ICEM Ltd. développera ses solutions « Classe A » avancées pour l’automobile, en s’appuyant sur l’architecture PLM V5 de Dassault Systèmes"/> ICEM Ltd. développera ses solutions « Classe A » avancées pour l’automobile, en s’appuyant sur l’architecture PLM V5 de Dassault Systèmes"/>
mar 21 2005

Dassault Systèmes et ICEM Ltd. établissent un partenariat logiciel « CAA V5 Gold Partner »

ICEM Ltd. développera ses solutions « Classe A » avancées pour l’automobile, en s’appuyant sur l’architecture PLM V5 de Dassault Systèmes

Paris (France) et Southampton (Angleterre) – Le 21 mars 2005 – Dassault Systèmes (NASDAQ:DASTY; Euronext Paris: n°13065, DSY.PA) et la société britannique ICEM Ltd. annoncent la signature d’un accord stratégique de développement logiciel. ICEM développera et commercialisera la prochaine génération de sa suite logicielle de conception, d’analyse et de visualisation de surfaces dédiée au développement de surfaces de type « Classe A » en s’appuyant sur les composants et l’architecture V5 de Dassault Systèmes. ICEM rejoint ainsi le programme de partenariat logiciel (Software Partner Program) de Dassault Systèmes en tant que partenaire Gold Software Partner CAA V5 (Component Application Architecture Version 5). ICEM fournira une solution de gestion du cycle de vie des produits (PLM – Product Lifecycle Management) qui reliera étroitement les départements de stylisme et d’ingénierie, avalisant ainsi le nouveau standard d’échange ouvert 3D XML de Dassault Systèmes. Cette solution proposera une gamme complète de produits regroupant l’ensemble des processus Classe A du domaine automobile, depuis la conception et l’analyse Classe A jusqu’à la retro conception, le rendu réaliste et le tracé d’esquisses, toutes ces activités étant entièrement intégrées dans l’environnement PLM V5. Ces solutions incluront de nouvelles versions de produits déjà existants pour le rendu réaliste, le rendu en temps réel, la modélisation d’esquisses et de reconstruction rapide de surfaces, ainsi que des applications expertes telles que la manipulation dynamique globale de surfaces, l’analyse des surfaces avancées et l’analyse de la sécurité des passagers et des piétons.

 

Cette solution, commercialisée par ICEM, fonctionnera de façon autonome ou en parfaite synergie avec une solution PLM V5 intégrée. La première version, intégrant la modélisation de surfaces de Classe A ainsi que des modules de modification dynamique globale et d’optimisation des surfaces, devrait être disponible au troisième trimestre de cette année. ICEM déploiera par ailleurs des équipes d’assistance dédiées aux activités de conseil de haut niveau ainsi que des scénarios de méthodologies pour procéder à la mise en œuvre industrielle de ces solutions. L’étape stratégique suivante consistera pour Dassault Systèmes et ICEM à étendre leur partenariat au design conceptuel.

 

« En tant que partenaire de longue date de Dassault Systèmes et de ICEM, nous sommes convaincus que ce partenariat, qui associe les points forts des deux partenaires, nous aidera à accomplir nos processus de bout en bout, depuis le stylisme jusqu’à la fabrication en passant par la création de surfaces de Classe A, dont l’importance est capitale pour notre stratégie d’automobile virtuelle », déclare Peter Reindl, responsable des applications CAO/Maquette Numérique et de l’intégration des processus chez BMW. « Outre l’ouverture nécessaire, ce partenariat améliorera, à n’en pas douter, l’intégration de nos fournisseurs dans ce processus. »

 

« Grâce à ce partenariat, nous disposons d’une solution de hautes performances pour la modélisation de surfaces automobiles de Classe A qui s’intègre parfaitement au sein de l’environnement CAO de notre entreprise », souligne pour sa part Richard Riff, Conseiller technique de la Fondation Henry Ford, en charge de la création de produits virtuels et du PLM chez Ford Motor Company. « Nous pourrons ainsi utiliser des données CATIA V5 natives tout au long des processus de développement de l’aménagement intérieur et de la carrosserie du véhicule, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser des convertisseurs de données. Cette approche apporte de véritables avantages en termes d’intégrité et de cohérence des données, tout en améliorant le flux du travail. »

 

« Les constructeurs automobiles du monde entier doivent faire face à une pression constante au niveau de leurs processus d’étude du style et d’ingénierie. Ils doivent sans cesse envisager de nouvelles approches pour réduire leur délais de conception », déclare Dominique Florack, Directeur Général Adjoint, Stratégie, R&D de Dassault Systèmes. « C’est en prenant le meilleur de chacun des partenaires que nous serons en mesure de fournir une approche, unique et novatrice, couvrant l’ensemble des processus depuis le stylisme jusqu'à la fabrication. Cette approche s’appuiera sur la V5 et fera intrinsèquement partie de la transformation d’entreprise apportée par le PLM. »

 

« Pour ICEM, ce partenariat revêt une importance capitale car il permet à notre société de mettre en œuvre sa stratégie et de fournir un ensemble de logiciels de modélisation de surfaces de nouvelle génération qui contribuent pleinement à la vision PLM axée sur les processus de nos clients », souligne Lee Cureton, Directeur Général d’ICEM Ltd. « Nous conservons par ailleurs toute notre autonomie en tant qu’éditeur de logiciels indépendant. Un environnement logiciel entièrement intégré assurant l’échange bidirectionnel ininterrompu et transparent des données entre les différentes disciplines de conception et d’ingénierie impliquées dans le processus constitue l’un des principaux moyens pour améliorer le flux entre la conception et la fabrication. Cet accord nous permettra d’améliorer sensiblement ce flux en établissant une connexion étroite dont toute la chaîne PLM pourra bénéficier. »

 

###