbH, à Cologne. Ces analyses permettront de créer les modèles numériques nécessaires pour simuler et optimiser leur confort et leurs performances sur les voitures de course 2005 (TF105).

 

Des photos et des informations complémentaires sur cette annonce sont disponibles sur : http://www.3ds.com/toyotaF1

 

###