mar 12 2008

Dassault Systèmes lance ses nouvelles solutions PLM pour l’industrie des sciences de la vie

Ces nouvelles solutions vont permettre aux entreprises du secteur, de réduire les délais de mise sur le marché de leurs produits, en gérant de façon optimale le contrôle de la qualité et la mise en conformité avec les réglementations

Suresnes, le 12 mars 2008 —Dassault Systèmes (NASDAQ : DASTY, Euronext Paris : #13065, DSY.PA), l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM — Product Lifecycle Management), annonce la disponibilité de deux nouvelles solutions spécialement développées pour l’industrie des sciences de la vie. Annoncées à l’occasion du salon annuel AdvaMed 2008 organisé à La Quinta (Californie), les solutions ENOVIA Life Sciences Accelerator for Quality Issues™ et ENOVIA Life Sciences Accelerator for Change Control™, développées en partenariat avec la société Integware, permettent aux entreprises de réduire le coût total de possession de leur système informatique et de se conformer aux réglementations de contrôle qualité (QSR), ainsi qu’aux normes publiées par l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO). Les entreprises du secteur vont ainsi pouvoir lancer plus rapidement sur le marché des produits toujours plus novateurs et plus fiables.

Selon une étude récente menée par le cabinet AMR Research, 31% des entreprises américaines interrogées, citent la qualité des produits comme l’une des principales causes d’échec dans le cadre d’un lancement, 20 % identifiant le respect des réglementations en vigueur comme un facteur-clé .

Ces deux solutions compatibles avec la plate-forme PLM V6 récemment annoncée par Dassault Systèmes, constituent une solution unique et flexible intégrant des processus métier pour gérer la propriété intellectuelle de façon optimale. Basées sur une architecture orientée services (SOA), ces deux solutions facilitent l’interaction transparente entre les différents processus métier PLM d’ENOVIA : Mesures Préventives et Correctives (CAPA), Réclamations Produits, Gestion des Changements, Développement des Produits et Gestion des Fournisseurs.


« Après avoir collaboré pendant des années avec les plus grandes entreprises du secteur des sciences de la vie, nous développons une série de produits qui exploitent les meilleures pratiques afin de mieux répondre aux besoins spécifiques du secteur », déclare Mickey Garcia, directeur d’ENOVIA en charge de la stratégie pour l’industrie des sciences de la vie chez Dassault Systèmes. « Nos clients, qu’ils soient des laboratoires pharmaceutiques ou des fabricants de matériel médical, utilisent les solutions ENOVIA pour gérer la qualité de leurs produits, favoriser la collaboration au sein de la chaîne logistique et garantir le respect des réglementations en vigueur ».

ENOVIA® Life Sciences Accelerator for Quality Issues
La solution ENOVIA Life Sciences Accelerator for Quality Issues fournit un processus métier souple et prêt à l’emploi permettant de gérer des opérations liées au contrôle qualité telles que les mesures préventives et correctives (CAPA) et les réclamations produits. Avec cette solution, les clients peuvent automatiser plusieurs aspects du contrôle qualité, tout en réduisant les déchets. Ils peuvent ainsi se concentrer sur les facteurs de risques importants et vraiment critiques, sur les causes intrinsèques et les moyens d’y remédier. Cette solution aide par ailleurs les clients à vérifier que l’enquête de qualité est exécutée correctement et que tous les éléments livrables demandés sont remis, avec à la clé, une diminution des risques réglementaires.

ENOVIA Life Sciences Accelerator for Change Control
La solution ENOVIA Life Sciences Accelerator for Change Control est conçue pour gérer les modifications apportées à des documents, procédures et spécifications réglementées, à tous les niveaux de l’entreprise. En fournissant un unique et robuste processus de gestion des modifications, cette solution accélère la prise en compte de modifications et réduit les erreurs générées lors d’interventions manuelles. Cette approche aide les entreprises à limiter les risques réglementaires, en appliquant automatiquement des étapes de processus critiques, en facilitant l’évaluation des impacts aux niveaux réglementaires, financiers et de la sécurité, ainsi qu’en capturant les signatures conformes à la norme 21 CFR Part 11 par rapport à la matrice de validation définie par l’entreprise.