CATIA V5 améliore la compétitivité de l’écurie de F1"/> CATIA V5 améliore la compétitivité de l’écurie de F1"/>
avr 06 2006

Dassault Systèmes met les avantages du langage 3D XML au service des processus de conception de Toyota Motorsport

CATIA V5 améliore la compétitivité de l’écurie de F1

Paris (France) – Le 6 avril 2006 – Dassault Systèmes (DS) (indices Nasdaq : DASTY et Euronext Paris 13065, DSY.PA), l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM - Product Lifecycle Management), annonce que Toyota Motorsport GmbH intégrera les avantages du langage 3D XML pour accroître les performances de sa plate-forme de conception CATIA V5. 

« Il ne fait aucun doute que le langage 3D XML améliorera nos processus de conception rapides en permettant la transmission des différents développements aux mécaniciens de piste dans les meilleurs délais et en augmentant l’exactitude des informations transférées », déclare Magnus Lidström, responsable des pièces VPM chez Toyota Motorsport GmbH. « Nous sommes convaincus que cette évolution nous aidera à atteindre notre objectif à long terme : remporter des titres. » 

« Les avantages apportés par le langage 3D XML vont révolutionner la façon dont l’écurie Toyota F1 modifie ses voitures de course », déclare Denis Senpéré, Directeur PLM de Dassault Systèmes pour l’Europe du Nord. « La possibilité de partager des informations en 3D est en effet une source d’avantages exceptionnels par rapport aux données 2D traditionnelles. Le puissant logiciel CATIA V5, leader de l’industrie développé par Dassault Systèmes, est la clé de cette révolution. » 

Pendant les essais, Toyota Motorsport a réalisé que le langage 3D XML permet d’améliorer le processus de validation des modifications techniques. Le constructeur envisage par conséquent sa mise en œuvre à toutes les étapes du développement de la conception. Les ingénieurs envoient une seule représentation 3D au lieu de plusieurs images 2D, de sorte que les mécaniciens peuvent visualiser rapidement et facilement les différents aspects d’une pièce, ce qui assure un important gain de temps et permet d’accéder simultanément aux données à partir des ordinateurs portables disponibles le long de la piste. Cette solution garantit par ailleurs, et avec une fiabilité accrue, que les intervenants disposent tous au même moment des données nécessaires. 

L’évolution vers l’usage du langage 3D XML dans CATIA V5 s’inscrit parfaitement dans le cadre de la philosophie de Toyota Motorsport qui consiste à faire tomber les barrières afin d’assurer l’intégration totale des différents départements, une approche globale connue sous l’appellation « one-roof concept ». Outre les avantages inhérents au regroupement « sous un même toit » des activités de production des voitures de course — une structure dont peu d’écuries de Formule 1 disposent aujourd’hui —, le langage 3D XML permettra aux différentes équipes de collaborer plus étroitement que jamais.

###