Northrop Grumman Newport News atteint une étape importante du développement du premier navire de la Marine américaine conçu et produit numériquement. La migration vers les solutions V5 est en cours

"/> Northrop Grumman Newport News atteint une étape importante du développement du premier navire de la Marine américaine conçu et produit numériquement. La migration vers les solutions V5 est en cours

"/>
sep 22 2005

Les solutions PLM d’IBM et de Dassault Systèmes aident le constructeur naval à être à l’avant-garde du développement de porte-avions nouvelle génération

Northrop Grumman Newport News atteint une étape importante du développement du premier navire de la Marine américaine conçu et produit numériquement. La migration vers les solutions V5 est en cours

Paris (France) - Le 22 septembre 2005 - IBM et Dassault Systèmes (indices Nasdaq : DASTY et Euronext Paris : n°13065, DSY.PA) ont annoncé que les chantiers navals Northrop Grumman Corporation ont effectué la découpe de la première plaque d’acier, étape importante dans la construction d’un navire, pour le CVN-21, premier porte-avions de l’US Navy à être conçu et produit numériquement. La division Newport News de Northrop Grumman (NGNN) emploie les solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM - Product Lifecycle Management) d’IBM développées par Dassault Systèmes pour la conception, la construction et la gestion du porte-avions CVN-21. Il s’agit d’un projet complexe, à l’échelle mondiale, auquel IBM Global Services et les équipes de R&D de Dassault Systèmes ont étroitement contribué. De plus, NGNN a d’ores et déjà planifié sa migration vers le portefeuille de solutions V5.

 

Northrop Grumman s’appuie sur IBM Global Services pour améliorer sa productivité et ses performances dans toutes les phases du développement, depuis la conception initiale jusqu’à la fabrication. Cette entreprise de grande envergure repose essentiellement sur les capacités collaboratives de chacune des solutions d’IBM développées par Dassault Systèmes, qui garantissent une intégration sécurisée entre les systèmes informatiques de NGNN, les fournisseurs, les sous-traitants et le client, à savoir le gouvernement des Etats-Unis. Ces solutions PLM rassemblent l’ingénierie et les aspects commerciaux, ce qui permet à NGNN et à l’US Navy de planifier les exigences liées au porte-avions CVN-21 à court et long termes, et de gérer les coûts tout au long de son cycle de vie, tout en améliorant sa qualité de façon significative.

 

Northrop Grumman Newport News a déployé 1 700 licences de CATIA, première application de développement de produits en 3D au monde, et 2 000 licences d’ENOVIA, leader sur le marché de la construction navale pour la gestion du cycle de vie et des données produit ainsi que pour l’aide à la décision.

 

« Les solutions PLM d’IBM et de Dassault Systèmes se caractérisent par une évolutivité exceptionnelle, nous ayant permis de passer de quelques centaines à 1 700 utilisateurs », explique Mike Shawcross, Vice-président du programme CVN-21 chez Northrop Grumman Newport News. « La stabilité s’est avérée excellente. IBM et Dassault Systèmes collaborent avec Northrop Grumman depuis le tout premier jour. Les améliorations apportées par leurs solutions ont permis d’augmenter la productivité et d’offrir les fonctions complètes de conception du navire dont nous avions besoin pour répondre aux exigences de notre client, l’US Navy. En réalité, nous pensons gagner encore en efficacité en adoptant la plateforme V5. »

L’étendue du projet CVN-21 est impressionnante. La coque de 335 m du porte-avions comprendra un tout nouveau système de propulsion, dont la conception est déjà en cours, ainsi que de nombreuses fonctions transformationnelles visant à réduire la taille de l’équipage tout en améliorant les performances au combat. Suite à la découpe des premières plaques d’acier pour la coque, qui a eu lieu plus tôt cette année, NGNN envisage de démarrer la construction de pièces de coques supplémentaires en 2006. Afin d’exploiter les avantages obtenus grâce à la mise en œuvre de la V4, NGNN a planifié sa migration vers la V5, l’architecture révolutionnaire mise au point par IBM et Dassault Systèmes pour CATIA, ENOVIA et leurs autres solutions PLM de tout premier plan. Cette transition vers la V5 débutera ce mois-ci et devrait s’achever avant fin 2010.

 

« Grâce à nos solides appuis sur l’architecture V4, nous pouvons évoluer en toute confiance afin d’exploiter au mieux les avancées du portefeuille de solutions PLM V5 », explique Leni Kaufman, Vice-président et Directeur des technologies de l’information de Northrop Grumman Newport News. « Le calendrier de migration de la V4 vers la V5 nous permettra d’améliorer constamment nos performances et d’en faire bénéficier notre client, la Marine américaine. »

 

« C’est une formidable reconnaissance des capacités de transformation ainsi que des bénéfices concrets que peuvent apporter nos solutions PLM au modèle industriel de la construction navale, tout comme elles l’ont fait dans les secteurs aéronautique et automobile » commente John Porter, Vice-président en charge des solutions PLM pour la zone Amériques chez IBM. « IBM est le seul partenaire PLM qui pouvait réussir la gestion d’un projet d’une telle magnitude et d’une telle complexité. »

 

« Un projet d’une telle envergure et d’une telle ampleur démontre la puissance de nos solutions PLM », affirme Harry Daglas, Directeur responsable de la recherche et le développement dédiés aux solutions de construction navale et d’usines chez Dassault Systèmes. « Northrop Grumman a renouvelé son engagement envers les solutions PLM en adoptant la V5. Ils poursuivent ainsi la belle histoire du CVN-21, qui a été et continue d’être une source de fierté pour Northrop Grumman, l’US Navy et toutes les entités impliquées dans ce projet. »

 

###