avr 21 2010

Dassault Systèmes et le Museum of Fine Arts de Boston signent un partenariat stratégique dans les domaines du contenu archéologique, de la simulation et de la visualisation en 3D

Les Archives de Gizeh, l’une des plus importantes bases de données d’égyptologie, sera le premier projet à bénéficier de la puissance de la technologie 3D interactive, immersive et multiplateformes au service de la communauté scientifique et du grand public

Paris, le 21 avril 2010 —Dassault Systèmes (Euronext Paris : #13065, DSY.PA), leader des logiciels 3D et le Musée des Beaux-Arts de Boston (Museum of Fine Arts - MFA), l’un des plus importants musées d’art encyclopédique au monde, annoncent la signature d’un partenariat stratégique d’innovation destiné à mettre la puissance de la 3D industrielle et expérientielle au service de l’archéologie.

Le projet « Giza Archives » est une initiative numérique menée par le Museum of Fine Arts de Boston avec le soutien de la Fondation Andrew W. Mellon. Supervisé par l’égyptologue Peter Der Manuelian, directeur du projet Giza Archives auprès du musée et professeur d’égyptologie à l’Université de Harvard, ce projet a pour ambition de « rassembler et de relier » les informations archéologiques sur les pyramides égyptiennes du plateau de Gizeh, disponibles dans le monde entier. Au cours de la décennie écoulée, ce projet a permis de numériser des photographies prises lors d’expéditions, des journaux, des carnets de fouilles, des cartes, des plans, ainsi que des croquis relatifs aux tombeaux et aux pyramides du plateau de Gizeh. Le résultat de ces travaux constitue la base de données et le site Internet les plus complets réalisés à ce jour à propos du plateau de Gizeh (www.mfa.org/giza). La plupart des photographies et documents archéologiques ont été assemblées lors des fouilles effectuées pendant plus de quarante ans par l’égyptologue George Reisner (1867-1942), l’un des pères-fondateurs de l’égyptologie scientifique moderne. Il a notamment dirigé l’expédition effectuée en Égypte par le Museum of Fine Arts de Boston et l’Université de Harvard. Dans le cadre d’une collaboration internationale de grande envergure, le projet Giza Archives s’associe aujourd’hui à l’ensemble des institutions mondiales hébergeant des collections majeures relatives aux pyramides de Gizeh.

Premier éditeur mondial de solutions 3D, Dassault Systèmes a révolutionné l’industrie des logiciels 3D et de la gestion du cycle de vie des produits (Product Lifecycle Management-PLM) avec ses solutions de conception, de simulation et de collaboration en 3D. La société relève aujourd'hui un nouveau défi en plaçant son expertise et ses technologies expérientielles 3D ultra-réalistes au cœur de projets pédagogiques et de recherche. La société met au service de ce projet toute son expertise de la 3D temps réel et une gamme complète de solutions de simulation et de visualisation des données archéologiques, pour créer des expériences interactives immersives à l’attention des spécialistes comme du grand public.

Dassault Systèmes et le MFA vont imaginer de nouvelles formes d’expériences multiplateformes, qu’elles soient individuelles, collectives, sur internet ou dans les dispositifs les plus complexes de réalité virtuelle ou de réalité augmentée, en passant par les consoles de jeu, les écrans relief ou encore les salles de cinéma. De nouvelles formes d’interactions immersives dans le domaine de l’archéologie vont pouvoir être créées.

Ce partenariat permet de reconstruire dans la réalité virtuelle le plateau de Gizeh en s’appuyant sur des données archéologiques réelles. La collaboration entre technologie et archéologie aboutira à de nouvelles formes de communication et d’investigations scientifiques. En utilisant la puissance des outils de simulation scientifique et les expériences 3D immersives, l’archéologie virtuelle pose de nouvelles questions, propose de nouvelles hypothèses et permet de les simuler dans des environnements virtuels. « Ces outils et ces approches ouvrent de nouvelles perspectives à la recherche égyptologique, favorisent l’innovation et améliorent le partage des connaissances. Nous avons trouvé en Dassault Systèmes un partenaire soucieux à la fois de l’exactitude scientifique et de la créativité technologique », déclare Peter Der Manuelian.

Ce partenariat s’inscrit par ailleurs dans le prolongement logique des projets lancés par Dassault Systèmes il y a trois ans autour de la pyramide de Khéops. « Le contenu du projet Giza Archives est d’une richesse impressionnante dans le domaine de l’égyptologie. Peter Der Manuelian, sur les traces de George Reisner, contribue chaque jour avec son équipe à la préservation numérique du patrimoine historique de l’humanité », déclare Mehdi Tayoubi, Directeur Stratégie interactive de Dassault Systèmes. « La 3D expérientielle va nous permettre d’imaginer de nouvelles formes d’interactivité, de collaboration et d’innovation centrées sur ces données pour les mondes de l’éducation, de la recherche, ainsi que pour le grand public ».