oct 13 2004

Dassault Systèmes annonce le langage 3D XML pour la gestion du cycle de vie des produits (PLM)

Ce format ouvert de nouvelle génération facilite le partage de données 3D de haute précision à moindre coût



Paris (France) – Le 13 octobre 2004 – Dassault Systèmes (NASDAQ: DASTY; Euronext Paris: #13065, DSY.PA) annonce l’introduction du langage 3D XML pour la gestion du cycle de vie des produits (3D XML for PLM) — un format basé sur un langage XML (eXtensible Markup Language) léger et universel qui permet aux utilisateurs de capturer et de partager des données 3D de haute précision, en temps réel, rapidement et simplement.

Le langage 3D XML comprime les données complexes pour obtenir des tailles de fichiers jusqu’à 99% plus compactes que celles des formats actuels. Développé en association avec de grands industriels, ce langage accélère la transmission des fichiers et réduit les délais de chargement, tout en préservant la géométrie des fichiers échangés. Avec le langage 3D XML, l’utilisateur peut effectuer des « glisser-déposer » de fichiers vers d’autres applications : courrier électronique ou bureautique. Ce nouveau format simplifie considérablement la collaboration autour des informations 3D.

« Nous sommes de fervents défenseurs de cette technologie », déclare Yoshikazu Amano, Directeur général de Toyota Motor Corporation. « Ce format augmente la rapidité et la précision des échanges de données tout en facilitant la collaboration avec nos fournisseurs, nos partenaires et nos clients. »

« L’adoption par Dassault Systèmes du langage XML pour les applications PLM et 3D constitue la pierre angulaire de notre contribution aux standards ouverts. Cela renforcera  nos futures alliances avec des clients ainsi que notre présence dans certains secteurs industriels, sans oublier la communauté informatique », indique pour sa part Bernard Charlès, Directeur général de Dassault Systèmes. « Notre objectif est de réduire les coûts d’intégration et de permettre une utilisation optimale du PLM en 3D. »

Contrairement aux formats existants, le langage 3D XML repose entièrement sur le langage XML standard, de sorte que tout logiciel peut lire, écrire et enrichir des contenus 3D XML au moyen d’outils standard. Cette capacité facilitera son adoption par d’autres éditeurs de logiciels et réduira les coûts inhérents à la conversion de fichiers rédigés dans d’autres formats 3D.

Avec le langage 3D XML, l’utilisation de graphiques 3D sophistiqués n’est plus limitée aux bureaux d’études. Ces graphiques peuvent désormais être intégrés sans difficulté dans des documentations techniques, manuels de maintenance, brochures de marketing, sites Internet, messages électroniques et autres applications courantes. Cette ré-utilisation des informations 3D permettra d’accroître le nombre des utilisateurs de la 3D.

Le langage 3D XML utilise et étend les solutions et le savoir-faire XVL de Lattice Technology, conformément à l’accord annoncé en juillet 2004. L’association des solutions XVL avancées de Lattice Technology, conçues pour compresser les données de haute complexité, des compétences mathématiques hors pair et de l’ensemble des solutions collaboratives développées par Dassault Systèmes, donne naissance à un format unique parfaitement adapté à l’échange des informations 3D en temps réel.  

Dassault Systèmes propose ce format 3D ouvert collaboratif pour le PLM aux utilisateurs de la Version 5, Mise à Jour 14 (V5R14) de son environnement PLM annoncée le 28 septembre dernier. Dassault Systèmes a intégré le format 3D XML dans toute sa gamme de produits — CATIA, DELMIA, ENOVIA, SMARTEAM, SolidWorks et Spatial — et l’incorporera dans les prochaines versions de ses solutions.

###