oct 26 2009

Dassault Systèmes et IBM annoncent leur intention d’intégrer l’activité ventes PLM d’IBM au sein de DS

Une nouvelle alliance mondiale en vue d’étendre l’utilisation des solutions PLM à l’ensemble des secteurs industriels

ARMONK, N.Y (ETATS-UNIS) et VELIZY-VILLACOUBLAY ─ Le 26 octobre 2009 -  IBM (NYSE:IBM) et Dassault Systèmes (DS) (Euronext Paris : #13065, DSY.PA) ont signé aujourd’hui un accord prévoyant l’acquisition par DS des activités de ventes et de support client d’IBM dédiées au portefeuille d’applications PLM (Product Lifecycle Management ou gestion du cycle de vie des produits) de DS, ainsi que les contrats clients et actifs associés. La transaction s'élève à environ 600 millions de dollars US en cash.

DS et IBM ont également défini les prochaines étapes de leur relation établie de longue date et prévoient d’attribuer à DS le statut d’IBM Global Alliance Partner, tout en renforçant leur partenariat de services.

La transaction devrait être finalisée durant le premier semestre 2010, sous réserve de la signature d’accords dans chacun des pays concernés, de la finalisation des procédures réglementaires et de la levée des conditions applicables en matière de relations sociales dans divers pays.

Durant la phase de finalisation de la transaction, les deux sociétés prévoient de poursuivre leurs activités de manière inchangée, notamment en termes de service client et de disponibilité des produits. Une fois la transaction finalisée et l’intégration des activités PLM des deux sociétés réalisée, les clients PLM de DS vont bénéficier, pour son portefeuille de produits PLM leaders, de procédures d’engagement et de support simplifiées.

« L’adoption et l’intégration des solutions PLM et de collaboration 3D par un nombre croissant d’entreprises requiert une connaissance approfondie de l’industrie», déclare Bernard Charlès, Directeur Général de Dassault Systèmes. “L’intégration des forces de vente d’IBM et de ses activités connexes est le plus important investissement jamais réalisé par notre société. Nous pensons en priorité à nos clients et à nos partenaires, en créant une force de vente efficace à l’échelle mondiale afin d’apporter toute la valeur des solutions PLM V6 à toutes les entreprises de  tous les secteurs industriels. »

« Nous accédons à un niveau supérieur de relation client, fondé sur l’engagement, la connaissance multisectorielle et les solutions à haute valeur ajoutée garantissant une innovation durable »,  ajoute Bernard Charlès. « A l’avenir, l'adoption généralisée des solutions 3D réalistes et du PLM demandera d’associer les ventes directes, notre réseau de partenaires et les communautés en ligne. »

Dans le cadre du contrat d’alliance mondiale prévu, les deux sociétés comptent poursuivre leurs investissements communs pour développer, déployer et assurer le support des environnements PLM de leurs clients à travers le monde, en leur apportant des solutions PLM intégrées.

Le contrat de services étendu devrait offrir un potentiel important sur le marché mondial, grâce à l’extension des ressources et à l’expertise accrue d’IBM. Celles-ci vont contribuer à transformer les environnements PLM des clients en tirant parti du portefeuille de solutions V6 de DS. En outre, les deux sociétés souhaitent renforcer et étendre leur collaboration dans les domaines des services professionnels, du cloud computing, du middleware, du financement flexible, des équipements informatiques, des ventes et de la distribution.

« Cet accord permet à IBM de faire évoluer son partenariat avec DS afin de mieux associer nos forces réciproques et de mieux répondre aux besoins de nos clients PLM », indique Tom Hawk, General Manager, IBM Global Industrial Sector. « Cette transaction va également permettre à IBM de focaliser son attention sur l’intégration des solutions PLM, en donnant la priorité au middleware, aux services de transformation des méthodes de l’entreprise et des applications, ainsi qu’aux infrastructures dynamiques. »

Steve Mills, Senior Vice-President et Group Executive d’IBM Software Group, ajoute : « L’accord conclu aujourd’hui permet à nos deux sociétés de se préparer à la croissance sur le marché du PLM, de se concentrer sur leurs cœurs de métier et d’améliorer le service offert à leurs clients. L’utilisation poussée des plateformes d’IBM Software dans le portefeuille d’applications de DS va pérenniser le caractère unique de notre partenariat et sa valeur pour nos clients. »

###

Avertissement concernant les déclarations relatives aux perspectives d’avenir de Dassault Systemes

Ce document présente des informations qui ne sont pas de nature historique mais qui expriment des attentes ou des objectifs pour le futur, notamment, de façon non limitative, les déclarations concernant l’acquisition d’IBM PLM qui sont des informations relatives aux perspectives d’avenir de la Société.

Ces perspectives d’avenir sont fondées sur les avis et hypothèses actuellement retenus par la direction de DS et prennent en compte un certain nombre d’incertitudes et de risques connus et non connus. En conséquence, les résultats ou les performances qui seront réalisés sont susceptibles d’être substantiellement différents des résultats et des performances anticipés, du fait de plusieurs facteurs.

Certains des risques et des incertitudes suivants peuvent affecter défavorablement la transaction, les résultats et les performances anticipées de DS et/ou les opérations de l’entité acquise d’IBM.
En particulier : (i) l’approbation des procédures réglementaires peut ne pas être obtenue ou ne pas être réalisée dans les délais prévus ce qui peut retarder ou empêcher la finalisation de la transaction. (ii) l’impossibilité de réaliser la transaction et d’associer avec succès les activités de IBM et de DS dans les délais prévus peut affecter défavorablement les résultats et les performances anticipés de DS. (iii) De plus, même si la transaction est finalisée dans les délais prévus, l’intégration des activités ventes et support client de IBM dans DS peut ne pas réussir ou ne pas apporter à DS les bénéfices escomptés de la transaction (iv) Après la finalisation de la transaction, l’ effectif et le chiffre d’affaires de DS augmenteront substantiellement et la phase d’intégration obligera la Société à étendre ses responsabilités opérationnelles et financières. La direction de DS devra consacrer une attention et un temps importants à la phase d’intégration des activités de IBM.

Des évolutions défavorables de ces facteurs ainsi que d’autres événements tels que décrits dans le Document de référence de la Société, déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 2 avril 2009, pourraient sensiblement affecter la situation financière de la Société ou ses résultats.