fév 20 2007

Dassault Systèmes offre un environnement collaboratif sans précédent pour la conception de semi-conducteurs

ENOVIA MatrixOne Synchronicity DesignSync 5.0 et les nouveaux accélérateurs dédiés à l’industrie des semi-conducteurs unifient et rationalisent la chaîne de conception en réduisant les délais de mise sur le marché

Paris, le 20 février 2007 — Dassault Systèmes (NASDAQ : DASTY, Euronext Paris : #13065, DSY.PA), l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM Product Lifecycle Management), annonce le lancement de trois nouvelles solutions conçues pour améliorer les performances de l’industrie des semi-conducteurs, confirmant ainsi sa position de leader sur le marché du PLM dans cette industrie. Plus de 120 entreprises, parmi lesquelles 13 des 15 premiers fabricants de semi-conducteurs, bénéficient des solutions développées par Dassault Systèmes pour accroître la productivité liée à la conception en réduisant les coûts, pour réutiliser le savoir-faire acquis en matière de conception et accélérer la mise sur le marché. 

ENOVIA MatrixOne Synchronicity DesignSync 5.0 est la toute dernière version de la plate-forme de gestion de données de conception pour semi-conducteurs développée par Dassault Systèmes et le premier système de gestion de données de conception (DDM) à couvrir la chaîne de conception de semi-conducteurs de bout en bout, de la spécification au circuit intégré proprement dit. DesignSync 5.0 repose sur un environnement original de conception par module permettant aux entreprises du secteur de fabriquer des semi-conducteurs de plus en plus complexes tout en facilitant la collaboration entre différents sites distants, différents fuseaux horaires, mais aussi différents outils, projets et processus.  

Avec DesignSync 5.0, les entreprises peuvent gérer des données de conception comme des blocs cohérents et non des milliers de fichiers individuels, rationalisant ainsi le développement, avec la suppression d’erreurs au coût élevé et la réduction significative des délais de mise sur le marché.

« Les fabricants de semi-conducteurs doivent livrer des produits de plus en plus complexes dont les fonctionnalités sont de plus en plus importantes dans des délais toujours plus serrés », déclare Stéphane Declée, vice-président R&D ENOVIA chez Dassault Systèmes. « Compte tenu de cette triple pression, il est extrêmement difficile de réaliser des produits immédiatement opérationnels. Avec DesignSync 5.0 d’ENOVIA MatrixOne, Dassault Systèmes réalise une avancée technologique en proposant une solution de gestion des données de conception par module permettant aux équipes de concepteurs répartis d’un bout à l’autre de la chaîne de conception, de développer des modules séparément, l’intégration des différents modules étant gérée suivant un haut niveau d’abstraction. Souvent inefficaces et sources de nombreuses erreurs, les procédures d’intégration manuelles sont désormais inutiles, les délais de mise sur le marché nettement raccourcis et la qualité de conception accrue ». 

Également annoncés aujourd’hui, les accélérateurs MatrixOne Semiconductor Accelerator™ for IP Management et MatrixOne Semiconductor Accelerator™ for Team Collaboration viennent compléter la gamme de solutions industrielles développées par ENOVIA MatrixOne pour aider les fabricants de semi-conducteurs à résoudre rapidement des problématiques spécifiques liées au développement produits, tout en accélérant le déploiement des environnements PLM et en facilitant leur adoption par les utilisateurs. Basés sur la plate-forme PLM d’ENOVIA MatrixOne, ces nouveaux accélérateurs s’intègrent en toute transparence à la solution Synchronicity DesignSync. Ces solutions optimisent la valeur de DesignSync 5.0 en conjuguant les processus industriels dédiés aux semi-conducteurs, à la terminologie, aux modèles de données, à des processus de travail prédéfinis, à des comptes-rendus ou à des interfaces basées sur des rôles spécifiques au secteur industriel.

L’importance des solutions collaboratives de gestion de conception des semi-conducteurs est étayée par une récente étude(1) selon laquelle :

  • Moins de la moitié des lancements de semi-conducteurs ont lieu à la date fixée
  • Plus de 40% des designs ne sont pas fabriqués
  • Plus de 60% de tous les designs de semi-conducteurs requièrent au moins une reprise (re-spin)
  • Plus de 40% des projets de développement dépassent les budgets initiaux

Joel Lemke, CEO de ENOVIA chez Dassault Systèmes, déclare : “Les entreprises qui souhaitent surpasser ces normes industrielles pour avoir un impact positif sur la durée du cycle de conception doivent s’appuyer sur une bonne gestion de la collaboration entre leurs équipes et une bonne capacité de gestion des problèmes, tout en utilisant des outils leur permettant de réagir rapidement. Avec nos nouvelles solutions de gestion des données de conception pour semi-conducteurs proposées par ENOVIA, nos clients bénéficient d’un avantage précieux sur leurs concurrents grâce à l’accélération des processus de développement pour une mise sur le marché plus rapide ».