jun 04 2008

Dassault Systèmes annonce sa nouvelle solution ENOVIA Life Sciences Accelerator for Engineering Design

Développée sur la nouvelle plate-forme V6 de Dassault Systèmes, cette solution automatise la conception des produits et la gestion des informations réglementaires pour les fabricants de matériel médical

Suresnes, le 4 juin 2008 — Dassault Systèmes (NASDAQ : DASTY, Euronext Paris : #13065, DSY.PA), l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM — Product Lifecycle Management), annonce la disponibilité d’une nouvelle solution PLM spécialement conçue pour l’industrie des sciences de la vie. Développée sur la plate-forme V6 récemment annoncée par Dassault Systèmes, ENOVIA Life Sciences Accelerator for Engineering Design™ permet aux fabricants de matériel médical de gérer les données de conception de leurs nouveaux produits.

Pour s’imposer sur un marché soumis à une concurrence toujours plus vive et à des réglementations de plus en plus strictes, les fabricants de matériel médical doivent se concentrer avec efficacité sur les processus de conception et sur la gestion de leur propriété intellectuelle à tous les niveaux de la chaîne de valeur. La solution ENOVIA Life Sciences Accelerator for Engineering Design propose des outils de contrôle de la conception permettant de gérer l’ensemble des éléments du Dossier Principal de l’Appareil (Device Master Record – DMR), en utilisant un système intégré unique. Ce système englobe des données produits telles que les nomenclatures mécaniques et électriques, les modèles de CAO, les configurations et la documentation correspondante (dessins, spécifications, procédures et normes de qualité). De plus, cette solution regroupe au sein d’un unique système de gestion du cycle de vie des produits, l’ensemble des informations relatives aux pièces et aux produits provenant d’autres fonctions ou processus métier.

« Aucun secteur industriel n’est soumis à une réglementation aussi stricte que l’industrie des sciences de la vie et à ce titre, la conformité aux réglementations en vigueur représente dans de nombreux cas, un paramètre déterminant pour le lancement réussi d’un nouveau produit. La conformité de nos produits aux réglementations officielles d’agences, telles que la FDA, est par conséquent indispensable », déclare James Rolfe, Program Manager chez MEDRAD. « Les solutions ENOVIA nous aident à lancer des produits sur le marché plus rapidement et avec une plus grande fiabilité, en nous permettant de consacrer notre énergie aux aspects créatifs de la conception et non aux détails administratifs ».

Annoncée le 29 mai, la V6 est un environnement collaboratif en ligne ouvert et déployé sur une unique plate-forme de gestion de la propriété intellectuelle. Elle couvre l’ensemble des activités composant le cycle de vie d’un produit. L’architecture V6 comprend également des processus métier prêts à l’emploi (gestion des programmes, de la conformité et des questions de qualité) prenant en charge les capacités et les meilleures pratiques PLM spécifiques à certains secteurs industriels.

Cette approche permet à la solution ENOVIA Life Sciences Accelerator for Engineering Design, de répondre aux besoins des utilisateurs qui doivent gérer et superviser en intégralité, et de façon ad hoc, le cycle de vie de leurs produits tout en respectant les délais et les budgets alloués. De plus, en gérant le cycle de vie de la propriété intellectuelle et toutes les informations relatives à un produit (nomenclature, par exemple), la V6 contribue au succès et à la conformité à long terme de nombreuses entreprises spécialisées dans les sciences de la vie.

« Cette solution est essentiellement conçue pour représenter une ‘source unique de la vérité’ pour les données et la structure des produits utilisés dans des équipements médicaux », déclare Mickey Garcia, directeur de la stratégie pour le secteur des sciences de la vie, ENOVIA, Dassault Systèmes. « Dès qu’une modification est apportée aux informations de conception d’un produit, ce nouvel outil actualise automatiquement les données dans tous les systèmes qui y sont rattachés ».