oct 24 2005

Un grand constructeur automobile adopte ABAQUS pour la simulation d’impacts

Une collaboration technique menée pendant quatre ans marque un tournant technologique majeur pour l’ingénierie automobile

Providence (Rhode Island, Etats-Unis) – Le 25 octobre 2005 – ABAQUS, Inc., société du groupe Dassault Systèmes (indices Nasdaq : DASTY et Euronext Paris : n°13065, DSY.PA) et premier fournisseur de logiciels, technologies et services d’analyse avancée par éléments finis, annonce que le groupe automobile BMW a adopté le logiciel ABAQUS comme plate-forme de base pour simuler la résistance aux chocs de tous ses véhicules. Cette décision fait suite à une collaboration technique intensive de quatre ans au cours de laquelle les deux partenaires ont coopéré afin d’adapter le logiciel ABAQUS aux exigences de BMW en matière de précision et de robustesse.

 

Utilisé par BMW depuis 1986 pour le développement de moteurs, ABAQUS permet aujourd’hui au constructeur allemand de répondre aux exigences de simulation inhérentes à la conception de moteurs, de châssis et de caisses en blanc. La robustesse et la capacité d’ABAQUS à modéliser avec précision le comportement complexe de matériaux et à capturer la réaction physique des composants et des systèmes automobiles dans ces applications ont incité BMW à lancer un projet formel en 2001 afin d’envisager l’utilisation d’ABAQUS dans la simulation d’impacts.

Utilisé en production depuis septembre 2004, le logiciel apporte déjà des avantages tangibles, améliorant le processus de simulation d’impacts de BMW notamment la précision, la robustesse et la fiabilité qu’exige le constructeur automobile. Suite aux succès enregistrés à chaque étape majeure, BMW a décidé d’adopter le logiciel ABAQUS pour toutes ses simulations d’impacts et poursuivra le programme de développement joint.

« Cette décision avalise la coopération étroite entre l’équipe de développement d’ABAQUS et les ingénieurs de BMW et confirme les progrès enregistrés dans l’amélioration de la prévisibilité des méthodes de simulation de résistance aux chocs », déclare Mark Goldstein, directeur général d’ABAQUS. « Nous sommes impatients de poursuivre nos travaux avec le groupe BMW et d’autres clients à l’heure où ABAQUS s’impose comme le standard des logiciels de simulation de haute qualité au sein de l’industrie automobile. »

La résistance aux chocs représente une problématique importante pour les constructeurs automobiles en matière de réglementation. Au sein du ministère américain des transports, le bureau en charge de la sécurité autoroutière (National Highway Traffic Safety Administration) publie les normes fédérales applicables à la sécurité des véhicules motorisés (FMVSS) et gère le programme d’évaluation des véhicules neufs (NCAP) qui procède aux essais d’impacts et publie des évaluations de résistance aux chocs à l’attention des consommateurs. Au sein de l’Union Européenne, EuroNCAP (European New Car Assessment Program) évalue la sécurité et la résistance aux chocs des véhicules conformément aux directives de la Commission Européenne.

###