Cette solution conjointe redéfinira le mode de collaboration entre l’ingénieur mécanicien et l’ingénieur automaticien afin de réduire les délais de production et les coûts

"/> Cette solution conjointe redéfinira le mode de collaboration entre l’ingénieur mécanicien et l’ingénieur automaticien afin de réduire les délais de production et les coûts

"/>
déc 11 2007

Rockwell Automation et Dassault Systèmes vont intégrer l’usine numérique et les opérations d’exploitation afin de créer un environnement de conception et de production virtuel

Cette solution conjointe redéfinira le mode de collaboration entre l’ingénieur mécanicien et l’ingénieur automaticien afin de réduire les délais de production et les coûts

Paris, le 11 décembre 2007 — Rockwell Automation, fournisseur international leader de solutions industrielles d’automatisation, de puissance, de contrôle et de systèmes d’information, et Dassault Systèmes, l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D et de gestion du cycle de vie des produits (Product Lifecycle Management – PLM), viennent de signer un protocole d’accord pour développer une solution commune qui fera de l’environnement virtuel de conception et de production une réalité.

L’environnement virtuel de conception et de production lie plus étroitement la conception des produits et leur fabrication et aidera les industriels, par exemple ceux du secteur automobile, à répondre aux besoins des constructeurs, des équipementiers et des fabricants de machines. Cette solution favorisera une approche collaborative pour la conception mécanique et la conception du contrôle commande, avec synchronisation bidirectionnelle. Ainsi, en cas de changements au niveau de la conception, le retour d’information sera immédiat, permettant de tester différents scénarios de simulation « what if » afin d’optimiser en permanence les opérations de production. Les clients en tireront profit, car les opérations de fabrication seront plus rapidement mises en service, avec des performances d’exploitation optimales.

« Les industriels attendent avec impatience une solution qui fasse du concept d’environnement virtuel d’usine de conception et de production une réalité », a déclaré Kevin Roach, Vice-Président Software de Rockwell Automation. « Nous voyons dans ces relations un moyen de concrétiser les idées de nos clients à très court terme, en nous appuyant sur les atouts de l’Architecture Intégrée™ de Rockwell Automation  et des solutions PLM de Dassault Systèmes. »

« Ces relations sont toutes naturelles, à la fois pour Dassault Systèmes et pour Rockwell Automation », déclare Philippe Charlès, Directeur Général de DELMIA, Dassault Systèmes. « Les années de développement que nous avons consacrées à notre solution DELMIA Automation et que Rockwell Automation a investies dans son Architecture Intégrée permettront à nos deux sociétés d’intégrer ces technologies et de proposer une solution conjointe à nos clients dans un futur très proche. »

La solution conjointe reliera la conception de la fabrication aux systèmes de contrôle commande de l’usine grâce à l’intégration du logiciel de programmation et de configuration du contrôle commande RSLogix 5000 de Rockwell Software et du logiciel PLM DELMIA Automation de Dassault Systèmes. Les industriels devraient ainsi non seulement réduire leurs coûts de conception et les délais nécessaires à la rentabilisation de la production, mais aussi optimiser en permanence leurs opérations de fabrication, grâce à un modèle de simulation en temps réel précis.

« Avec ces relations entre Rockwell Automation et Dassault Systèmes, nous avons franchi un pas de plus vers la concrétisation de notre rêve d’environnement virtuel de conception et de production », a déclaré Jim Caie, Vice-Président Conseil d’ARC Advisory Group. « La mise en service virtuelle est une fonctionnalité cruciale, qui permet aux industriels du secteur manufacturier d’aborder un marché rapidement, en confiance et de façon efficace. »

« Cette annonce de Dassault Systèmes et Rockwell Automation permet à Rockwell Automation de s’implanter fermement dans le secteur de la production numérique tout en renforçant la percée de Dassault Systèmes dans les opérations de fabrication », a déclaré Dick Slansky, analyste senior PLM et Production Manufacturière d’ARC Advisory Group. « L’intégration de ces solutions offre aux industriels la possibilité de concevoir virtuellement leurs systèmes de production en 3D et de valider la logique de commande avant l’installation physique et la mise en service. Cela réduira le temps nécessaire au lancement des systèmes de production, ainsi que les coûts associés ».

 En travaillant en étroite collaboration avec leurs clients, Rockwell Automation et Dassault Systèmes ont élaboré des technologies d’ingénierie de production complémentaires, développées autour de modèles robustes de données orientés objet, permettant de représenter à la fois les équipements et les opérations. Cette vision partagée par les deux sociétés donne naissance au concept d’environnement virtuel de conception et de production et fait bénéficier les clients d’une synchronisation collaborative bidirectionnelle.

 « L’une de nos études a démontré que plus de 75 % des entreprises de référence investissent dans l’interopérabilité en temps réel entre les technologies PLM et celles de l’usine. En outre, nos recherches sur la production numérique indiquent que ces entreprises mettront probablement deux fois plus de temps à atteindre leurs objectifs en démarrant la planification de leur production avant d’avoir terminé la conception et simulé le fonctionnement des équipements et des installations pendant la conception », a souligné Jim Brown, Vice-Président et Directeur du groupe Innovation Produit - Conception - Recherche industrielle chez Aberdeen Group. « Les industriels fabriquant des produits nécessitant beaucoup d’investissements tels que des automobiles s’orientent vers la simulation globale de l’usine afin de réduire le temps nécessaire pour atteindre une production à plein volume. »

L’interaction entre la conception et la fabrication contribuera à accroître l’efficacité dans les processus de conception et réduira aussi les délais jusqu’ici nécessaires pour passer de la conception à la livraison. Les ingénieurs qui interviennent à toutes les étapes de la conception pourront effectuer des ajustements en temps réel, avec la possibilité d’intégrer, de préserver et d’accroître les connaissances aux différentes étapes du cycle de vie de la production.