oct 05 2009

Le centre Ars Electronica de Linz choisit la technologie 3DVIA de Dassault Systèmes pour proposer des applications de Réalité Virtuelle

3DVIA Virtools embarque les visiteurs dans un voyage virtuel dans le temps et l’espace

Paris, le 5 octobre 2009 — Dassault Systèmes (Euronext Paris : #13065, DSY.PA), l’un des premiers éditeurs mondiaux de solutions 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM — Product Lifecycle Management), annonce que sa plate-forme de développement d’applications 3D interactives, 3DVIA Virtools, a été choisie par le Centre Ars Electronica de Linz (Autriche), dont les visiteurs pourront voyager virtuellement dans le temps et l’espace. Plusieurs sites appartenant au patrimoine culturel de l’humanité ainsi que de nombreux trésors cachés peuvent ainsi être admirés dans leurs moindres détails sans risque pour leur conservation. Grâce à la technologie 3DVIA, les visiteurs peuvent découvrir et apprendre selon une nouvelle méthode intuitive en interagissant directement avec les scénarios 3D qui leur sont proposés.

Le centre Ars Electronica est considéré comme un prototype du « musée du futur » pour la culture et les supports numériques, ainsi que pour les nouvelles technologies. Lors de son inauguration en 1996, ce centre était le premier du genre à héberger une salle de réalité virtuelle immersive conçue à l’attention du grand public. Lorsque la ville de Linz a été nommée « Capitale Culturelle de l’Europe 2009 », des travaux ont été entrepris avant l’ouverture du nouveau centre Ars Electronica. Aujourd’hui, les visiteurs peuvent vivre une expérience encore plus palpitante, entre immersion et interactivité. « 3DVIA Virtools s’est imposée comme la seule plate-forme de développement d’applications 3D interactives capable de relever ce défi. Le programme de modernisation du centre était en retard, nous avons eu très peu de temps pour créer de nouveaux contenus et préparer « Deep Space », le nouvel espace de réalité virtuelle dédié à l’apprentissage par le jeu et le loisir. En raison de sa grande maturité, 3DVIA Virtools est une technologie remarquablement simple à utiliser, fiable et rapide, grâce à laquelle nous avons pu finaliser les premières expériences immersives pour le nouveau site en temps et en heure pour l’inauguration du centre Ars Electronica », déclare Horst Hörtner, Directeur de l’Ars Electronica Futurelab, département Développement Ars Electronica.

L’immersif au-delà du virtuel
Le nouvel espace Deep Space permet de s’immerger intégralement dans un monde de réalité virtuelle au moyen de deux images 3D géantes (16 x 9 mètres) projetées sur un mur et au sol. Munis de lunettes spéciales, les visiteurs se déplacent dans l’exposition et sur l’image 3D, avec la possibilité d’interagir avec le contenu ! L’apprentissage revêt une toute nouvelle dimension dans cet espace pédagogique unique en son genre. Les possibilités sont immenses, les projets proposés variant des images d’extrême résolution à la vidéo haute définition, en passant par des récits interactifs et de nouvelles œuvres d’art.

Les visiteurs peuvent explorer les plus beaux trésors du patrimoine mondial dans les domaines de l’histoire, de l’architecture et de l’archéologie — dont certains sont oubliés depuis longtemps —, découvrir des détails cachés dans les ruines de Pompéi, au plafond de la Chapelle Sixtine ou dans les sommets étourdissants de la cathédrale de Beauvais sans jamais mettre en péril leur préservation ou l’environnement. « Toute la puissance de 3DVIA Virtools s’exprime au travers des applications de narration interactive qui placent le visiteur au cœur d’expériences musicales visuelles et interactives avec des personnages animés en 3D. En coulisses, les animateurs du centre recueillent les réactions et les préférences des visiteurs à l’aide de télécommandes et d’écrans interactifs pour modifier les scénarios en temps réel », explique David Nahon, Directeur en charge des technologies de Virtualité Immersive de Dassault Systèmes. « D’un point de vue pédagogique, plus l’immersion est importante, plus l’apprentissage sera profond et durable. L’interactivité peut également rendre le processus d’apprentissage plus efficace. Cette expérience peut être comparée à celle que vivent les centaines de personnes qui visitent chaque jour la Géode à Paris et découvrent le chantier virtuel de la pyramide de Kheops, réalisée avec les technologies de Dassault Systèmes ».