oct 14 2013

Dassault Systèmes publie ses résultats préliminaires non-IFRS pour le troisième trimestre 2013

Paris, France, le 14 octobre 2013 ─ Dassault Systèmes (Euronext Paris: #13065, DSY.PA), « The 3DEXPERIENCE Company », leader mondial des logiciels de création 3D, de maquettes numériques en 3D et de solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM — Product Lifecycle Management), publie ses résultats financiers préliminaires et non-audités en normes IFRS pour le troisième trimestre clos le 30 septembre 2013. Le chiffre d’affaires et les résultats sont inférieurs aux objectifs financiers de la Société. Dassault Systèmes organise aujourd’hui une conférence téléphonique à l’occasion de la publication de ses résultats préliminaires à 14h00 heure de Paris, 13h00 heure de Londres, 8h00 heure de New York, comme indiqué ci-après.

Les résultats financiers préliminaires pour le troisième trimestre 2013 sont présentés en base non-IFRS afin de faciliter la comparaison avec les objectifs financiers de la Société fournis en base non-IFRS. L’information financière non-IFRS préliminaire et non-auditée détaillée ci-après reflète les données d’une clôture initiale et est sujette à révision. Le chiffre d’affaires non-IFRS ne prend pas en compte le traitement comptable des produits constatés d’avance ; le BNPA non-IFRS et la marge opérationnelle non-IFRS ne prennent pas en compte le traitement comptable des produits constatés d’avance ainsi que les charges relatives à l’attribution d’actions gratuites et de stock-options, l’amortissement des actifs incorporels acquis et l’impact des autres produits et charges opérationnels, nets; le résultat net par action non-IFRS reflète également l’impact fiscal net des éléments exclus susnommés. 

Principaux chiffres préliminaires non-IFRS du troisième trimestre 2013

(données non auditées)

  • Chiffre d’affaires non-IFRS de 496 millions d’euros
  • Marge opérationnelle non-IFRS de 31,6%
  • BNPA non-IFRS de 0,88 euro

Le chiffre d’affaires non-IFRS du troisième trimestre, à 496 millions d’euros, est en hausse de 4% à taux de change constants par rapport à la même période de l’année dernière. Le déficit de chiffre d’affaires de 24 millions d’euros par rapport à l’objectif de la Société de 520 millions d’euros s’explique par le report de 12 millions d’euros de contrats dans les derniers jours du trimestre, et par un chiffre d’affaires services inférieur d’environ 4 millions d’euros aux attentes, soit un total de transactions décalées de 16 millions d’euros. A ce manque de chiffre d’affaires, il faut ajouter un impact d’environ 8 millions d’euros provenant de nouveaux contrats avec des clients de notre canal indirect « Value Solutions » ayant préféré la location de licences plutôt que leur achat. A un niveau de 31,6%, la marge opérationnelle non-IFRS est légèrement supérieure aux attentes, grâce à l’attention permanente portée par le Groupe à l’amélioration de son efficacité opérationnelle. Enfin, le BNPA non-IFRS est en baisse de 1% à 0,88 euro par rapport au troisième trimestre 2012.

Par zone géographique et à taux de change constants, le chiffre d’affaires total non-IFRS est en progression de 2% en Asie, de 1% au sein de la zone Amériques et de 7% en Europe.

Le chiffre d’affaires logiciel non-IFRS est en hausse de 4% à taux de change constants. Le chiffre d’affaires nouvelles licences est en baisse de 10%, alors que le chiffre d’affaires logiciel récurrent non-IFRS s’inscrit en hausse de 8% à 349 millions d’euros et à taux de change constants, porté par la croissance de la maintenance et de l’activité de location de licence. Le chiffre d’affaires logiciel récurrent non-IFRS représente 77% du chiffre d’affaires logiciel total au troisième trimestre.

Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Systèmes, a déclaré : « Avec la 3DEXPERIENCE, c’est une transformation majeure que nous avons décidée pour élargir notre marché adressable et préparer notre croissance future.

« Tout en étant conscient du défi que cela représente, j’ai la certitude que cette stratégie nous permettra d’accroitre la taille de notre marché et nous fournira de nouvelles opportunités de développement. Dans cette optique, alors que nous réorientons la stratégie du Groupe vers les « Industry Solutions Experiences », il est nécessaire que nous poursuivions activement le renforcement de notre organisation et assurions le support de notre réseau de partenaires, tout en nous concentrant sur l’obtention de résultats financiers de bonne tenue ».

Thibault de Tersant, Directeur Général Adjoint, Affaires financières, a ajouté :

« Bien que le trimestre se soit déroulé conformément à nos attentes jusqu’aux derniers jours de septembre, je suis au regret de devoir annoncer que nos résultats préliminaires sont inférieurs à nos objectifs de chiffre d’affaires et de BNPA et je vous prie de m’en excuser. 

La croissance de notre chiffre d’affaires de 4% par rapport à notre objectif de 8 à 9% s’explique par deux facteurs différents qui se sont matérialisés à la fin du trimestre. D’une part, nous avons connu des délais supplémentaires de finalisation des contrats en raison d’un ralentissement des décisions d’investissement. D’autre part, une partie des nouvelles transactions ont été effectivement signées, mais sous la forme de locations de licences avec des ETI et PME et ce second facteur représente environ 1.5 point de croissance. Bien que les locations de licences procurent un accroissement de chiffre d’affaires sur longue période et qu’il s’agisse d’un modèle économique aligné avec les offres de solutions « Cloud » que nous préparons, ces décisions prises tardivement dans le trimestre ont eu un effet négatif sur le niveau de notre chiffre d’affaires.

Concernant nos prévisions, nous envisageons d’ajuster nos objectifs de chiffre d’affaires du quatrième trimestre en prenant en compte une poursuite du transfert d’activité vers la location de licences, quelques décalages de transactions et l’affaiblissement de certaines monnaies de pays émergents, pour un montant d’environ 20 millions d’euros. La fourchette basse de l’objectif de chiffre d’affaires du quatrième trimestre se situerait ainsi à 565 millions d’euros, en croissance par rapport à la même période de l’année précédente d’environ 5% à taux de change constants avec une augmentation du chiffre d’affaires nouvelles licences. Le BNPA non-IFRS serait de l’ordre de 0,97 euro, après intégration des perspectives de hausse du taux d’imposition en France et une marge opérationnelle non-IFRS d’environ 34%. Lors de la publication des résultats le 24 octobre prochain, nous vous communiquerons les objectifs détaillés pour le quatrième trimestre et l’année 2013 ».

Conférence téléphonique

Dassault Systèmes organise une conférence téléphonique aujourd’hui, lundi 14 octobre 2013, à 8h00 heure de New York / 13h00 heure de Londres / 14h00 heure de Paris. Cette conférence téléphonique sera accessible par Internet sur le site. Veuillez vous rendre sur le site au moins 15 minutes avant le début de la conférence téléphonique pour vous enregistrer, télécharger et installer tout logiciel audio nécessaire. Les enregistrements de la conférence téléphonique seront disponibles pendant 30 jours.

Les informations complémentaires destinées aux investisseurs sont accessibles sur le site  ou en téléphonant au service Relations Investisseurs de Dassault Systèmes au +33 (0) 1.61.62.69.24.

La Société reviendra à sa quiet period à partir du mardi 15 octobre 2013 et ne fera plus de commentaires sur ses résultats financiers jusqu’à la publication de ses résultats financiers du troisième trimestre et des neuf premiers mois de 2013, le 24 octobre 2013.

 

Avertissement concernant les déclarations relatives aux perspectives d’avenir du Groupe

Ce document présente des informations qui ne sont pas de nature historique mais expriment des attentes ou des objectifs pour le futur, notamment, de façon non limitative, les déclarations concernant les objectifs non-IFRS de performance financière du Groupe. Ce sont des informations relatives aux perspectives d’avenir du Groupe.

Ces perspectives d’avenir sont fondées sur les vues et hypothèses actuellement retenues par la Direction du Groupe et prennent en compte un certain nombre d’incertitudes et de risques connus et non connus. En conséquence, les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d’être substantiellement différents des résultats et des performances anticipés, du fait de plusieurs facteurs. Si l’environnement économique et les conditions de marché restent volatils ou se dégradent, les résultats du Groupe pourraient ne pas être conformes aux objectifs actuels et baisser en dessous de leurs niveaux antérieurs pour une plus longue période. De plus, de par la présence de facteurs impactant les ventes des produits et services du Groupe, le délai entre un changement de l’environnement économique et des conditions de marché et celle des résultats du Groupe pourrait être important.

Pour fixer ces perspectives, le Groupe a pris l’hypothèse de taux de change moyens de 1,35 dollar U.S. et 1,33 dollar U.S. pour 1,00 euro et de 130 JPY et 128 JPY pour 1,00 euro pour le quatrième trimestre et l’année 2013 respectivement. Cependant, les cours des devises varient et peuvent affecter significativement les résultats du Groupe. Les résultats et performance du Groupe peuvent également être affectés par les nombreux risques et incertitudes mentionnés dans la section « Facteurs de Risques » du Document de référence 2012, déposé auprès de l’AMF le 3 avril 2013 et également disponible sur le site internet de la Société. 

 

Information financière complémentaire non-IFRS

Les données non-IFRS présentées dans ce communiqué de presse comportent des limites inhérentes à leur nature. Ces données ne sont basées sur aucun ensemble de normes ou de principes comptables et ne doivent pas être considérées comme un substitut aux éléments comptables en normes IFRS. En outre, les données financières non-IFRS du Groupe peuvent ne pas être comparables à d’autres données également intitulées non-IFRS et utilisées par d’autres sociétés. Un certain nombre de limitations spécifiques relatives à ces mesures non-IFRS et les raisons de présenter une information financière en non-IFRS sont détaillées dans le Rapport annuel du Groupe pour l’exercice clos le 31 décembre 2012, inclus dans le Document de référence 2012 déposé auprès de l’AMF le 3 avril 2013.

Ce communiqué détaille de façon préliminaire l’information non-IFRS sur le chiffre d’affaires, la marge opérationnelle, et le résultat net dilué par action, qui excluent, le traitement comptable des produits constatés d’avance liés aux acquisitions, les coûts d’attribution d’actions de performance et de stock-options, les amortissements des actifs incorporels acquis, les autres produits et charges opérationnels, nets, certains éléments financiers non-récurrents, ainsi que l’effet fiscal des ajustements non-IFRS.

Information financière complémentaire à taux de change constants

Lorsque la Direction du Groupe considère que cela peut être utile à la compréhension des tendances de l’activité, le Groupe met à disposition des pourcentages de variation de son chiffre d’affaires (en normes IFRS aussi bien qu’en non-IFRS) pour éliminer l’impact de la variation des taux de change, en particulier l’euro / US Dollar et l’euro / JPY. Dans le cas où l’information est susnommée « à taux de change constants », les données de la période « précédente » ont été recalculées sur la base des taux de change moyens de la même période de l’année actuelle, puis comparées aux données de la même période de l’année en cours.