Réduction du cycle de fabrication virtuelle du véhicule Ford Fusion

"/> Réduction du cycle de fabrication virtuelle du véhicule Ford Fusion

"/>
mai 17 2006

Ford Motor Company augmente l’efficacité de son développement de produits avec l’adoption de CATIA V5

Réduction du cycle de fabrication virtuelle du véhicule Ford Fusion

Paris (France) et Auburn Hills (Michigan, Etats-Unis) ─ Le 17 mai 2006 – IBM et Dassault Systèmes (DS) (indices Nasdaq : DASTY et Euronext Paris : 13065, DSY.PA), leaders mondiaux dans le domaine des logiciels 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM - Product Lifecycle Management), confirment le rôle prépondérant joué par CATIA V5 dans le développement du programme Ford Fusion de la société Ford Motor Company. CATIA V5, qui permet le développement collaboratif des produits virtuels, a été utilisé pour développer la caisse en blanc du véhicule Ford Fusion. Le constructeur a ainsi pu réduire globalement le cycle de fabrication numérique. CATIA V5 favorise l’innovation permanente dans le processus de développement des produits de Ford en fournissant des données matures et extrêmement fiables, plus tôt dans le processus de conception des véhicules.

 

« CATIA V5 ne sert pas uniquement à créer des pièces ; il les crée dans le contexte d’autres pièces, en tenant compte de toutes les intentions de conception et d’ingénierie environnantes. Nos clients bénéficient d’une maturité exceptionnelle des données très tôt dans leurs processus de conception », déclare Joel Lemke, président de Dassault Systèmes Americas Corp., récemment nommé Directeur général d’ENOVIA. La capacité de CATIA à adapter rapidement un design à d’autres véhicules s’appuyant sur la même plate-forme est essentielle pour améliorer l’ensemble du processus de développement produit d’une entreprise. Elle engendre des améliorations concrètes et quantifiables qui contribuent directement à l’objectif de réduction des coûts système de Ford, tout en garantissant la qualité de ses produits. »

 

Ford a adopté CATIA V5 en 2003 pour développer la caisse en blanc de ses modèles Ford Fusion, Mercury Milan et Lincoln Zephyr. CATIA V5 a permis au constructeur d’utiliser une approche fonctionnelle hiérarchique pour effectuer la modélisation géométrique de la caisse en blanc. Cette approche comprend l’intégration et l’associativité des processus et des produits. Le déploiement de CATIA V5 dans le contexte du processus de conception associatif a permis de réduire sensiblement les délais de modélisation géométrique et ce, tout en augmentant la complétude et la fidélité de la conception plus tôt au cours du processus de développement. L’ensemble des relations géométriques entre système et composants (transitions détaillées, surfaces de raccord et congés de raccordement) a été fourni plus rapidement et préservé tout au long des itérations de conception ultérieures.

 

CATIA V5 a joué un rôle décisif dans la gestion des relations entre les systèmes des versions dérivées telles que la Lincoln Zephyr et la Mercury Milan, par exemple. Les modifications apportées aux spécifications système sont propagées automatiquement à la conception détaillée dans des domaines tels que l’ingénierie assistée par ordinateur (IAO) et la fabrication.

 

Le succès remporté par Ford avec CATIA V5 conforte la position de Dassault Systèmes et d’IBM dans le secteur automobile. « Nous sommes ravis que Dassault Systèmes puisse aider Ford à améliorer de façon concrète et quantifiable la qualité et la disponibilité des données du projet Fusion. Nos solutions devraient être de plus en plus utilisées au sein de la société Ford », ajoute Joel Lemke. En 2005, Dassault Systèmes a été désigné premier fournisseur de services logiciels PLM par le cabinet indépendant Daratech.

 

###