déc 09 2008

L’Hydroptère en route pour battre le record du monde de vitesse absolue à la voile avec les solutions PLM de Dassault Systèmes

Alain Thébault et son équipe utilisent les solutions CATIA pour concevoir une version à vitesse pure de l’Hydroptère

Paris, le 9 décembre 2008 – Dassault Systèmes (Euronext Paris : #13065, DSY.PA), l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM — Product Lifecycle Management), annonce que L’Hydroptère va tenter de battre le record de vitesse absolue avec une version « vitesse pure » de son trimaran volant, conçue et perfectionnée à l’aide de son logiciel CATIA. L’Hydroptère a déjà battu deux records du monde de vitesse et est devenu le bateau le plus rapide sur un mille nautique et sur 500 mètres, confirmant ainsi sa fiabilité et ses performances.

L’Hydroptère est un trimaran fonctionnant avec des foils. Ces ailes sous-marines permettent d’extraire les coques du bateau de l’eau à partir d’une certaine vitesse, entraînant une réduction considérable de la traînée hydrodynamique. Pour Eric Tabarly, vainqueur à deux reprises de la Transat Ostar, ce n’était qu’avec l’apparition de la technologie appropriée et des matériaux composites que l’Hydroptère d’Alain Thébault pouvait prendre son envol pour la première fois en 1994, grâce à une collaboration avec des poids lourds de l’industrie aéronautique et de Tabarly lui-même. En octobre 2007, l’utilisation de CATIA a permis de reconfigurer l’Hydroptère dans une version « vitesse pure », avec pour but de battre le record de vitesse absolue de 49.09 nœuds (91 km/h) sur 500 mètres.

« L’Hydroptère est un projet alliant technologie, performances et aventure humaine. Grâce à CATIA, des améliorations considérables ont pu être apportées à la version à haute vitesse du trimaran, ce qui augmente nos chances de battre le record de vitesse absolue d’ici la fin de l’année », déclare Alain Thébault, concepteur et skipper de l’Hydroptère. « Dassault Systèmes et Transcat PLM en Suisse apportent à notre équipe de conception une assistance précieuse qui, en complément des solutions développées par Dassault Systèmes, nous permet d’améliorer les performances et l’intégrité structurelle du bateau ».

Dès que les conditions météorologiques sont favorables, Alain Thébault et son équipage soumettent le trimaran à des essais, afin de surveiller son comportement. Les réglages nécessaires sont alors effectués à l’aide de CATIA. De plus, les concepteurs de l’Hydroptère utilisent les solutions pour composites et les méthodologies de conception développées par Dassault Systèmes à l’attention de l’industrie de la plaisance pour perfectionner d’autres projets et procèdent actuellement à la mise en œuvre du module Cenit Naval Architect introduit récemment, pour effectuer des calculs de haute précision (poids, études hydrostatiques et stabilité).

« Nous nous réjouissons d’aider l’Hydroptère à s’attaquer au record du monde de vitesse absolue », déclare François Mathieu, responsable du développement du marché de la plaisance chez Dassault Systèmes.