oct 11 2005

Dassault Systèmes et Queen’s University créent un centre de compétences en technologie PLM

L’université irlandaise utilisera CATIA V5, DELMIA et SMARTEAM V5 dans ses cursus d’ingénierie

Belfast (Royaume-Uni) et Paris (France) — Le 11 octobre 2005 — Dassault Systèmes (indices Nasdaq : DASTY et Euronext Paris n°13065, DSY.PA) annonce la formation d’un nouveau partenariat avec l’université Queen’s University de Belfast. Dans le cadre de ce partenariat, ses solutions de gestion du cycle de vie des produits (PLM - Product Lifecycle Management) seront utilisées à des fins d’enseignement et de recherche. 

Queen’s University intégrera les solutions PLM de Dassault Systèmes pour le développement collaboratif de produits dans ses cursus de recherche et de premier cycle : CATIA V5 pour le développement de produits en 3D, DELMIA pour la définition numérique des processus de fabrication et SMARTEAM pour la gestion du cycle de vie et des données produit. Dassault Systèmes collaborera avec le Centre de Technologie d’Irlande du Nord (NITC) hébergé par l’Université pour développer des cours liés au PLM et adaptés à un environnement professionnel en rapide mutation. En conséquence, le cursus de premier cycle intégrera un module PLM. À court terme, les étudiants en maîtrise en sciences (MSc) de l’Université devraient être les premiers diplômés d’Europe à poursuivre leurs études de second cycle dans le domaine du PLM avec les logiciels de Dassault Systèmes. 

Ces cursus représentent un atout important pour les entreprises d’Irlande du Nord qui pourront faire appel à de jeunes ingénieurs formés sur des logiciels de conception numérique adoptés par les plus grandes entreprises manufacturières au monde. Le NITC aidera par ailleurs les entreprises à développer les compétences de leurs ingénieurs en utilisant les logiciels de Dassault Systèmes dans le cadre des programmes de formation continue dispensés par l’Université. Parmi ces entreprises figurent notamment Bombardier, la principale entreprise manufacturière d’Irlande du Nord, qui parraine une Chaire en Aérospatiale à l’Université ainsi que plusieurs projets de recherche au nombre desquels un projet pilote récemment mené avec succès et qui valide l’utilisation des outils de fabrication numérique de Dassault Systèmes sur la ligne d’assemblage final de la section transversale de son appareil Bombardier CRJ 700/900. 

Tom Edgar, directeur du NITC explique : « Ce partenariat est primordial pour l’université Queen’s de Belfast et la vie économique au sens large. Il conforte nos actions qui visent à faire de l’Irlande du Nord une économie novatrice en donnant aux étudiants, aux chercheurs et aux entreprises les moyens d’accéder à la technologie PLM la plus performante, proposée par le leader de l’industrie. Ce partenariat contribuera par ailleurs au développement des programmes d’ingénierie de l’université. Nos étudiants de premier et deuxième cycles pourront acquérir un savoir-faire complet, du design conceptuel à la fabrication, et ainsi acquérir une connaissance exhaustive du cycle de vie des produits. »

« Queen’s University est réputée pour les liens étroits qu’elle entretient avec l’industrie », indique pour sa part Pierre-Jacques Bauer, responsable mondial des relations avec les universités chez Dassault Systèmes. « Les institutions universitaires sont très importantes pour les entreprises présentes sur la scène internationale car elles forment des ingénieurs extrêmement compétents qui auront pour mission de gérer l’innovation et d’optimiser des processus à l’aide de solutions PLM de pointe. Par cette coopération, Dassault Systèmes démontre sa détermination sans faille à offrir aux étudiants la technologie et les outils PLM les plus perfectionnés qu’ils puissent utiliser dans le cadre de leurs études. » 

 

####