mai 23 2006

Kovovyroba Hoffmann favorise l’innovation collaborative avec les donneurs d’ordres internationaux du secteur automobile grâce aux solutions PLM d’IBM et de Dassault Systèmes

La chaîne logistique devient un élément-clé de l’innovation

Paris (France) Le 23 mai 2006 – IBM et Dassault Systèmes (DS) (indices Nasdaq : DASTY et Euronext Paris : 13065, DSY.PA) annoncent que la société Kovovyroba Hoffmann, l’un des premiers fournisseurs pour l‘industrie automobile basé en République tchèque, a choisi leurs solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM – Product Lifecycle Management) pour favoriser l’innovation et la collaboration avec les principaux donneurs d’ordres de ce secteur, ainsi que pour réduire les dépenses globales, améliorer la qualité et réduire ses délais de mise sur le marché. Kovovyroba montre la voie à suivre en tirant parti de la puissance collaborative du PLM dans un secteur industriel où plus de 65% de la valeur d’un véhicule provient de la chaîne logistique ou de sous-traitants qui sont de véritables “moteur d’innovation“.

Dans la toute dernière enquête d’IBM, les dirigeants d’entreprise de différents secteurs industriels confirment que la plupart des idées nouvelles ou novatrices de leurs sociétés émanent en réalité de sources externes. Selon cette enquête, la capacité à collaborer avec des partenaires externes — quelle que soit leur localisation géographique — est un des facteurs importants d’amélioration des résultats financiers de l‘entreprise.

Marek Hoffmann, Directeur général de Kovovyroba Hoffmann, déclare : « En favorisant la collaboration avec nos clients grâce aux solutions PLM, nous pouvons augmenter la rentabilité, saisir un plus grand nombre d’opportunités commerciales et offrir une capacité d’innovation accrue à nos clients. » Kovovyroba Hoffmann, société tchèque et fournisseur majeur des grands constructeurs automobiles mondiaux, fabrique et fournit des prototypes de matrices et de moules, des pièces destinées à l’industrie automobile, des modèles de contrôle de données et des prototypes de sous-assemblages. La société a pour objectif stratégique, entre autres, d’étendre sa capacité de conception et de production afin d’améliorer sa compétitivité dans la production de prototypes de petites séries, et de développer sa présence à l‘international.

Kovovyroba Hoffmann a décidé d’optimiser ses processus-clés en mettant en œuvre les solutions PLM proposées par IBM et développées par Dassault Systèmes pour la chaîne logistique, notamment ENOVIA SmarTeam pour la gestion de la collaboration et CATIA V5 pour la conception de produits en 3D. Hervé Rolland, vice-président solutions PLM d’IBM Europe, déclare : « L‘industrie automobile est un secteur où la concurrence est rude. Les fournisseurs s’attachent à devenir des partenaires majeurs des donneurs d’ordres non seulement en faisant preuve d’une grande capacité d’exécution de tâches, mais aussi en intégrant et alignant leurs processus et leurs outillages à ceux de leurs clients existants et potentiels. Nos solutions PLM apportent aux fournisseurs un avantage compétitif décisif. »

Denis Senpéré, Directeur PLM de Dassault Systèmes pour l’Europe du Nord, ajoute : « Le choix de Kovovyroba Hoffmann illustre les avantages industriels qu’apportent nos solutions PLM intégrées, ayant démontré leur capacité à accroître l’innovation, la qualité et la souplesse. Cette décision montre également comment l’industrie automobile au sens large peut bénéficier de nouvelles approches collaboratives. »

Grâce à l’utilisation des solutions PLM d’IBM et de Dassault Systèmes, les employés de Kovovyroba peuvent préparer leurs prototypes et pièces de série dans le cadre de processus parfaitement maîtrisés, capables d’accepter de nombreux changements en toute transparence et d’approuver rapidement les décisions, avec information immédiate à tous les services concernés au sein de l’entreprise (ventes et marketing, achats et production). Grâce à la fonction de gestion de flux et de données (Workflow and Data Management) d’ENOVIA SmarTeam, les informations relatives aux produits numériques sont automatiquement disponibles, ce qui réduit les itérations internes et augmente les échanges basés sur la valeur avec les donneurs d‘ordres.

 

###